Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 11:12

repulsif.png                                                         On avait dit " à la loyale" ?

 

 

Nul ne saurait ignorer qu'à Montauban,  mercredi dernier, un acte de vandalisme a eu lieu.
Une sorte d'affaire d'état si on en croit les titres des journaux et l'échauffement extrême que cet évènement a déclenché.
Je veux bien sûr parler de l'acte "abject" "révoltant" "écœurant" "indigne" "odieux" .....etc, commis par des " extrémistes français qui ont franchi la ligne rouge"(sic) en déposant deux têtes de porc sur le portail d'un lieu de culte.

Les musulmans sont outrés.
Manuel Vals est indigné.
SOS racisme condamne cet acte "raciste" (!)
Jusque ici tout va bien et tout me semblait normal.
Cependant, j'ai eu la surprise de découvrir qu'un certain nombre de blogueurs dits de la réacosphère se sont émus du blasphème qu'ils trouvent parfaitement répréhensible.
Pour certains islamophobes ( moderés ?) cet acte de profanation a quelque chose d'indigne, de bas et de mesquin qui fait qu'ils se désolidarisent totalement de ce genre d'action.

On peut les comprendre :
En effet cela manque  de chic.
Il s'agit d'un acte un peu puéril, et surtout en quelque sorte " bas de gamme".
Impossible d'imaginer par exemple qu'on puisse un jour en parler dans des livres d'histoire à la manière dont on parle des résistants qui faisaient sauter des ponts, tant le coté "gore" de la cochonaille infidèle ne met pas le souchien blasphémateur en position glorieuse de combattant mais donne de lui l' image assez peu flatteuse d'un charcutier amateur de blagues de mauvais goût.
Certes, certes MAIS.....


Lorsque je lis chez un "camarade de combat", qu' "Une idéologie de fanatisme, d’intolérance, d’expansion et de conversion se combat dans les urnes, avec les mots, la culture et les idées, pas avec des tête de porcs" j'ai bien envie de répondre " Peut-être PAS, justement !".
Les mots la culture et les idées ne sauraient avoir d'effet que sur des gens dont la culture et les idées sont ouvertes aux autres cultures et aux autres idées.
Les mots la culture et les idées sont des armes, à condition que la "cible" soit intellectuellement disponible pour que cet échange de propos puisse avoir le moindre effet.

Ayant l'habitude de fréquenter assez régulièrement les sites musulmans, j'ai pu constater que les articles islamophobes argumentés leurs déplaisaient certes, mais sans les révulser.
La résistance intellectuelle les gène légèrement, mais comme les gêneraient un obstacle, qu'ils contournent assez facilement d'ailleurs, sachant le peu de relais dont cette résistance argumentée bénéficie dans le grand public.
Pour chaque intervention d'un intellectuel méfiant à l'égard de l'islam, une réponse pseudo argumentée et pseudo intellectuelle est fournie.
Le coran, couteau suisse de la pensée unique islamoformatée est bien assez gros pour fournir à qui le souhaite de quoi promener les lecteurs en les perdant, et il faut aller les lire sur place pout admirer les exploits de contorsion que les musulmans lettrés réussissent à tricoter en tortillant quelque hadits.

Le pauvre musulman, de base, chez  qui l'occidental aurait réussit à semer un très léger doute sur la compatibilité de l'islam et de la démocratie, par exemple, trouvera certainement la paix de l'esprit corané dans des phrases comme la suivante :
 
"L’islam ne doit pas être considéré comme une constitution qui proclame un peuple souverain, ni comme une déclaration qui énumère les droits et les libertés de ce peuple, mais comme une mise en marche  d’une entreprise de démocratisation,  c’est à dire une mise marche de l’individu et de la société dont celui-ci fait partie dans la réalisation de l’idéal démocratique. La marche vers cet idéal étant seulement mue, orientée et réglée par les sentiments dont les germes auraient été déposés dans la conscience musulmane sous forme de principes généraux".
Le reste, du même acabit est ICI (je pense que ça vaut le détour)



J'en conclurais que l'argumentaire censé, rationnel, réfléchi, sur cette " religion" ne peut avoir pour cible que les occidentaux naïfs qui ne savent pas que jamais, dans l'histoire du monde, l'islam traditionnel n'a pu cohabiter en paix avec qui que ce soit, ou qui, pire, le sachant, imaginent que cette fois ci les choses seront tout à fait différentes, basant leur optimisme sur une modernisation de l'islam dont on voit quotidiennement que s'il évolue autour de nous, c'est bien en marche arrière.

Bien que moins glorieuse et moins distinguée, la lutte antiislamique à base de charcutailles a le mérite extrême de toucher directement ceux à qui elle est destinée.
Lorsque j'entends leurs cris d'horreurs enfin sincères, qui font contraste avec les postures victimaires dont ils nous donnent des exemples quasi quotidiens, j'apprécie au moins le caractère spontané de leur réaction.
Oui, cette fois ci ils peuvent se plaindre enfin pour quelque chose.
Leurs blessures n'étant que symboliques, nous n'aurons pas de difficulté à retenir nos larmes sur leurs malheurs en pensant qu'il serait bien heureux qu'en terre musulmane ils se contentent d'utiliser la technique du dépôt de détritus  pour chasser les rares non musulmans qui ont le malheur de résider chez eux.
Nos musulmans sont, pour une fois, touchés effectivement à l'endroit où ça leur fait mal, au milieu de la grosse  superstition qui est probablement leur seul point faible :   on leur a sali leur sacré et ils poussent quelques couinements de désespoir. 
Parfait, c'était le but !  il faut bien qu'ils sachent qu'ici leur sacré n'est pas respecté et, si le Haram les dégoute à ce point, qu'ils en concluent que chez nous est un très mauvais endroit pour ranger leurs petites affaires halal.
Quand à la méthode, même s'il serait  plus flatteur pour nous de leur jeter un gant et de régler nos comptes en tenue de chevalier, la recherche d'efficacité étant prioritaire, admettons que lorsqu' un quadrupède pisse tous les jours sur votre paillasson, un bon répulsif vaut tous les discours.



Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Didier Goux 07/08/2012 12:24


Il est amusant de constater que les mêmes qui s'offusquent de cet “attentat charcutier” ont toujours trouvé très drôle, très rebelle, les “attentats pâtissier” du sieur Godin, dit l'entarteur.

dxdiag.over-blog.com 08/08/2012 00:54



La tarte au sucre est plus distinguée que le pâté de tête, si on en croit les guides de bonnes manières.



NeverMore 06/08/2012 18:21


Quand je pense à nos amis paysans, qui n'hésitent pas à utiliser certains liquides très répulsifs lors de visites amicales à la préfecture, je me dis que ... que je ferais
mieux d'appeler mon psy avant de trop fantasmer.


 


 

dxdiag.over-blog.com 06/08/2012 20:20



Eh eh , j'y pensais aussi....
Mais le problème est que nos braves paysans peuvent mener leurs actions à visage découvert alors que nous  ne pouvons pas prendre ce risque, pour le
moment.



FR 06/08/2012 15:09


« Que sommes-nous prêts à faire pour lutter contre l'invasion ?
Y-a-t'il des méthodes qui nous feraient "vendre notre âme au diable"?
Quelle image voulons nous conserver de nous mêmes et qui nous empêcherait d'agir ?
Y a t-il des façons de lutter qui nous font renoncer à ce qu'on est ? »


 


Bonjour Dixie,





Ces questions sont fondamentales et il est bien dommage qu’elles se retrouvent perdues au milieu de commentaires sur le cochon.


 


La question sous-jacente n'est-elle pas : comment réagir face à la violence ?


 


C'est le contexte (au sens large : notre éducation, notre histoire, notre environnement...) qui rend complexe la réponse à cette question.


 


Notamment, nous vivons dans des sociétés occidentales judéo-chrétiennes qui n'acceptent plus l'idée de violence, pas même celle de la violence élémentaire de la
nature...


 


FR


dxdiag.over-blog.com 06/08/2012 20:20



Oui, je suis bien d'accord et je pense reprendre ce sujet en l'approfondissant un peu, dans quelque temps.
Cette haine de la violence, qui était une chose bonne, se retourne contre nous et nous sommes désarmés. Comment se défendre sans perdre nos propres avancées
?
Une fois qu'on est d'accord sur le fait qu'il faille se défendre ( ce que tout le monde n'admet pas, encore) la question est importante.



Charles Robert 06/08/2012 12:30


Je pense que faire l'apologie de l'action charcutière, serait contre-productif.


Cependant, ce fait divers met en lumière une surréaction, révoltante, odieuse, indigne, abjecte et écoeurante des islamo-formatés, au regard de toutes les violences commises au nom de l'islam,
passées sous silence.


Je condamne timidement cet acte irraisonné, mais pas ses auteurs.


 

dxdiag.over-blog.com 06/08/2012 20:20



Ce qui me semble contre productif c'est le coté affreux et l'absence d'humour de l'attentat cochoniste.
Il doit y avoir moyen de faire mieux : d'ennuyer bien profond nos coranophiles tout en faisant rire le reste des français.



Carine 06/08/2012 12:23


Bon bin du coup, j'y suis allée de mon billet aussi !

dxdiag.over-blog.com 06/08/2012 20:19



Il y a un effet d'entraînement....tout ceci finira en bagarre générale ( mais à la bonne franquette).