Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 14:18

inquisition.png

 

Extrait iconographique du "manuel de lutte contre l'islamophobie " sous titré "ya des cons partout et ceux d'cheu nous sont pires".

Musée de l'amour de l'Autre. XXI siècle.

 

 

 

Souvent, mes amis de gauche aiment à m'embêter, voire plus,  en agitant en tout sens, et devant toutes les informations que je tente en vain de leur fournir afin de les réveiller un peu de la dangereuse  gentillesse dans laquelle il se complaisent, l'argument horripilant du "oui bon, MAIS  il y a aussi les intégristes catholiques".

Et toc prend toi ça dans les dents, hein, tu vois, les religions ont toutes leurs fanatiques alors bon, tu commence à nous les briser avec tes histoires d'islam qui gnagnagna, les gens sont tous pareils et il y a des cons partout alors bon on parle d'autre chose s'il te plait merde.

Ils me trouvent pénible.

Je ferais mieux de me taire.

Néanmoins, pour le moment ( mais cela va certainement me passer grâce à la sagesse qui viendra je l'espère avec l'age) , il m'est impossible de ne pas tenter de répondre.  Et, malheureusement, malgré la richesse de la documentation que je leur présente, les petits coquins ne s'en laissent pas conter.

Ils sont très malins et ont réponse à tout.

 

 

Ainsi, lorsque j'évoque les menaces de mort, ou même les exécutions, pour blasphème, dont sont victimes les caricaturistes de Mahomet, ils me répondent que des catholiques ont manifesté pour demander la censure d'oeuvres contemporaines mettant en scène le Christ.

Je dis que "mais enfin, ça n'a rien à voir, ils ne menacent pas de mort les artistes en question".

Ils me répondent que des médecins pratiquant l'avortement ont été tués aux états unis.

Je leur dit "mais c'est un autre sujet !"

Ils me répondent que pas du tout , c'est une preuve que les extrémistes tuent dans les deux cas.

Je leur dit qu'il y a très peu de gens tués par des catholiques pour raison religieuse.

Ils me répondent que "oui, peut-être, aujourd'hui, mais bon, hein, faut pas oublier l'inquisition, alors tu vois"

Je m'engage alors sur un terrain plus théorique en expliquant que les inquisiteurs qui torturaient au nom de Jésus s'étaient totalement éloignés des évangiles alors que les fatwas délivrées par les islamistes sont tout à fait conformes au Coran.
"oh mais je ne sais pas, je ne connais pas bien le Coran" me répondent-ils.

Le moment me semble donc venu de leur citer quelques versets.

Mal m'en prend car je suis rapidement interrompue par un définitif "oh tu sais tout ça est une question d'interprétation, les textes on peut leur faire dire tout ce qu'on veut"

 

A ce moment de la conversation, je me sens très, mais vraiment très  fatiguée (mon interlocuteur aussi probablement).

Alors vient le moment  où je renonce et où j'accepte enfin de parler de tout autre chose.

 

Et puis je pense et puis  je ressasse.

Et puis je me dis  que leur expérience personnelle est un support très important de leur réflexion :

 

En effet,  jamais, je dis bien jamais, l'épicier arabe (super sympa, en plus) ne leur a dit qu'il approuvait la pendaison des  homosexuels, tandis qu'ils ont parfaitement, oui parfaitement  entendu madame  Trucmuche dire "du mal" de l'avortement pendant qu'ils attendaient la sortie du petit Maxime devant les portes de l'école  Saint Gabriel, ("oui le niveau est meilleur dans cet établissement alors c'est à regret mais tu comprends..."), tiens pas plus tard que la semaine dernière !

Et puis,  l'avocat qu'ils ont consulté, tu sais dans cette pénible affaire de droit de passage, était  "d'origine maghrébine parfaitement intégré alors tu vois".

Alors que  tiens, la fille de leur meilleure amie, Clémence, a parfaitement  remarqué que le père de Jean-christophe était gêné qu'elle n'aille pas à la messe  : malgré la subtilité du très léger haussement de sourcils manifesté par  ce dernier en l'apprenant, ah oui, elle l'a bien senti, Clémence l'intolérance à l'athéisme.

 

Et la Boutin hein, et la Boutin !

 

Bref, ils sont confrontés, oui confrontés quotidiennement à tous ces salauds "d'intégristes catholiques"....et bien décidés à les empêcher de reprendre le pouvoir pour ne pas revivre les heures les plus sombre de l'histoire de Torquemada. Non mais !

 

 

J'ai donc décidé de changer du tout au tout ma tactique et de leur dire ceci :

 

L'intégrisme catholique est une menace terrrrrrible, (ah ouiais je suis superdaccord ) qui pèse sur  notre démocratie laïque.

Le problème est qu'elle est quasi  inévitable, vu le nombre de catholiques que compte notre pays  et qui se reproduisent, en plus, comme des lapins, y a qu'à voir le jour des sorties scout c't'une vraie invasion.

Les extrémistes catholiques étant pour la plupart souchiens, nous ne pouvons rien faire pour les tarir à la source, malheureusement mon Dieu.

C'est vraiment un très grave problème, (non mais sans déconner....meunon j'tassure je déconne paaaas)

Nous devons concentrer nos forces sur ce problème oh que oui.


Concentrer, le mot est important.

 

Ne pas se disperser, surtout pas.

 

Et donc éviter à tout prix  d'ajouter les problèmes aux problèmes... car il y a d'autres variétés d' extrémistes religieux qu'on pourrait, là pour le coup, très très facilement éviter puisqu'il suffirait de ne PAS en importer.

Il y a des cons partout oui mais certains sont évitables : profitons en.

Et si on laissait les musulmans se demerder avec leurs islamistes (qui ne comprennent rien à l'islam ces cons)... IN SITU ! En pays de grande musulmanose !

On ne sait pas lesquels vont devenir intégristes ? Mais oui, exactement, c'est bien là que je veux en venir. Le prévention ne peut être que globale.

Et de notre coté, et bien,  on garderait toutes nos forces pour se débrouiller avec madame Trucmuche.

Je me porte même volontaire pour  la calmer avant qu'elle ne prenne un sabre pour nous égorger en hurlant "Jesus roi" (arrête tu me fais peur).

 

Hein mon petit socialiste, elle n'est pas bonne mon idée ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans gauchistes et bobos
commenter cet article

commentaires

Barbara 07/07/2012 09:38


Des chercheurs anglais se sont récemment penchés sur la question. Ils ont découvert que de prétendues archives avaient été bidonnées, en inventant des lieux et motifs d'exécution, des noms de
victimes. Ca c'était en France. Rien ne dit qu'il n'y a pas eu le même bidonnage en Espagne.

René de Sévérac 06/07/2012 08:41


"des lecteurs intéressants et sympathiques"


Objectivement, je viens de parcourir les textes de vos fans; et objectivement j'ai trouvé le débat intéressant
et je dois ajouter que le lien avec un commentaire de Marchenoir valait la peine. un bémol, chiffrer les "dégâts collatéraux" de l'Inquisition (800 sur des décennies) me semble un peu short.
Napoléon avait demandé à l'un des ses généraux "en villégiature" en Espagne (1809) d'enquêter sur le sujet;  le chiffre m'a paru faible, mais pas autant.


En tous cas, bravo encore
! (ça fait toujours du bien)

realkiller 09/06/2012 14:10


Arff, la tolérence à bon dos quand c'est utilisé en sens unique


Les débats ont l'air passionnant par chez toi, c'est bien

dxdiag.over-blog.com 10/06/2012 10:52



Oui j'ai des lecteurs intéressants et sympathiques, qui, en plus ne s'engueulent presque jamais entre eux et se contentent d'agresser les ( rares) gauchistes qui
viennent nous taquiner.



Jaunie 31/05/2012 21:50


Ah que Jaunie,il le sait que pour pas avoir d'histoire,il faut laver son lynchage en famille

Georges 31/05/2012 19:33


« ( mais cela va certainement me passer grâce à la sagesse qui viendra je l'espère avec l'age)
»


 


Dixie, je ne voudrais pas vous affoler, mais j'étais beaucoup plus sage à quinze ans. 

dxdiag.over-blog.com 31/05/2012 20:02



Oh mais c'est parce que vous faites les chose à l'envers cher Georges, vous ne représentez certes pas la référence "normale" mais l'exception.