Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 11:08

chenilles.png

 

C'est lors du  premier hiver que j'ai passé dans ce sud où j'ai émigré, que j'ai découvert un étrange insecte.

En décembre, j'avais remarqué que les nombreux pins du jardins, présentaient des sortes de boules blanches d'allure cotonneuse et ma première idée fût qu'il s'agissait d'un genre de plante parasite, l'équivalent du gui, en version Roussillonne.

Je n'avais pas la moindre information sur ces formations étranges, et bien que n'en ayant jamais vu, ni même entendu parler, je pensais n'avoir rien à en craindre, l'ignorance étant mauvaise conseillère.

A l'épicerie du village, alors que je parlais de tout et de rien avec la commerçante et ses clients, on m'informa qu'il s'agissait des nids d'une variété particulière de chenille.

Qu'on nomma celle ci "processionnaire" ne généra chez moi aucune inquiétude car une chenille est une chenille, un papillon un papillon et je n'avais pas d'a priori défavorables sur ces insectes, bien au contraire.

Je ne les connaissais pas, et n'ayant rencontré jusqu'à présent que des variétés inoffensives, au pire gênantes pour les amateurs de potager,  pensais que dans le monde des papillons tout se vaut.

Bref, mon manque de renseignements sur ces animaux, me poussait à la plus grande tolérance à leur égard et il n'est pas dit que je  n'aurais pas accepté facilement de signer au bas d'une pétition pour leur sauvegarde, tout processionnaires qu'ils fussent.

Mal m'en aurait pris.

Une brève recherche sur internet suffit à me convaincre que l'heure était grave et qu'il me fallait éliminer ces petites bêtes avant qu'elles ne descendent des arbres où elles nichaient ou qu'au moins je leur bloque d'une façon ou d'une autre l'accès au niveau du jardin où elles pourraient croiser quelques enfants et autres petits mammifères.

L'insecte d'allure anodine est si allergisant qu'on décrit des chocs anaphylactiques, des cécités en cas de contact avec l'œil, des nécroses de la truffe ou de la langue des chats ou des chiens.

Depuis que je les connais je les crains.

Leur cycle de développement est bien connu pour peu qu'on se renseigne : il se passe en plusieurs étapes , tout comme pour d'autres.

Phase aérienne pendant laquelle les papillons pondent sur les arbres.

Eclosion des œufs et fabrication du nid.

Descente des chenilles en procession pour s'enfouir sous terre et s'y transformer en papillon qui iront pondre à leur tour.

 

Depuis que je sais tout ça, je regarde méchamment  les nids qui se sont multipliés, cette année encore, sur les pins. Je leur suis hostile, je voudrais m'en débarrasser, qu'ils aillent nicher ailleurs.

 

On a toujours bien intérêt à apprendre à connaitre les étapes du développement  de ce qui est dangereux pour nous.

ça nous permet de repérer les nuisances avant qu'elle n'aient pu nuire.

 

Je vous invite donc tous à ne rater sous aucun prétexte l'excellent texte fait par Olaf et qui   m'a inspiré ce billet : il résume parfaitement les étapes classiques du cycle islamique (qui continue à ne pas effrayer ceux qui prennent les nids dans les pins pour du coton) :

La Valse à trois temps du djihad

 

 

PS: la métaphore entomologique est inépuisable, j'ai découvert l'existence d'un papillon bleu dont les larves sont confondues par les fourmis avec celles des reines de leur espèce, ce qui les pousse à, non seulement les nourrir, mais à leur donner préférence sur leurs propres larves de fourmis. Miracle des phéromones et de l'imitation.....

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans musulmans moderés
commenter cet article

commentaires

la pecnaude 24/01/2012 16:28


"émotions" ... vous voyez l'effet ?

la pecnaude 24/01/2012 16:27


Ouf ! vous me faites de ces émotons !!!!

dxdiag.over-blog.com 24/01/2012 19:31



!



la pecnaude 23/01/2012 21:30


Il n'y a que très peu de produits chimiques détruisant uniquement les chenilles processionnaires ... Il faut réaliser qu'elle font énormément de dégâts sur les pins qu'"exploitent" car, là où
elles ont dévoré les aiguilles, les branches resteront nues. La seule façon de les détruire est de couper les extrèmités où les nids adhérent et les bruler, mais il faut le faire dés qu'elles ont
construit leur nid sinon pendant tout l'été elles vont continuer à ravager l'arbre.


La prolifération de cette espèce vient peut-être des changements climatiques, on a remarqué qu'il y en avait plus lors des étés chauds. De plus elles sont tout le temps urticantes car elles
sortent du cocon pour s'alimenter et lâchent des milliers de poils urticants dans l'air.

dxdiag.over-blog.com 24/01/2012 10:32



Pecnaude, ça me fait plaisir que de temps en temps nous soyons d'accord sur certaines constatations.



grandpas 23/01/2012 11:05


On peut consommer certaines chenilles, grillées par exemple, pour les autres, cela doit sentir le faisandé.

dxdiag.over-blog.com 23/01/2012 18:57



Beurkkkk ! pour la sucette aux
insectes...je passe mon tour ! (mais je ne veux dégouter personne).



NOURATIN 22/01/2012 16:11


Pour les chenilles, pas de souci, il n'est pas encore politiquement incorrect de


chercher à les détruire.


En revanche, en ce qui concerne Olaf, je le trouve un peu optimiste quand il


dit qu'en Europe nos amis Muz en sont encore à la phase 1. Je crains, hélas,


qu'au moins en France, la phase 2 n'ait déja commencé. On voit les prémices.


Amitiés.

dxdiag.over-blog.com 23/01/2012 09:27



C'est assez vrai , mais j'espère que "nos " muz, mal habitués qu'ils sont à la patience, vont vouloir accélérer les phases, et vendre la peau de l'infidèle avant de l'avoir totalement anéanti.