Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 15:31

haiti.jpg

 

Il y a quelques jours, dans mes petites oreilles sont tombés les propos d’un journaliste haïtien interviewé cet été et que France culture rediffusait.

C’était donc après le tremblement de terre et bien avant les épidémies.

Ça donnait ceci :

 

« Quel regard avez-vous eu sur le déploiement au lendemain du séisme de ce contingent américain si nombreux »

"Les soldats américains sont transparents pour nous. Nous ne les voyons pas ; ils sont là pour un certain travail. »

« Vous êtes d’accord sur un point. L’armée américaine est venue dans une mission humanitaire dans un contexte bien différent cette fois. »

« On ne les voit pas, on leur demande de déblayer les décombres c’est tout"

Il y a deux choses que les haïtiens aiment beaucoup chez les américains ce sont leurs visas et leurs billets verts.

Les américains sont là pour déblayer les ruines. Qu’ils viennent faire leur travail »

« Aucune gratitude ?»

« Non, pourquoi, pourquoi ?

Les haïtiens sont un peuple rancunier. Nous avons une culture de la rancune. Nous sommes pétris de rancune et ceci nous le devons à notre colonisateur français  de cette vieille rancune gauloise.

Vous les voyez c’est comme des insectes qui s’affairent, des abeilles. Aucune gratitude on ne les voit pas. Cette terre de Haïti appartient aux haïtiens on leur demande de déblayer les décombres c’est tout. »

 

Inutile de vous dire qu’à aucun moment le journaliste Français n’a émis de critique ou même de remarque négative sur ces propos, ni pendant l’interview ni dans le montage de l’émission.

Il y a des gens comme ça, qui peuvent TOUT se permettre, qui  peuvent dire des choses infectes sans que personne ne s’en offusque.

Le statut de victime vous permet de faire automatiquement et définitivement partie de l’empire du bien car tout vous est pardonné d’avance.

Vous pouvez être un salaud, puisque vous avez souffert. Vous pouvez faire des amalgames entre des gens qui vous aident et des régimes qui vous ont opprimés, puisque vous avez eu mal, vous pouvez être cynique puisqu’ on ne vous a pas fait que du bien. Vous pouvez tout vous permettre et tout vous pardonner dans un même élan.

La méchanceté ne naît  que du légitime sentiment de rancune. La rancune elle-même fait partie de l’héritage laissé par le bourreau.

La boucle est bouclée.

 

Je sais, c’est Haiti, c’est loin, leur histoire est particulière, tout ça, tout ça …mais ça m’a quand même fait penser aux indigènes de la république et aux concours de victimisation auxquels nous assistons ici, allez savoir pourquoi.

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

kobus van cleef 06/12/2010 13:50


les termes exacts étaient non pas " la rancune gauloise" mais "la vieille rancune celtodruidique"
ça fait une grosse différence
je suis mariée à une celte dont un des papys s'interessa à des mouvements druidiques
étant celte moi même ( cévenol plus précisemment) je puis vous assurer que la rancune n'est pas identique
petite approximation sémantique mais qui a du sens


dxdiag.over-blog.com 06/12/2010 18:40



oh la la mais madame dx a  retranscrit les paroles Zexactes de monsieur Machin, journaliste haitien tel que réécouté sur le podcast.


toutes ces vieilles rancunes...putaingggg congggg faut que j 'étudie s 'il y en a aussi pour les parigotes-normandes déracinées.



mash 03/12/2010 08:22


De l'absence de cadre
De l'absence d'éducation
De l'absence de réflexion,voire de pensée
De l'impunité de l'autoproclamée victime
Des dégâts de la culture de l'excuse
et plus généralement,du manque de savoir vivre tout court


dxdiag.over-blog.com 03/12/2010 09:16



je n ai pas pu transcrire son ton et son style, mais je dois dire que ce journaliste ne m 'a pas paru être un grand "penseur", en plus ....con et méchant , en fait... tout simplement.



Obsédé Textuel 02/12/2010 12:14


Carine "ces naïfs dégoulinant de désir "

Je vous trouve bien gentille. Je les ai cotoyés un temps au sein d'associations pour l'adoption d'enfants étrangers j'y ai surtout vu des gens ayant un compte à régler avec leurs semblables,
profondément racistes, de la haine irrationnelle contre une société leur ayant tout donné sans en avoir payé le prix juste.
C'est peut être celà le ressort profond des progressistes...


carine 01/12/2010 23:33


Les Haïtiens ...
Leurs enfants sont adoptés par des Français, même lorsqu'ils ont encore leurs parents biologiques et les connaissent.
Bonjour les problèmes futurs pour ces naïfs dégoulinant de désir de bien faire et de bien penser. je leur souhaite bien du plaisir.
Beaucoup en reviennent déjà, car les problèmes ne se font guère attendre.
Le pire, c'est que nous allons les partager, ces problèmes, parce que quand les parents adoptifs n'en peuvent plus, l'Etat prend le relais.


dxdiag.over-blog.com 02/12/2010 10:58



adoptés sans être abandonnés ou orphelins !!! ça alors.... je n 'ai pas suivi cette info.



nouratin 01/12/2010 19:30


Le jour -hélas prochain- où nous serons les victimes,
je doute que nous puissions bénéficier de la même
indulgence plénière.
Je crois qu'en vérité le blanc peut crever la gueule
ouverte et que le jour de sa mise à mort sera une grande
fête pour l'humanité souffrante.
Remarquez il y en a plein qui auront bien mérité leur
sort.
Merci pour cette trouvaille bien énervante.
A bientôt.
N.


dxdiag.over-blog.com 02/12/2010 13:49



oui, ça m 'avait énervé et déplu au plus haut point... j 'ai donc souhaité le faire partager même s 'il n 'y avait rien d 'amusant à  dire pour le coup.