Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 22:23

 

foetus 2jpg

 

On vous l’a dit, on vous l’a redit : c’est un scandale, les élites se reproduisent !

 

Par définition l’élite n’étant pas l’ensemble, on identifie immédiatement l’objet du scandale car si l’élite crée l’élite, du coup , la non-élite ne le fait pas ( sinon, tout le monde y accédant , l’élite généralisée serait détruite en tant que telle).

Une société « idéale » serait donc bien celle où les élites fonctionneraient dans une sorte d’alternance, les élites créant des membres de la non-élite pendant que les non-élites feraient le contraire. Non ?

Il semble très difficile d’apprendre aux non-élites à  générer une super-élite pour doubler les autres . C’est compliqué.

C’est pourquoi je propose ici, pour commencer par le plus simple, une méthode permettant aux membres féminins de l’élite d’apprendre facilement à éviter leur propre reproduction. Les autres prendront ainsi naturellement la place vacante.

La reproduction des élites n’est pas qu’affaire d’argent : tous ces enfants d’enseignants qui envahissent les facs de médecine, de pharmacie, de droit et les « grandes écoles » le prouvent. Il s agit donc d’attaquer le mal plus à la racine.

 

Mesdames, donc :

Avant la fécondation

Choisissez de préférence un humain masculin de très faible niveau d’intelligence. Eviter pour cela tout ce qui est diplômé et cherchez dans le pool des ratés du système scolaire. Là, attention c’est le piège, certains surdoués inadaptés ou caractériels intelligents pouvant s’être égarés  il vous faudra trouver d’autres critères en plus, mais c’est un bon début.

Pourquoi ceci me direz vous : et bien pour éviter qu’une sorte de pré-cablage favorisant les capacités logicomathématiques ou verbales ne soit transmis (au cas improbable ou un support anatomophysiologique pourrait être en jeu) : on n’est jamais trop prudent.

 

Pendant la grossesse

Buvez. N’importe quoi pourvu qu’il y ait de l’alcool. Si vous buvez beaucoup et/ou que vous avez de la chance, votre descendance avec son syndrome d’alcoolisme fœtal restera automatiquement au bas de l’échelle quoi qu’il arrive. Si vous avez raté  le syndrome, ce n’est pas si grave, même à petites doses, grâce au tropisme de l’alcool pour le cerveau en développement, vous aurez au moins fait perdre une vingtaine de points au QI potentiel de bébé.

 

A la maternité

Choisissez bien le prénom de bébé dans la liste fournie par TF1 : Brandon ou Kevin est un bon choix pour un garçon par exemple

 

Au retour à la maison

Ne vous occupez pas du bébé. Ou si vous le faites, débrouillez vous pour être en décalage. S’il veut dormir, nourrissez le. S’il a faim, laissez le pleurer.

En cas de cris stridents, éviter le bercement et secouez le : son petit cerveau mou peut se cogner contre les parois du crâne ce qui facilitera son non-accès futur à l’élitisme redouté.

 

Les premières années

Parlez peu au bébé ou s’il le faut parlez lui mal. Evitez les mots complets et surtout la syntaxe. Baragouinez.

N’oubliez pas de laisser en permanence la télévision et la radio en marche. Vous serez ainsi encore moins bien comprise et il vous faudra crier, ce qui est un plus pour atteindre l’objectif.

Dans son parc, évitez les jouets  d’éveil ou au moins ne lui montrez pas comment s’en servir.

Ne jouez pas avec lui. Ou si vous jouez, énervez vous.

Quand vous baignez votre enfant, n’en profitez pas pour le faire patauger dans l’eau en lui montrant des imagiers en plastique. Il apprendrait des mots (et les retiendrait)

Si vous faites les courses avec votre enfant, évitez d’en profiter pour lui apprendre le nom des fruits et des légumes par exemple. Mettez lui plutôt une barre chocolatée dans les mains, attendez qu’il en mette partout, retirez la lui brusquement en criant «  fait chier ! qu’est ce tu fous Brandon, t’en veux deux ? »

 

Pendant les années scolaires

Ne lui faites JAMAIS réciter ses leçons (ce serait accentuer encore une fois les injustices sociales)

Ne vous installez JAMAIS avec lui sur un canapé pour lire des histoires (ça le motiverait au CP)

N’allez PAS à la bibliothèque gratuite avec votre enfant mais emmenez le passer des heures, de préférence avec une bande de copines, à traîner dans une foire-fouille dépenser des euros pas chers.

Ne faites aucune activité avec votre enfant (peinture, pâte à modeler), ne vous en occupez pas. Laissez le jouer seul à des jeux bruyants si possible.

Laissez le des heures devant des vidéos pour enfants en choisissant bien (attention à certains dessins animés très jolis qui pourraient éveiller son sens artistique : choisissez bien dans la gamme criarde)

Si c’est un garçon débrouillez vous pour que les jeux de ballons ne soient pas de simples occasions de faire du sport ou de s’amuser mais deviennent le centre de ses passions et le résumé de ses ambitions.

Que quand on lui demande ce qu’il veut faire plus tard il ne réponde pas « être docteur » mais «  faire champion du monde de basket ball »

Si c’est une fille, concentrez vous sur la variété. Faites en sorte que son monde tourne autour de celui des chanteurs. A la question sur ses projets d’avenir, pas question qu’elle réponde «  maîtresse d’école » mais « ben, allèè à la star ac !»

N’oubliez jamais la télévision : toujours allumée. La radio en même temps peut être un plus.

 

Si vous avez bien suivi mes conseils, normalement vous ne devriez pas avoir de problème pour éviter d’engendrer de l’élite.

Au cas où cela n’aurait pas suffit : plusieurs années de consommation libre de tétrahydrocannabinol pourrait  parachever votre œuvre.

 

Et n’oubliez pas : si vos revenus ne vous permettent au mieux de n’entretenir qu’un ou deux étudiants, faites en sorte d’avoir cinq ou six bambins pour être bien sûre qu’au cas où vous auriez échoué, et si vos enfants accèdent malgré tout à la fac, ils ne puissent pas être aidés par leurs parents pour bien se consacrer à leurs études.

 

Parce que c’est bien gentil d’être une diplômée progressiste : encore faut-il concrètement s’impliquer … si on veut une égalité réelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans délires
commenter cet article

commentaires

Aristide 16/12/2010 16:42


Excellent article (et excellent blog, by the way), mais il me semble qu'il y a plus simple et plus direct pour résoudre cet épineux problème de la reproduction des élites : la non-reproduction tout
court. Tous les démographes savent bien que plus les femmes sont diplômées et moins elles ont d'enfants (en fait le "s" est surperflu). En Europe comme aux Etats-Unis les parties les plus diplomées
de la population ont un taux de fertilité très inférieur à 2,1 (le seuil de remplacement des générations). Donc, en supposant que l 'intelligence soit largement héréditaire (ce que tout semble
indiquer) et en supposant que les diplômes soient un indicateur approximatif de l'intelligence (supposition de plus en plus douteuse aujourd'hui, je vous l'accorde), la partie la plus intelligente
de la population diminue constamment. Si l'on ajoute à cela l'importation massive de paysans anatoliens ou burkinabés au taux de fécondité inversement proportionnel au QI, nous arrivons à une
solution rapide de notre problème initial. Simone de Beauvoir et le regroupement familial, voilà la solution que Bourdieu a cherché pendant si longtemps!Et certains osent encore douter que
l'immigration soit une chance pour la France!


dxdiag.over-blog.com 16/12/2010 18:26



merci, c 'est bien aimable.


c'est vrai que la Simone avait montré le chemin...


je suppose que vous connaissez cette vidéo IDIOCRACY :( ICI
), je la mets quand même car je l 'adore et ne manque pas une occasion de la diffuser.



AthéOS 15/12/2010 19:37


Nombre de ces recommandations hautement recommandables sont déjà mises en oeuvre dans la communauté islamique ... Pour tout ce qui se rapporte à l'art et la manière de nuire à son prochain, on peut
en toute sérénité s'inspirer des corâneries chariatiques et autres passe-temps bien moyen-âgeux dont sont si friands nos CPF.... non ?
Pourquoi s'emmerder à aller chercher midi à quatorze heures ?
Fatima et ses consoeurs peuvent servir de modèles à nos élites féminines qui pourront aussi se déculpabiliser en découvrant la richesse d'une civilisation vivant dans l'amour de son nombril et la
paranoïa légitime de se faire dépouiller de ses nombreux enseignements existentiels, comme l'art de la torgnole en revers qui atterrit toujours au bon endroit et garantit, à celle qui en bénéficie,
un magnifique "oeil au beurre° noir".
Ma chère DxDiag, je vous trouve un brin laxiste ... En effet, comment avez-vous pu oublier de parler des apports incomparables des Imams dans l'éducation des gamins .... On ne méprise pas aussi
froidement tous ces cours d'inflation et dilatation anale (un des meilleurs moyens pour lutter contre la constipation, c'est écrit quelque part dans le coran) dispensés avec la plus grande
attention par ces êtres sensibles et dévoués, toujours prêts à rendre service et à nous rappeler le sens de nos existences :
Le cul, le pognon, le meurtre .....mais toujours du bon coté !


dxdiag.over-blog.com 15/12/2010 21:23



j 'avoue qu 'un instant j 'ai oublié ma monomanie anticoranique... mais ça va me revenir. (il faut dire qu 'ils m'aident beaucoup à ne pas les oublier)



manu 14/12/2010 18:47


excelentissime


dxdiag.over-blog.com 15/12/2010 15:36



merci beaucoup Manu.



Obsédé Textuel 14/12/2010 15:14


Buvez.... Et c'est tout ?
Pourquoi changer ses habitudes ? La diplômée-prog ne manquera aucune de ses soirées festives en s'offrant aux partouzes les plus underground. Les sodomies les plus trash n'ayant plus aucun secret,
elle se devra à la surenchère la plus avancée.
Jamais en retard au toujours plus elle sera toujours en pointe... pour toutes les doubles pénétrations imaginables dans les gang-bangs les plus sauvages.

Et si au terme de sa grossesse, le petit Kevin se présente par le siège ce sera un must du progressisme prénatal. Il sera sodomisé dans le même mouvement du chibre vérolé de Mamadou pénétrant sa
mère.

Là pour sûr, ce digne fils à maman grimpera allègrement sur un char de la gay pride sans passer par la case Sciences Popo.


dxdiag.over-blog.com 14/12/2010 16:22



Quel tableau ! C’est très imagé ! Ça m’évoque du Jérôme Bosch contemporain!


ai je été bien inspirée de dire ceci :


« Vive l’anarchie, à bas la censure, au moins ici, qu’on respire » ???


…Oh, et puis après tout ce n’est pas grave…



Mash 14/12/2010 13:51


le stress intra-utéro est aussi un excellent facteur sans parler des conflits conjugaux et autres éléments de maltraitance qui n'ont probablement pas été évoqués de manière à circonscrire le sujet
aux items qui engagent la mère et elle seule


dxdiag.over-blog.com 14/12/2010 16:14



exact: les coups dans le ventre ont une efficacité certaine et , plus indirectement ,le stress par le biais hormonal joue aussi un rôle.