Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 15:05

sous titre : moi... dxdiag, x ans, électeur,  responsable de la dette.

 

 

 

 

 

Attali, toujours bon pédagogue vient de m'expliquer que je suis responsable de la dette des démocraties endettées.

Il me dit que la facture est arrivée et qu'il faut que je paye pour me dépenses.

Sur le fait qu'il faille rembourser les dettes, il a raison bien entendu.

Sur le fait que je sois, moi, personnellement responsable des dettes, parce que j'ai voté pour des gens qui ont endetté le pays.....j'aimerais bien pouvoir lui donner ma réponse.

 

 

 

Nous sommes en train de vivre un gros accident de voiture. Je ne conduis pas mais j'ai engagé le chauffeur, parait-il. Ce n'est pas faux, je le confesse bien volontiers, j'ai confié les clés de la voiture France à un, ou plutôt des, chauffeurs, que je n'ai pas surveillé de prés.

 

 

Voilà ce qui s'est passé, l'historique qui m'a mené droit dans le mur :

 

Quand j'étais petite je voulais être vétérinaire. Mordue à l'épaule par un chien ( en effet je n'étais pas bien haute) je décidais de faire médecine, croyant, à tort, que les humains étaient moins dangereux que les bêtes.

Plus âgée, mais toujours pas très grande, mon doctorat en poche, j'exerçais la profession qui correspondait à ma formation.

Il me fallu bien entendu me résoudre, faute de temps et de compétences, à ne pas faire pousser mes propres salades, à ne pas récolter les abricots que je consommais, à ne pas remplacer moi même les cardans de mon automobile, à acheter ma baguette toute faite, à m'adresser à un électricien pour installer l'électricité, à  des professeurs d'espagnol pour faire cours d'espagnol  à mes enfants....etc etc.

N'ayant pas le temps d'élever en personne les poulets qui me permettaient de manger des œufs, j'ai laissé les éleveurs les élever....et j'ai aussi laissé les organisateurs organiser, les gestionnaires compter et les politiciens "politisser"....

Grave erreur, visiblement.

Et que je n'ai pas été la seule  à commettre : mes voisins semblent avoir fait pareil chez eux, dans tous les pays occidentaux. Tous !!!!!

 

Quelle naïveté ! quelle stupidité !

Tout comme je savais qu'il y avait des garagistes escrocs et des plombiers incompétents j'aurais dû penser qu'il y avait des politiciens imprévoyants et des responsables du budget inconséquents.

 

Sauf que, justement, la plupart des garagistes, des plombiers et  des boulangers m'ont donné globalement satisfaction, que  mes enfants ont  eu affaire à des instituteurs qui les ont instruits , que les orthodontistes ont bien aligné leurs dents, et tout ceci  pendant que les courriers que je postais arrivaient bien à destination et que les agriculteurs faisaient pousser des pommes de terre.

Alors, j'ai cru, naïvement, que la plupart de ceux qui se vantaient de pouvoir diriger la France étaient comme tous les autres, qu'ils essayaient de faire à peu près correctement ce pourquoi ils étaient payés, comme moi, comme nous.

J'ai cru, naïvement, qu'en plus, ils savaient s' entourer de conseillers brillants, voire visionnaires, comme monsieur Attali, ce qui me permettait à moi, de faire des consultations ou d'arroser mes géraniums, tranquillement, sans avoir à m'occuper de tout ni à tout surveiller.

 

Donc, pour conduire la France,  j'ai effectivement engagé les chauffeurs qu'on me présentait au casting, et je les ai laissé conduire, en effet, mais c'est parce que j'étais occupée à autre chose aux places arrières !

Comme presque tout le monde.

Comme tous ceux qui n'ont pas su qu'on s'endettait de façon mortelle.

Comme tous ceux qui n'ont pas deviné que nos politiques nous mèneraient à l'impasse.

Comme tous ceux qui n'ont pas  imaginé qu'en plus, on donnait la nationalité française à des gens inassimilables.

Comme tous ceux qui en ont plus qu'assez d'être presque ruinés ET envahis, et qui ont envie de se servir d'Attali, grand conseiller de chauffeurs, comme d'un punching-ball, entre autres.

Une seule question, monsieur Attali : pour QUI aurions-nous du voter ?

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans traitres
commenter cet article

commentaires

Sam Lion 17/11/2011 15:50



Article plein de bon sens, auquel j'adhère absolument. Marrant comme autant de "non économistes" reprennent progressivement les rênes sur des sujets jusque là réservés à ceux que nous avions
effectivement élus pour s'en occupper. Et en plus, je trouve les profanes comme vous pleins de bon sens... Reste LA question : faut voter pour qui alors ? Ou l'anarchie n'est-elle pas de toures
façons devenue inéluctable ?



dxdiag.over-blog.com 17/11/2011 19:42



 Merci Sam Lion. C'est vrai que nous sommes de plus en plus nombreux à essayer tant bien que mal de comprendre ce monde de fous pour tenter de reprendre notre destin en main.


 



Sisyphe 17/11/2011 09:01



Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à courir derrière un marocain ? C'est le monde renversé.



dxdiag.over-blog.com 17/11/2011 13:07



!!!



antonio 17/11/2011 02:54



Pangloss, qui est généralement de bon conseil, a signalé cet article dans son blog et je sui venu voir.


Je ne le regrette pas. Quant à cet illustre Attali qui a été grand conseiller de tous ces grands politiciens qui nous ont mené dans l'impasse tout en se remplissant les poches par droit d'auteur
et autres émoluments et qui a donc largement vécu à nos frais (et dont il fut aussi question à un moment de notre de frais pour le moins exagérées) il faudrait qu'il commence déjà lui même à
rembourser sa part de dette, à moins qu'entre temps il n'ait placé sa part d'emprunt en oeuvre d'art qui ne sont pas patrimoine comme tout le monde sait!


Bonne journée


Antonio



dxdiag.over-blog.com 17/11/2011 13:05



Merci Antonio ( et merci Pangloss)



Pakounta 16/11/2011 20:49



"pas prof.....pas économiste....pas vieux retraité.....c'est ça le mystère Aristide !"


Meuh non, c'est pas un mystère. Il est pas con non plus, ça fait toute la différence...



dxdiag.over-blog.com 16/11/2011 21:24



Oui mais Pakounta, vous , on sait que vous n'êtes pas con ET médecin retraité (et en plus que vous avez de l'arthrose des doigts...comme moi, ouille )....Aristide, lui,  ne nous
donne aucune piste. Je l'imagine vivre de ses rentes et passer ses journées à se cultiver dans une espèce de château renaissance (mais ça doit être une sorte de fantasme du au mystère )


 



Georges 16/11/2011 18:15



« Une partie de leur devoir consiste précisément à servir le peuple au risque de lui déplaire.
C’est dur sans doute, mais ça fait partie du job. »


 


Je suis absolument d'accord avec ça. Et ça fait d'autant plus durement mesurer la distance prise
avec des hommes politiques dignes de ce nom (et de cette très noble fonction) par ceux qui sont venus après De Gaulle. 



dxdiag.over-blog.com 16/11/2011 21:23



On manque sérieusement de "grands hommes", mais peut-être  peuvent-ils se révéler dans les périodes dramatiques, l'avenir le dira.