Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 10:58

dauphine.jpg

 

Mes premiers gauchistes, je les ai connus très très tôt.

Il y avait maman, et aussi papa et tatie.

Ils  étaient très intelligents parce qu ils avaient fait des études et qu ils étaient profs.

Il y avait aussi pépé et mémé.

Pépé et mémé n’étaient pas du tout des gauchistes.

Mémé ne donnait pas son avis en politique et aimait les statues de la sainte vierge.

Pépé était un « vieux réac » et il disait même que les cocos étaient des salopards (il disait qu il les connaissait à l usine) et que Mitterrand était une  « planche pourrie », c’était toujours l expression qui revenait dans la bouche de pépé.

Pépé ne développait pas ses arguments, il ne pouvait pas vraiment car il ne savait pas trop visiblement comment bien discuter avec ses filles et son gendre qui avaient fait de longues études alors que lui était un simple ouvrier.

Maman, papa et tatie me racontaient que les gens de droite étaient des gens très très méchants.

Il y avait plein de dictateurs très vilains qui n aimaient pas les pauvres (et aussi les profs) et même en France il y avait des gens qui aimaient un général  ou un homme appelé  pompidou et  qui donc n’étaient pas du tout du coté des gentils.

Les gens gentils se reconnaissaient au fait qu ils disaient «  je voterai Mitterand !»en parlant très fort  ou qu ils allaient a des réunions du pécé ou  aussi qu ils aimaient bien un chinois rigolo.

C’était plutôt simple pour moi quand j’étais petite.

Juste un jour je me rappelle m’être demandée pourquoi ils disaient qu on reconnaissait les méchants au fait qu ils étaient de droite alors qu ils trouvaient en même temps que pépé était un gentil.

J ai posé la question un jour à tatie.

« Mais tatie, pépé lui il est de DROITE et pourtant on voit bien que c’est un GENTIL »

«  Mais ma chérie, ça n’est pas pareil parce que tu comprend, ton pépé lui il est né à la campagne dans un endroit reculé alors il pense comme les gens qui ont été élevés comme lui alors il est de droite MAIS il ne fait pas partie des méchants »

 

J’ai bien senti l’arnaque sur le moment .

Ce n’est que plus tard que j ai regretté de n avoir pas demandé à tatie si les autres  méchants de droite  aussi avaient des tas de raisons de penser comme ils pensaient ou des tas d’excuses et que peut être ils étaient en fait des gentils alors comment le savoir ?

Et c’est  encore bien plus tard que que j ai réalisé que  c’était tout simplement la façon dont  papa, maman et tatie  et tous leurs amis séparaient  les bons des méchants qui posait problème.

(Je me dis aussi, que la réponse de tatie était  l’équivalent en  beaucoup  plus chic de «  toutes des putes sauf ma mère »…ce qui vous l avouerez n’est pas quelque chose  qui tient la route pour une argumentation).

 

Maintenant on peut dire que je  suis de droite…  il serait content mon pépé.

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans autobiographie
commenter cet article

commentaires

varandunil 13/05/2011 12:51


Ma mère à moi était 68tarde (attardée, car en 68 elle était presque quadra) mais heureusement elle ne m'a pas élevé, donc je fus épargné par le virus (hors crise d'adolescence, il était inévitable
d'être gauchiste dans les années 70).


dxdiag.over-blog.com 14/05/2011 17:19



Ah! 1968 ...tous ces  gauchistes qui  défilaient chez mes parents qui avaient la trentaine...


ces gens là n 'avaient pas beaucoup de temps pour leurs enfants : ils avaient une révolution à faire.



LDT 08/09/2010 00:10


Héhé.
C'est plutôt mignon.
Moi je n'ai pas eu cette famille, mais j'ai eu la chance de grandir avec des racailles à la place.


dxdiag.over-blog.com 08/09/2010 08:53



mais racontez nous ça! et en détails si possible.


en tout cas j 'apprecie beaucoup votre blog et la façon dont vous essayez d'analyser ce que les bien pensants ont dans leur petite tête.


je compte moi  aussi leur consacrer quelques trucs...



Robert Marchenoir 22/08/2010 22:17


Elle est mignonne, la Dauphine.


Bjorklund 21/08/2010 17:32


La manière de raconter, avec ce petit côté ingénu - sauf peut-être la phrase entre parenthèses..- donne presque à croire que ce texte est tiré d'une histoire du "petit nicolas". Drôlatique, en tous
cas.


dxdiag.over-blog.com 18/11/2010 19:46



Merci Bjorklund, la comparaison me flatte.