Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 10:35

Saint-laic.png

                                      Viens vers moi, ami, je comprends tout (enfin presque)

 

Certains parmi nous (les méchants), avons été heurtés par la façon dont des journalistes gentils  ont traité la récente affaire de meurtre d'une fillette par un "jeune père de famille", qui n'avait probablement pas mauvais fond, n'ayant pas le "profil d'un meurtrier,  et à qui la presse semble chercher beaucoup d'excuses.

Nous sommes bien souvent agacés, si ce n'est plus, par l'espèce de complaisance dont les médias font preuve à l'égard de "supposés criminels", même après qu'un procès les fasse passer de l'état de "présumé innocent" à celui de "jugé coupable".

Nous les méchants, avec notre épouvantable manie de simplifier les choses, avons tendance à penser qu'explication ne vaut pas excuse. Chaque individu ou presque ayant forcément souffert au moins un peu dans sa vie, un geste "irréparable" ne saurait être même partiellement pardonné, au simple motif que l'auteur n'aurait pas été totalement heureux, au jeu et en amour.

Les journalistes gentils, suivant une mode dont l'usage se répand et se généralise, passent une partie de leur temps à chercher des explications à décharge pour, sous prétexte d'analyser leurs causes profondes, excuser au moins partiellement  les pires délits.

 

Une recherche rapide nous permettra de constater que cette manie de tout expliquer et de tout comprendre ne concerne en fait qu'une partie des faits divers horribles :

 

On trouvera facilement des articles nous expliquant que tel assassin n'était pas tout à fait lui même, car il avait bu, que tel autre souffrait d'avoir été plaqué par sa femme, que  celui-ci n'avait pas pu aller à l'école (enfin si mais dans un quartier difficile ce qui revient au même) et que celui là enfin se sentait exclu, minoritaire et discriminé (ah, ce "sentiment" d'exclusion !)

On ne trouvera jamais par contre, aucun journaliste, même un des  plus gentils, pour nous expliquer que le dérapage raciste de tel dandy se résume à l'ébriété , encore moins pour fouiller dans la vie d'un néonazi à la recherche d'antécédents de maltraitance.

 

C'est que les explications-excuses ne valent que pour les criminels "normaux" ou les criminels "fous". Les gens soupçonnés du crime inexcusable, bien que souvent vague, de "racisme" (et bientôt d'islamophobie) étant confinés dans une sorte de catégorie à part, où ils sont monstrueux tout en étant totalement responsables.

 

 

J'en déduis (ah, mais c'est que moi j'aime conclure) que les gentils ne cherchent pas d'explications-excuses aux délinquants ou aux criminels, par amour de la recherche des explications-excuses, mais qu'il ne s'agit là que d'une posture.

J'en déduis, qu'il ne s'agit pas tant pour les gentils, d'expliquer et d'excuser les actes répréhensibles afin de nous faire mieux comprendre les coupables, que de nous faire admirer leur propre bonté.

Car c'est en réalité d'eux-mêmes qu'ils nous parlent, c'est leur propre compassion qu'ils nous vantent, et leur compréhension de l'autre qu'il nous donnent à admirer :

"Regardez comme nous sommes tous pleins d'amour universel", semblent-ils nous dire, "et quels gentils droidelomistes nous faisons".

Je ne sais pas s'ils réussissent à convaincre leurs lecteurs mais je suis bien certaine qu'ils arrivent à se convaincre eux mêmes et qu'ils ronronnent de plaisir en se vautrant dans la bonté.

 

Sans compter l'important message subliminal qu'ils font passer :

"Nous sommes les prêtres quasi saints de la nouvelle religion et nous comprenons tout car

notre capacité d'amour immense s'étend même à tous les pêcheurs"...

"les seuls pêcheurs à qui nous ne pardonnons rien sont donc impardonnables " cqfd

 

Il y a des exceptions vers qui on ne peut diriger des mains compréhensives et qu'on désigne en se contentant de ne pas leur tendre  les bras.

 

Le principe est bien sûr le même avec nos "sociologues ", et quand je lis leurs explications sur les banlieues islamisées, je les entends d'ici penser et sous entendre "voyez comme je suis plein de compréhension pour ces pauvres enfants d'immigrés....et comprenez que si mes explications et mes excuses bienveillantes ne s'appliquent jamais aux natifs dérapeurs et malvoteurs, c'est qu'ils ne les méritent tout simplement pas, ces salauds. J'ai bien cherché, car voyez comme je sais fouiller, mais pour eux on ne trouve rien, ils ont tout simplement mauvais fond"

 

La méthode est donc éprouvée en étant l'inverse d'éprouvante : se rouler dans l'autosatisfaction tout en alimentant la propagande, c'est quasiment jouir en travaillant !

Quelques fois je les envie.

 

 

 

 

Ps : Ceci est un peu une longue réponse que je fais à Cornelius qui était très énervé par ce sujet sur son blog :

http://salonretire.wordpress.com/2011/11/15/abjection/

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans gauchistes et bobos
commenter cet article

commentaires

Fikmonskov 21/11/2011 11:22


"que  celui-ci n'avait pas pu aller à l'école (enfin si mais dans un quartier difficile ce qui revient au même)"


 


Quoi quoi quoi ??? Les écoles dans les quartiers difficiles ne seraient donc pas des écoles comme les autres ? Quelle ignoble insinuation... J'espère que c'est vous qui la faite, et pas les
gentils journalistes. Ce serait un peu gênant. Pour eux.

dxdiag.over-blog.com 21/11/2011 11:52



M'enfin, Fik, vous savez bien que dans les quartiers difficiles, les enfants sont stigmatisés à l'école ( je ne sais pas trop par qui mais c'est comme ça) et que "ça" les empêche d'accéder à la
connaissance et de prendre en route l'ascenseur social qui est en panne, mais seulement pour nos petites pépites dont les talents restent malheureusement à l'état potentiel ....toussa.


 



grandpas 21/11/2011 08:21


Un président d'une association anti-raciste, ne me demandait pas laquellen elle sont trop nombreuses sur la place; ce monsieur disait: "Un arabe qui tue un français, c'est crime de droit commun,
quand un français tue un arabe, c'est un crime raciste"; voilà tout est dit.

dxdiag.over-blog.com 21/11/2011 09:11



Oui, j'ai aussi entendu ça quelque part....et, comme vous , je n'ai pas retenu le nom de l'auteur.


Je me demande si ça n'est pas un "indigène de la république" au sujet du procès de la Bouteldja.



Mat 20/11/2011 21:04


Vous ne connaissiez pas son précédent blog, avant qu'il ne change de plateforme, Dixie ? C'était son âge d'or, il y bloguait de façon bien plus intense et soutenue que ces derniers temps.
Certains de ses meilleurs billets y sont toujours. Tenez, allez donc jeter un oeil à ses pompes et à ses oeuvres:


http://fromageplus.hautetfort.com/archive/2007/08/21/theocratie.html


Oh, punaise, le coup de nostalgie ! Ce fut un immense blogueur que notre Fromageplus. Il ve me manquer.

dxdiag.over-blog.com 21/11/2011 09:11



Super article.Je l'avais dejà lu mais ne savais plus où... merci pour le lien.



Barbara 20/11/2011 19:51


Eh oui, Fromage plus va nous manquer. J'espère que tout va bien pour lui.

dxdiag.over-blog.com 20/11/2011 20:55



Comme le dit un de ses lecteurs, son message laconique est bien triste à lire.



Mat 20/11/2011 14:24


Sur son ancien blog, F+ avait consacré plusieurs articles à la religion républicaine des progressistes. C'était le bon temps. Quand on pense qu'il bloguait depuis 2004...

dxdiag.over-blog.com 20/11/2011 20:55



Depuis 2004 ! je ne savais pas. Je le lisais depuis un peu plus d'un an et je l'aimais bien même si je ne partageais pas sa foi religieuse.