Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 13:56

binationaux.png

                                  t'as deux amours mon pote... t 'inquiètes on va t 'aider.


"Les Français du monde", association démocratique des français à l 'étranger ( rien à voir avec  l 'association non-démocratique du même nom  précisons le) vient de lancer une pétition pour contrer, je cite les " attaques qui se multiplient contre la plurinationalité"... "et menacent les principes mêmes de NOTRE république" (pourquoi une seule ?) .

 

Europe 1 relaye leurs propos en titrant " la bi nationalité est une " richesse"" (et la quadruple nationalité est un trésor ? ) et en le prouvant, Immédiatement, par des témoignages, Poignants, de victimes, Potentielles, d' attaques, Lamentables, contre un droit, Imprescriptible : celui de ne PAS choisir.

 

En effet, devoir renoncer à la double nationalité aurait des conséquences épouvantables dont on aura rapidement un très éprouvant, mais heureusement rapide, aperçu :

 

-"ça me ferait mal qu 'on me contraigne à choisir" nous dit Kayssa 29 ans née en France de parent algériens

-" c'est difficile de choisir arbitrairement car ça peut servir si un jour mon fils veut travailler en Espagne" confie Patricia mère de deux franco-espagnols

-"ce serait m 'ôter un droit" précise Magalie née aux USA de parents Français

-"ce serait difficile de choisir" conclut David franco portugais

 

Comme on le constate, l'argument principal contre ces mesures limitant le droit à avoir plusieurs nationalités consiste à nous dire " oh ben non alors, ç'est pas sympa de devoir choisir"

 

Et oui, c'est  bien observé de leur part et ils identifient l 'essence même d'une des difficultés principales auxquelles tout individu  est confronté durant son existence :

Le problème du choix et de  l 'hésitation inconfortable qu' il fait naitre.

 

Choisir, mais c 'est affreux, car choisir c 'est par définition éliminer, discriminer même, choisir c 'est SE limiter, bref, on le voit bien, choisir  c 'est un truc d 'extrême droite.

"Fromage OU dessert ? "     ....      "Salaud! on a droit aux deux!"

 

D'ailleurs le coté fascisant de l 'inhumain projet n 'a pas échappé à un ex-ministre britannique, papa de quatre petits franco-anglais et qui   répond indirectement dans Libé à madame LePen qui a osé initier le débat.

 

Dans une lettre ouverte très émouvante à ses enfants, véritable envolée lyrique, monsieur Denis Macshane après leur avoir rappelé leurs racines franco-vietnamo-polono-écosso-irlando-anglaises , les supplie de bien vouloir lutter contre le "fascisme light" qui prêche, dit-il, la "pureté nationale".

Sa conclusion étant passée par la case " mes amis juifs ont toujours été accusés de double loyauté lorsqu 'ils exprimaient leur solidarité avec Israel", sans oublier celle de  pépé qui a été "tué par une balle nationaliste raciste "elle s 'impose tout naturellement et sans discussion possible.

 

Je sens qu 'il serait particulièrement de mauvais gout de demander à monsieur Macshane s'il croit que jamais aucun pépé n 'a été tué par une arme  binationale mais passons.

De même ce serait certainement assez laid d 'insister pour qu 'il nous explique en quoi le " patriotisme" qu 'il admire chez  son beau père vietnamien était un bon patriotisme contrairement à celui, disons au hasard, du patriotisme d 'un français.

Peut être pourrait-on simplement lui demander si le fait que quelques enfants nés de parents de nationalité différentes souhaitent, assez légitimement, garder les deux identités doit conduire les démocraties occidentales à tolérer la multiplication des polynationalités au point qu 'une partie de leur territoire soient majoritairement peuplées de ressortissants fièrement étrangers de cœur et haineux des mononationaux de leur pays de résidence ?

Le droit du sol ( en l 'occurrence d 'être Français) doit il s 'accompagner systématiquement du droit des sangs ( eh oh j 'ai du sang marocino-soudano-lybien et j' emmerde les souchiens ! ) ?

 

Au risque de surprendre mes lecteurs  je répondrais  : OUI

Oui, les gens, vous avez raison : gardez vos papiers de touslespaysdumondequonveutna !

Gardez les car ça pourrait  servir.

Quand on n 'aime pas choisir il reste toujours une solution qui évite d 'avoir à le faire :laisser les autres  choisir pour vous. On vous aidera. Vous verrez, ça vous soulagera.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article

commentaires

Mash 09/06/2011 13:44


@ Aristide:
Michèle Tribalat n'a pas l'aisance des gens épanouis,elle est probablement coincée avec des tendances à la rétention stercorale.Même un DSK des grands jours ne parviendrait pas à l'en libérer,de
toute façon,physiologiquement,il est trop tard!
(Peut-être un THM,si elle n'a aucune contre-indication)


dxdiag.over-blog.com 09/06/2011 15:25



Mais allez vous arrêter d 'embêter M Tribalat ! heureusement qu 'on l 'a en plus.


D'ailleurs ce n 'est pas elle mais c 'est madame E Joly qui se vante d 'avoir besoin de ce Traitement hormonal de la ménopause !



Aristide 09/06/2011 11:08


"Être issu de deux cultures nationales ne pose pas de problèmes lorsque ces cultures proviennent du même fond, du même terreau, et/ou font partie de la même civilisation."

Il me semble que le piège de ce débat est précisément de confondre la binationalité "culturelle" et la binationalité juridique. Etre issu de deux "cultures nationales" différentes n'est
effectivement pas nécessairement un problème mais cela ne fait pas de vous un binational au sens juridique et politique du terme.
Ceux que l'on appelle les binationaux sont ceux qui ont deux passeports, qui sont rattachés juridiquement à deux communautés politiques, deux nations. Et c'est là le problème, car la nationalité,
en ce sens là, est l'équivalent d'un serment d'allégeance : Dulce et decorum est pro patria mori.
La binationalité "culturelle" peut éventuellement être une richesse pour les individus (ou bien une source de confusion et de déchirement), la binationalité juridique est un germe de division pour
toute communauté politique, et une maison divisée contre elle-même ne peut subsister durablement.


dxdiag.over-blog.com 09/06/2011 15:24



Merci Aristide : comme d 'habitude vous avez l 'art de mettre de la clarté dans tout ce qui nous plonge dans la confusion.



Jacques Etienne 09/06/2011 10:46


La question de la bi-nationalité se pose QUELS QUE SOIENT les deux pays concernés. Sauf à être schizophrène où à ne pas bien saisir ce que l'appartenance à une nation veut dire et implique.

Si je me sens français ce n'est pas par hasard. Je suis né dans ce pays, comme mes parents et leurs ancêtres avant moi. J'y ai grandi, acquis une certaine culture. Sa langue, ses moeurs ont modelé
ma pensée.

J'ai vécu et travaillé à l'étranger. Il ne m'est jamais venu à l'esprit de devenir Sénégalais. Même pas anglais, bien que c'eût été plus facile. Même si au lieu de quelques années, les
circonstances avaient fait que j'aie passé le reste de ma vie outre-Manche, même si j'adore ce pays, sa langue et son humour, je sais que je n'aurais JAMAIS demandé la nationalité britannique,
parce que voyez-vous, une nationalité, j'en ai déjà une.

Appartenir à une nation c'est un sentiment qu'on sent au plus profond de soi. C'est un ancrage. Qui aurait l'idée, quand il a une famille, même imparfaite, d'aller se faire adopter par des voisins,
même plus sympathiques ? Changer de nationalité ne devrait être autotisé que dans des cas extrêmes. En avoir deux devrait être banni.

Les partisans d'un monde sans frontières, sans nations, les "citoyens du monde" me font ricaner. Soit ils ont tant bougé que leurs racines ont muté et n'ont plus besoin de sol, soit, à part
quelques semaines de vacances en Exotie, ils ne sont jamais sortis de leur trou.

Le droit du sol est une foutaise. L'acquisition automatique de la nationalité française suite à ce "droit" est un abus. On ne devient pas français, on l'est par imbibation culturelle, par amour de
la France. On l'est parce qu'on se sent français contre vents et marées, qu'on soit content du gouvernement, du système, du climat ou pas.

Ceux qui crachent sur la France tout en en ayant le passeport et en chérissant (de loin) leur pays de "coeur" n'ont rien à faire ici.


dxdiag.over-blog.com 09/06/2011 15:24



J'aime beaucoup votre métaphore de la famille. Cependant justement il semble que ce soit la mode d 'avoir plusieurs papas et plusieurs mamans . Tout ceci ressemble à une sorte d 'expérimentation
géante organisée par des fous.



Carine 08/06/2011 23:58


Le bi-national de la photo montre clairement qu'il veut que "ses" deux pays ne fassent qu'un.
Et devinez lequel deviendra l'autre ?
Ce n'est plus un déplacement de populations, c'est un déplacement de frontières.


dxdiag.over-blog.com 09/06/2011 15:23



C'est clair : la carte dessine le contenant et le drapeau le contenu.



Lanternier 08/06/2011 23:12


Comme on n'a pas le droit d'appeler un chat un chat, on doit parler par des catégories plus englobantes. Ici, au lieu de parler d'afro-maghrébins, on parle de binationaux en général - et on peut
ensuite prétendre que les binationaux européens sont visés.

Il y a une différence majeure entre les binationaux européens et les autres. Être issu de deux cultures nationales ne pose pas de problèmes lorsque ces cultures proviennent du même fond, du même
terreau, et/ou font partie de la même civilisation. Un Hongrois n'a pas une perspective de pensée très éloignée de la nôtre. Il n'a pas un esprit revanchard ou antagoniste à l'égard de la France.
J'aurais même tendance à envier certains binationaux : ceux qui ont eu droit aux deux langues de leurs parents et qui sont aujourd'hui bilingues sans effort. C'est un avantage énorme à tous les
points de vue.
Bien évidemment, on ne parle plus du tout du même phénomène lorsqu'on parle d'un CPF binational. Le CPF binatio n'a pas "deux cultures", il a simplement un pays où il profite des conditions de vie
et des aides sociales (la Fwance) et un pays dont il se revendique à cor et à cri (l'autre pays).

Faire l'apologie du mélange en général ou de la différence en général n'a aucun sens. Tout le monde provient d'un mélange, au moins génétiquement. La question, c'est ce qui est mélangé, ou le degré
du mélange en question. On ne peut pas raisonner correctement si on met des phénomènes totalement divergents sous le boisseau d'une même notion.


dxdiag.over-blog.com 09/06/2011 15:23



"Le CPF binatio n'a pas "deux cultures", il a simplement un pays où il profite des conditions de vie et des aides sociales (la Fwance) et un pays dont il se revendique à cor et à cri (l'autre
pays)."


 Tout à fait!


tout le monde " sait" bien que c 'est exactement de cela dont il  est question... et fait semblant de croire que des méchants  veulent
 ennuyer des enfants  bilingues dont la maman serait née à Cambridge.