Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 14:33

France télévision a décidé de "faire la peau aux clichés", en lançant un concours  de "brèves fictions" dont on voit ici un très bel exemple :

 

 

 

 

Faire la peau aux clichés, si j'en crois les vidéos déjà en ligne, pourrait se traduire par : nous prouver en inventant des contre-exemples qu'on ne peut rien déduire de rien, qu'on ne peut pas se servir du simple bon sens ni des règles statistiques pour analyser quoi que ce soit.

Ne réfléchissez pas ! Tel pourrait être le mot d'ordre. Aucune prise d'indice d'ordre visuel ou auditif ne pouvant échapper totalement  au  risque d'erreur, ne tenez dorénavant plus compte  d'aucun indice, semble être le message à faire passer.

 

On nous le prouve par des FICTIONS :

 

Vous croyiez que les individus dissimulés  sous des capuches et faisant preuve d'une grande souplesse en maitrisant parfaitement un skate board ont l'âge d'avoir de  jeunes artères ? que nenni ! La capuche vous cachait  un retraité grisonnant, agile comme un jeune chimpanzé !

 

Vous pensiez qu'en général, les jeunes diversités qui trainent dans des halls d'immeubles pleins de graffitis s'y installent  pour dealer du shit ou embêter les filles qui passent ? raté ! Il leur arrive de se  réunir pour partager leur passion pour la littérature classique.

 

Vous croyiez que le rap est essentiellement un genre de musique apprécié par  les jeunes citadins plus ou moins sautillants qu'on voit passer en  grappes ricanantes près des stations de métro ? Et bien  non ! Car voilà qu'on nous montre un vieux paysan effectuant ses travaux des champs au rythme haché d'un rappeur hurlant.

 

Trois vidéos, pour l'édification des foules.

 

Et bien  j'ai décidé de participer au concours, moi aussi, avec deux synopsis :

 

Film 1:

 

La scène se passe dans une école, pendant des élections. Large plan fixe, qui nous montre  une  table sur laquelle sont présentés les bulletins et où l'on reconnait aisément un isoloir sur la gauche. On voit passer lentement deux vieilles dames renfrognées, qui prennent plusieurs bulletins  puis se dirigent vers les isoloirs .

Un très  beau jeune d'une vingtaine d'années arrive, un peu ébouriffé, en jean et teeshirt. La démarche est  souple, le visage  détendu. Il prend un seul bulletin.

Gros plans dans les isoloirs : on voit une main ridée et tremblante qui glisse avec difficulté un bulletin Eva Joly dans l'enveloppe . Juste après , plan sur une autre main, déformée par l'arthrose, mais  agrémentée de bagues visiblement luxueuses : cette main glisse un bulletin Martine Aubry dans l'enveloppe et la referme.

Plan suivant: dans le troisième isoloir, le jeune glisse le bulletin FN dans la petite enveloppe et sort en souriant.

Plan final, dans lequel les trois sortent quasi en même temps de la salle de vote. Le jeune tient la porte aux deux vieilles qui passent en le regardant méchamment sans sourire ni remercier.

Le jeune se dirige vers la sortie de l'école, un large sourire éclaire son visage au moment où il rejoint une jolie jeune fille avec laquelle il repart aussitôt main dans la main.

 

 

 

Film 2 :

 

La scène se passe dans une classe. On voit une enseignante d'une trentaine d'années qui passe entre de petites  tables sur lesquelles des enfants d 'environ 7 ou 8 ans écrivent sur des cahiers. La jeune femme a un air très doux et patient. Elle s'arrête et se penche visiblement pour aider un petit garçon de type arabe très prononcé. L'enfant qui fronçait les sourcils , sourit et à l'air soulagé puis reprend tranquillement son activité. L'enseignante continue a parcourir lentement les rangs , et s'arrête près d'une fillette qui lève le doigt pour demander de l'aide pour son exercice. L'ambiance est très sereine.

Scène suivante, la même salle de classe après le départ des élèves. L'enseignante ramasse des documents sur son bureau et sort. Autre plan : d'autres enseignants qui étaient restés ranger dans leur classes se croisent rapidement  dans le couloir où une employée noire a commencé le ménage. Ils partent en échangeant des plaisanteries sur Sarkosy et ne regardent pas la femme de service. Seule l'institutrice du début s'arrête et lui dit quelques mots. Les deux femmes se sourient.

Scène suivante la jeune enseignante est chez elle. elle allume son ordinateur et on voit François de souche s'afficher sur l'écran.

 

 

Voilà mes synopsis. Probablement moins amusants et décalés que ceux mis en ligne pas France 3, mais tellement, tellement moins fictionnels.

C'est que mes personnages, à moi, ils ne sont pas inventés : je n 'ai aucune imagination.

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans satires
commenter cet article

commentaires

Autre Vue 09/08/2011 13:05



A croire que la réalité ne se filme pas sans trucage



dxdiag.over-blog.com 09/08/2011 17:33



Et les programmes de fiction semblent destinés à remplir tous les programmes, y compris le journal de 20 heures.



nouratin 07/08/2011 18:29



Sans doute une illusion de sale réac mais il m'a semblé voir un petit paquet blanc glissé entre les pages du bouquin.


En revanche, j'ai bien aimé vos synopsis mais je crains que le service public ne vous les refuse. Faudrait quand même essayer, pour voir...


Amitiés.



dxdiag.over-blog.com 08/08/2011 10:12



Un paquet blanc? sans doute  un marque page pour retrouver facilement un passage qui les a ému.


Sinon, je préfère ne pas proposer mes petites histoires : imaginez que je gagne et que le premier prix soit  un séjour en Afghanistan....



Charles Robert 07/08/2011 13:09



Donner une image des cpf avec des valeurs et de la "vrai" diversité aux cpf me semble être théoriquement positif pour leur intégration, d'un point de vue immigrationiste. En pratique, cela a
surtout une mauvaise influence sur les fds, par le cercle vicieux de la repentance.



dxdiag.over-blog.com 07/08/2011 15:25



Il aurait pu en effet être bon de les "flatter" pour les adoucir si on avait en même temps eu des exigences quant à leur intégration. Les valoriser en excusant par ailleurs tous leurs
comportements déviants leur donne seulement des raisons de nous mépriser davantage.



Obsede Textuel 07/08/2011 05:25



Bonjour a toutes et a tous !


Encore une semaine a passer dans ce pays superbe aux gens pleins de joie de vivre et courtois sur les routes.... ca me change de la France !


Premiere surprise parmi bien d autres; que d enfants !


La coincidence ne peut pas etre invoquee, le doute n est pas permit. En de nombreux lieux de rassemblements populaires nous avons ete surpris de voir de tres nombreux enfants en bas age .....chez
les Blancs.


Ici , jeunes ou vieux il y a une grande majorite de gens qui ont les yeux bleus.


J espere que vous passez du bon temps parmi les votres et que ces vacances auront ete bien agreable.


A bientot avec vous.


Pensees de la Nouvelle Angleterre.



dxdiag.over-blog.com 07/08/2011 10:48



Oh! une carte postale des états unis ! ça c 'est sympa OT.


Merci de donner des nouvelles et en plus de nous remonter le moral, parce qu'en France l'ambiance est un peu morose et nos nouveaux copains semblent en prendre de plus en plus à leur aise. On
sent que tout ça ne peut pas bien finir.


Profitez bien de la fin de votre séjour. A bientôt.



Mash 06/08/2011 23:21



littérature fiction



dxdiag.over-blog.com 07/08/2011 10:46



Avec un coté science fiction  : ambiance " blade runner" dans certains endroits.