Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 09:39

 

 

 

Je ne sais pas si vous avez déjà élevé des enfants.

En ayant eu  plusieurs, je peux vous dire que lorsqu’on a un enfant et pas de congélateur on passe beaucoup de temps à lui apprendre plein de choses.

 

Par exemple on lui apprend le nom des animaux.

Ça c’est facile : on lui montre un chat et on lui dit «  ça c’est un chat »

On lui montre un lapin et on lui dit «  ça c’est un lapin »

Et ainsi de suite pour tous les animaux et ensuite pareil avec les légumes etc etc.

L’enfant apprend tout très vite.

 

Ensuite c’est un peu plus compliqué, quand on veut lui apprendre le nom de quelque chose qu’on ne peut pas lui montrer directement.

Ainsi pour l’apprentissage des couleurs, il faut, afin qu’il isole la couleur, lui montrer différents objets qui ont en commun une COULEUR.

Petit exemple :

 

jaune

 

Donc vous avez appris à votre enfant non seulement un nouveau mot mais la capacité à trouver ce qui peut lier différentes choses entre elles quoiqu’elles ne soient pas totalement semblables. Vous lui avez appris une couleur ET la notion même de couleur.

Essayez pour voir. Vous lui apprenez le jaune, le bleu et le vert …et bien il va vous demander comment s’appelle cette couleur violette dont il ne connaît pas encore le nom

Jusqu’ ici je suppose que tout le monde suit.

 

Maintenant imaginons …oui osons imaginer un monde ou nommer certaines  couleurs serait interdit. Par exemple le ROUGE.

L’enfant qui a appris les couleurs va forcement à un moment ou à un autre tomber sur ceci :

 

 

 

rouge

 

 

- Mais maman comment s’appelle cette couleur maman ?

- Quoi ? Quelle couleur ? C’est un cartable, un crayon, un poisson et un avion, c’est tout !

- Mais maman on voit bien que c’est de la même couleur hein maman

- Ca suffit, arrête de nous ennuyer.

 

On constate donc que dans un monde ou on s’interdirait  de nommer une couleur, la seule façon de ne pas se mettre en difficulté consisterait à interdire la notion même de couleur quelqu‘elle soit. Et cela  amènerait à interdire tout simplement la capacité à reconnaître les points communs entre les choses différentes c'est-à-dire à penser une bonne partie des notions abstraites et à réfléchir.

 

Allez tous ensemble on répète :

 

Je ne réfléchis plus, je ne fais pas d’amalgames, je ne réfléchis plus, je ne fais pas d’amalgames, je ne réfléchis plus, je ne fais pas d’amalgames.

 

 

islam

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans démonstrations
commenter cet article

commentaires

felix 30/08/2010 21:09


m'en fiche je ne suis pas rouge mais daltonien .

Tant que la politique sera plus régie par le fric , les compromissions, les comptes occultes, et les dessous de tables, il n'y aura pas de dialogue possible .
Meme les " nouveaux partis" ne fonctionnent que sur la haine plutôt que sur l'humain" .
On se croit dans une cour de récréation.

Donc pas moyen d'avancer alors que les solutions existent .... en théorie.
Tant les gens voteront pour des brèles , surtout contre leurs interets si c'est ca qui les motive, on n'aura pas de solution efficace pour que globalement on permette une évolution de la société "
acceptable " "humainement parlant".

tout le monde detient la verité vraie , meme si c'est pour se faire entuber ! vas comprendre avec ça .....


dxdiag.over-blog.com 30/08/2010 21:35



le daltonisme change votre vision des couleurs et non VOTRE couleur monsieur Felix.



nouratin 30/08/2010 19:30


Joli travail, tout en finesse. Ca fait plaisir de voir
qu'il reste des gens capables de faire ça.
Surtout, continuez.
N.


Chris 30/08/2010 18:31


Un ministre rouge , c'est pas un ministre , d'abord , c'est un vendu aux francs maçons qui raconte des salades invendables ....et un président brun encore plusss...en somme , c'est pas des
personnes , c'est des attrappe - nigauds de fete foraine ...
Fin de la démonstration....


felix 30/08/2010 16:49


et avec des gens de differentes couleurs, ca reste des personnes ou bien des couleurs sous forme de gens ?

un ministre quand il est rouge, c'est toujours un ministre ou il est gris comme tous les ministres.

Un president quand il est brun , par contre, là y a pas de doute .......


dxdiag.over-blog.com 30/08/2010 17:04



oh my god, mon dieu , mon ala... tout ma belle demonstration s 'effondre, démontée par felixthered



Benjamin 29/08/2010 18:56


Très bel article, tout cela est bien raconté et on voit bien où vous voulez nous mener dans le raisonnement.

C'est vrai que lorsque l'on pousse cette idéologie jusqu'à son comble on attérit en plein dans le ridicule.

Bonne continuation