Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 21:17

arbitre-.jpg

 

En ce qui concerne la censure, nous avions jusqu'à présent quelque chose d’assez explicite et bordé par la loi.

Ainsi grâce à la loi Gayssot, personne n’avait le droit de nier la shoah (j’aurai aimé une loi pour interdire de dire qu’ Aménophis 3 n’avait pas été le père d’ Amenhotep IV parce qu’on ne sait jamais quels mensonges peuvent être inventés mais bon , on ne m’écoute jamais)

Grâce aux lois interdisant le racisme personne n’avait  le droit de dire que les  races étaient inégales (je pense que le mieux pour lutter contre le racisme serait que les victimes du racisme prouvent ce qu’elles savent faire afin de prouver que les autres ont tort mais, bon , personne ne m’écoute)

 

Ça a duré comme ça un petit moment et puis les choses sont devenues très très compliquées.

On s’est mis à interdire de dire qu’il y a des races, ce qui en soit pourrait être bien s’il n’était autorisé de défendre la race ( ou l’absence de race ?) noire quand on est noir.

On  s’est mis à interdire toutes sortes de paroles qui concernaient les minorités visibles ou non mais sans nous donner vraiment les règles.

 

Et nous vivons maintenant dans l’implicite c'est-à-dire qu’il y a des règles du jeu, (forcement) mais qu’elles ne sont pas clairement indiquées, qu’on doit les deviner.

Nous sommes comme des spectateurs d’un match de football qui ne connaîtraient pas les règles et seraient obligés de déduire en fonction du comportement des joueurs et de l’arbitre quels sont les mouvements autorisés. Bien entendu au bout d’un moment on comprendrait qu’il ne faut pas mettre les mains sur le ballon, par exemple.

Pour notre histoire de censure c’est le même principe et seule la multiplication des exemples de ce qui se passe sur le terrain permet de comprendre les règles du jeu.

 

Le jeu est compliqué, et évolutif en plus, mais on peut retenir que la formule «  c’est l’intention qui compte » est à prendre absolument au pied de la lettre.

 

Ainsi quand monsieur Lozes dit qu’il est « noir tout simplement »… il a l’intention de faire comprendre qu’il est noir et entend bien défendre les autres noirs. Bon.

 

Quand monsieur Zemmour dit à madame Dialo «  vous êtes noire », même s’il n’ajoute pas « tout simplement » , il a l’intention de faire remarquer que madame Dialo n’ est pas de la même couleur que les gens qui ne sont pas noirs, qu’elle est différente : mauvais

 

Quand G Frêche avait fait remarquer qu’il n’y avait que des noirs dans l équipe de France (en ajoutant que cela prouvait que les blancs étaient nuls)  il sous entendait qu’il aurait préféré que les blancs soient moins nuls, ce qui dans ce cas aurait  diminué la proportion de noirs : mauvais

 

Quand un représentant des minorités visibles se plaint qu’il n y a trop de blancs dans les médias : il souhaite plus de gens de couleurs : bon

 

Si vous dites «  les musulmans prient dans la rue», dans le cas ou vous souhaitez lutter contre l’islamisation  votre  phrase est  mauvaise, mais   si vous voulez qu’on construise des mosquées cette phrase est  bonne.

 

Si vous dites «  la plupart des délinquants sont noirs et arabes » mais que  vous ajoutez ( même sans vérifier) que cette surreprésentation est  liée à des conditions défavorables aux noirs et aux arabes, c’est que  vous souhaitez leur faire obtenir de meilleures conditions. c’est Bon

 

Mais si vous tenez les même propos pour expliquer le rôle tenu selon vous par ces statistiques dans le comportement de contrôle de la police  vous avez sans doute  l’intention de dire que les policiers ont raison. C’est Mauvais. Vous êtes condamné.

 

 

On  ne vous demande de compte, pas tant sur  ce que vous avez dit, que sur  ce que vous aviez l’intention de faire comprendre. Car en fait  on peut dire absolument tout ce qu’on veut sur les noirs les arabes, les homosexuels, les juifs….etc  absolument tout ce qu’on veut du moment qu’ on en pense du bien et que l’intention qu’on  a est d’ induire chez l’interlocuteur une opinion favorable aux minorités dont on parle.

Et ça c’est une règle un peu difficile à exprimer… explicitement.

 

Ensuite, et bien on n’ en reste pas là. Ensuite, comme vous êtes condamné pour vos mauvaises intentions cela vous marque du sceau infamant de la catégorie « qui a de mauvaises intentions »… il est donc logique qu’on veuille vous interdire de parole (d’antenne par exemple ) par application du principe de précaution.

 

Pour le moment donc la mort sociale, en double peine, est souhaitée par certains pour ces délinquants de l’intention.

Et si ça ne suffit pas… qu’est ce qu’ « ils » vont faire ? Parce que cela  semble vraiment … évolutif.

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans gauchistes et bobos
commenter cet article

commentaires

Carine 24/02/2011 16:05


Rien de pire que les agnostiques fondamentalistes ^^.
C'est un -isme comme les autres, mais ils ne l'ont pas encore compris. Ils sont aussi dans la pensée systématisée.
Bof.


dxdiag.over-blog.com 25/02/2011 11:18



oh mais les agnostiques ne sont jamais fondamentalistes car par définitions ils sont dans l 'aveu d 'ignorance. Seuls ceux qui sont certains de quelque chose peuvent devenir extremistes.



Carine 24/02/2011 14:56


Je ne veux pas exporter ici, j'ai passé l'âge des "gare ta gueule à la récré " et je ne veux pas prolonger le combat de catcheuses dans la boue, pouahhh... pffff pffff pft.
Mais je veux quand même dire que je n'ai rien compris à ces attaques contre mes modestes contributions. Qui cela peut-il bien gêner? Si cela gêne quelqu'un, il peut me le dire sans détours au lieu
de me baver dessus de la façon la plus malpropre qui soit. On t'a prise pour cible Dixie, et moi avec. Pourquoi? C'est d'autant moins compréhensible que je ne suis JAMAIS allée dire quoi que ce
soit sur son blog avant d'en être une des cibles.
Je dis cela ici, puisque je suis censurée là-bas.
Mais bon, comme dirait (à peu près) Céline, ce sont des grains de sable que la moindre vaguelette emporte.
Et il aurait ajouté: "Dieu, qu'ils étaient lourds !"


dxdiag.over-blog.com 24/02/2011 15:40



Que veux tu : l’une me traite presque de nazi parce qu’un des commentateurs utilise un vilain mot contre nos diversités et que je l’aime bien quand même… une autre me traite de lavette et de
lèche bottes parce que toi, catholique, tu  commentes ici et que visiblement je t’apprécie…il y en a même un qui a cessé de répondre à mes coms sur son blog depuis que j’ai ri
aux propos d’un internaute qu’il déteste !


Certains vont m’insulter par ce que je parle d’un antisémite notoire sur le dernier article et d’autres vont me trouver complètement con parce que je ne crois pas aux théories de ce fameux Soral.
Je parie que certains m’en veulent de ne pas aller à la messe et d’autres de rire des musulmans (bon, ça, je le cherche un peu et même beaucoup) bref… je crois que je vais continuer à faire comme
ça me vient et à apprécier les gens courtois et intéressants d’où qu’ils viennent et quelques soient leurs convictions du moment qu’ils peuvent argumenter s’ils sont en désaccord. En général je
dis ce que je pense … mais cette pensée peut évoluer en fonction de ce que j’apprends, comprends, ou crois comprendre… ce que je redoute le plus en fait ce sont les certitudes absolues.


On me dira : oui mais vous avez un certitude que l’ Islam est mauvais…. Et oui, c’est le seul contre exemple à ma dernière phrase.



Carine 24/02/2011 10:41


Ahh la censure !
On ne dira jamais assez de bien de la censure ^^
Même ceux, et surtout celles, qui se veulent des rebelles à la rebellitude pure et sarcastique, exempte de toute idéologie" chiottarde", sacrifient à la censure.
A leur petit niveau, c'est un bon début.
Ils/elles nous chient dessus ?
Méprisons-les à leur juste valeur…


dxdiag.over-blog.com 24/02/2011 14:25



mais de qui tu parles? je ne vois personne autour de nous de ce genre là... tu es sûre??? ah mais non... tu vois ! elle est partie... loin



Cogito 24/02/2011 09:30


Les jeunes pousses... Oui sans doute. Mais elles sont plutôt rares non ?
Et puis comment dire... Au fond je pense qu'il faut qu'on "disparaisse" pour espérer renaître. On ne changera rien tant que l'on n'aura pas liquidé ce passé qui nous écrase, nous paralyse. Et
seulement après peut-être renaîtra l'espoir.
Ou alors - ce qui me semble plus vraisemblable - d'autres rebatiront ailleurs ce que nous avons perdu ici....


dxdiag.over-blog.com 24/02/2011 14:20



Ne soyons pas trop optimistes mais restons prêts à une éventuelle victoire si vous voulez mon avis, car si nous n’y croyons vraiment pas, nous perdrons et là , à coup sûr.



Aristide 23/02/2011 21:25


En fait à vous lire tout devient simple. La règle peut être énoncée très facilement, c'est comme dans La ferme des animaux d'Orwell : "quatre pattes oui, deux pattes non"; pour nous c'est "le mâle
blanc non, le minoritaire oui".
Plus sérieusement il n'est pas faux de comparer tout cela à une forme d'inquisition, avec des procès pour hérésie. Il n'y a pas (encore) de torture et de bûcher mais il s'agit bien pour l'accusé de
prouver la pureté de ses sentiments. Ce qui laisse aux inquisiteurs à peu près toute latitude de condamner qui ils veulent quant ils veulent.


dxdiag.over-blog.com 24/02/2011 14:18



« En fait à vous lire tout devient simple »… un peu trop en fait, je sais que je ne fais que caricaturer certains traits.


La ressemblance avec l’inquisition est bonne car on ne veut pas simplement faire taire les ennemis du multiculturalisme mais bien détruire ce qu’ils pensent, déraciner leurs idées.


A mon avis ce n’est pas possible… j’espère avoir raison.