Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 15:24

fog.png

 

Je suis en retard.

Je me précipite.

Ouf, je suis reconnectée.

 

Ah, c'était "dur", ces plus de quinze jours sans Internet, si ce n'est par très rares intermittences pendant lesquelles, garée sur la place, ordinateur sur les genoux, j'essayais de me gaver de pages d'infos et de blogs jusqu'au jour (malheureusement trop tardif) où un de mes fils m'informa qu'on pouvait refermer le portable sans fermer les onglets et retrouver tranquillement chez soi les pages ouvertes ! (ça la fiche un peu mal pour une espèce de geek)

Bien entendu cette solution ne me permettait pas de commenter, et encore moins de tenir le blog....

Tout ça pour vous dire que si je n'ai rien écrit, j'ai quand même un peu suivi ce qui s'est passé dans la réacosphère et aussi que je m'interroge pour le second tour.

Avec retard, je vous livre mon "vécu" :

 

 

A la question "peut-on être déçu quand un événement se passe exactement de la façon dont on pensait qu'il se passerait ? " la réponse est malheureusement "oui" en ce qui me concerne !

La logique, voudrait que cette déception n'ait pu faire suite qu'à une mauvaise surprise (ce qui n'était pas le cas), j'en déduis que visiblement une  partie au moins de mon cerveau ne fonctionne pas de façon parfaitement sensée.

Un espoir puéril et irréaliste avait forcément dû se développer dans un petit recoin de mes pensées pour que les résultats du premier tour des élections présidentielles aient pu me décevoir.

 

Qu'espérais je ?

 

Pouvais je croire qu'à 20 h 04, le dimanche 22 avril, les journalistes, juste  après nous avoir annoncé que François Hollande était en tête au premier tour, nous révéleraient qu'ils  avaient réalisé brusquement que les millions de français ayant voté MLP avaient d'excellentes raisons de le faire, que leurs interrogations étaient non seulement légitimes mais pertinentes et qu'il était plus que temps de s'interroger sérieusement sur l'avenir d'un pays qui se remplit de nouveaux venus, divers par rapport à nous mais bien semblables entre eux, et tout à fait décidés à y installer le logiciel commun de leurs différents pays d'origines.

Oui, j'ai dû avoir l'idée ridicule que quelque chose allait se passer, espoir totalement inconscient révélé par cette déception incongrue.

 

Bien entendu la réalité s'est imposée et ce qu'on prévoyait arriva, c'est à dire non seulement la quasi certitude que les xénophiles fous (dont les diverses motivations non seulement s'additionnent mais se multiplient comme les effets secondaires de certains médicaments)  étaient à quinze jours de nous mettre échec et mat, mais aussi que le discours convenu et béat a repris de plus belle.

 

La raison voudrait (là encore) que je m'apprête donc à voter pour le candidat le plus à droite dans deux semaines.

Essayer de jouer " tout sauf Hollande " serait le plus raisonnable.

 

Je ne suis pas certaine d'en avoir le courage et j'avoue être tentée par une logique quasi trotskiste. La tentation de   se dire que puisque  celui qui veut prendre le volant a déjà placé ses roues bien dans l'axe  du mur nous devrions peut-être nous contenter d'attacher nos ceintures en attendant le choc frontal (en espérant tout de même que ce soient nos ennemis qui soient installés à la "place du mort").

 

Mes amis bobos m'ont presque convaincue qu'eux en tout cas ne le seraient de rien tant que Sarkosy serait aux commandes. Cet homme est haï au point qu'il semble que tous les comportements des néocolons ne puissent être regardé par nos gauchistes que comme une conséquence de ceux de Sarkosy.

Ils ne verront rien tant que les banlieues ne flamberont pas sous Hollande.

Ils ne verront rien tant que ce n'est pas à la gauche  que l'islam se heurtera.

 

La France pourrait, qui sait, se réveiller lorsque le futur gouvernement socialiste sera débordé par tous les alisoumarés qu'il aura mis en situation de nuire.

La gauche ne pourra jamais satisfaire les besoins toujours plus grands des nouveaux français dont les exigences ne pourraient être comblées que par une main mise totale sur le pays c'est à dire par une concurrence directe avec ces idiots utiles qui leur auront servi de véhicule.

J'ai en fait l'espoir que même nos traîtres ne pourront jamais être assez traîtres au goût de leurs nouveaux amis, et qu'en plus les nombreux naïfs qui croient encore que le seul problème consiste à trouver les moyens d'aider de braves et pauvres  immigrés à s'assimiler seront très, vraiment très, déçus, eux aussi, comme moi.

 

 

Cependant l'idée de voir la satisfaction du camp de gauche friser l'orgasme en cas de victoire trop écrasante de leur FFS ( faisant fonction de star) me poussera probablement  à voter, quand même,  pour Sarko, roi des faux jetons, pour réduire de ma petite voix l'écart entre les deux candidats.

 

Décidemment, vous le constatez, j'ai l'esprit brumeux au retour.

Il me reste à espérer  que le soleil méditerranéen dissipera en quelques jours ces pensées quasi nuageuses.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

nouratin 29/04/2012 18:24


Content de vous voir de retour.


De toute façon ce sera, Dimanche prochain, le grand orgasme du Peuple de Gauche. Le vote Sarko, c'est juste pour qu'ils entendent bien le mot de Cambronne qu'on leur adresse ainsi.


Hélas, ça ne gâchera pas leur joie et ils iront faire à la Bastille une grande démonstration de connerie.


Qu'ils en profitent bien, le plaisir sera de courte durée.


Amitiés.

dxdiag.over-blog.com 29/04/2012 20:45



Merci Nouratin. j'ai pensé à vous en voyant certains copains voter Sarko au 1° tour .


Pour le second,  si tous les électeurs de MLP votaient Sarko comme un seul homme, les dés ne seraient pas forcément jetés...mais ça ne se passera pas ainsi, visiblement.



Le portulan te ment 29/04/2012 17:35


Skandal dit : "PArce que, soyons honnêtes, des arabo-musulmans dans un pays riche, avec de la croissance et pas ou peu de chomage, c'est pas très grave"


J'ai beaucoup ri à votre second degré, Skandal !

Skandal 29/04/2012 16:13


Personnelement ce n'est pas tant l'immigration qui me pose problème que la nullité économique du socialisme...


PArce que, soyons honnêtes, des arabo-musulmans dans un pays riche, avec de la croissance et pas ou peu de chomage, c'est pas très grave. L'embêtent c'est quand les gens sont au chômage et du
coup ils se laissent monter le bourrichon par des barbus...

dxdiag.over-blog.com 29/04/2012 16:52



C'est une question de priorités : les uns ( dont je fait partie) estiment que le changement de population est la chose la plus grave et les autres trouvent cela secondaire.


Finalement ceux qui sont ravis par l'immigration sont très minoritaires.



Pangloss 29/04/2012 12:20


C'est ça, votons Sarko et son CFCM, ses deux cent mille immigrés légaux par an et ses risettes à l'islam.


Et son racolage de dernière minute aux électeurs du FN. Il suppose que les convaincus depuis des années vont retourner leur veste entre les deux tours et que ceux qui ont seulement voulu exprimer
un ras-le-bol sont satisfaits. Il rêve ou quoi?


Le seul vote utile, c'est l'abstention (blanc à la rigueur) pour que la majorité des suffrages exprimés qu'obtiendra Hollande ne représente que le plus faible pourcentage possible des citoyens en
âge de voter.

dxdiag.over-blog.com 29/04/2012 13:33



Les deux sont dangereux mais je craint par dessus tout la censure mortelle que va nous infliger Hollande. Avec Sarko on aura au moins le droit de protester.


Mais bon, vos arguments ne sont pas mauvais...malheureusement !


En fait nous n'avons le choix qu'entre deux mauvaises solutions.



Carine 28/04/2012 20:52


Bin je vois qu'ici aussi, les avis sont partagés.


Je viens de lire Nouratin, qui m'a convaincue.


Il y a beaucoup d'arguments de nos amis qui préconisent le vote sarko.


Bref, pas facile. Je n'arrête pas de tourner, selon les avis des uns et des autres.


Presque aussi molle que flamby ^^

dxdiag.over-blog.com 29/04/2012 13:32



Moi aussi je suis comme une girouette !