Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 15:23

nausee.png

 

 

Certains mélanges sont très délicats à réaliser, en particulier quand on ne dispose d'aucun mode d'emploi, ce qui est bien entendu le cas lorsque, le dit mélange n'ayant jamais été tenté auparavant, l'amateur se trouve dans une situation d'expérimentation.

Ainsi en va t-il de nos diversités visibles, qu'une main fantomatique  mais néanmoins de plus en plus moite, verse à grands gestes rapides et très généreux dans le bol hexagonal qui nous contient.

L'ingrédient original se modifie au fur et à mesure que le nouveau produit augmente en quantité, et la main invisible touille et re-touille sans cesse pour essayer d'uniformiser le mélange et lui donner au moins l'apparence d'une certaine cohésion.

Le maintien de cette cohésion est nécessaire pour éviter que les deux ingrédients ne fassent totalement sécession et qu'au lieu d'obtenir une sorte de mayonnaise, l'amateur ne se retrouve devant l'odieux spectacle d'un immonde liquide dégoutant, à la surface encrassée par des grumeaux, et au fond duquel une partie plus dense forme un fond gras.

Visiblement, c'est malheureusement ce qui semble arriver en France, et je crois pouvoir affirmer que nos cuisiniers-chimistes en sont rendus au stade où l'on essaie de rattraper désespérément  une sauce gâchée, plutôt qu'à celui où l'on espère réussir à épater  les convives.

Pourrions nous leur conseiller une passoire très fine, près d'un évier ?

Non, visiblement pas.

 

Le mélange n'étant pas du tout homogène, nos amateurs ont décidé de s'y prendre autrement et de nous habituer, pas si lentement que ça, mais surement, à la présence des grumeaux qu'ils ont créés.

Les grumeaux (qui je vous le rappelle n'étaient pas prévus au départ et dont il était interdit d'envisager à voix haute la possible, voire probable, apparition ) doivent maintenant être de plus en plus visibles, et être considérés à la fois comme une nouveauté admirable et comme ayant toujours fait partie de la sauce.

Je crois que nos expérimentateurs n'ont pas encore bien mesuré à quel point leur cuisine ressemblait à un maniement d'explosifs car si la mise en avant et la promotion des grumeaux peut bien donner l'illusion que ces derniers ont toujours fait partie du paysage, leur étalage au devant de la scène met aussi en évidence que des ingrédients non miscibles ont bien été non-mélangés.

IL n'y a pas de grand remplacement et on nous le prouve en affichant partout les remplaçants.

Les grumeaux augmentent à vue d'œil, en taille et en quantité et, si le nombre de ceux qui s'habituent à leur présence grandit sans doute de jour en jour... il en va forcément de même avec  le nombre de ceux qui, découvrant effarés la grosse tambouille qu'on leur a fait subir, en éprouvent une grande nausée et vont peut-être, qui sait, vomir.

Qui peut prédire à quel moment et à quel niveau les courbes se croiseront et quelle étincelle enflammera  la sauce ?

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans satires
commenter cet article

commentaires

Aristide 19/11/2011 14:09


Ah, bon. Je suis un peu déçu, je croyais que j'avais manqué une com' super collector de la part de vous-savez-qui. Mais il en fait tellement, j'ai largement de quoi me consoler.

dxdiag.over-blog.com 19/11/2011 14:46



Allez, juste pour la route, cette réponse que machintruc m'a faite un jour et que j'ai conservé dans le formol :


"Vous n’avez rien compris… Si au lieu d’écrire des textes je faisais des toiles, vous me demanderiez « à quoi ça sert, quelle cause défendez-vous, quelle est le but de votre
peinture »?Je vous répondrais, le but de la peinture? Mais enfin, la peinture. Et bien voilà. Le but de la littérature, c’est la littérature. Je parle parfois politique, dites-vous?
Bien-sûr. Je m’attelle à décrire des mécanismes"



Mat 19/11/2011 10:22


Votre De Gaulle, là, il m'a l'air franchement nauséabond, comme garçon. Qu'est-ce qu'il faisait, pendant la Seconde Guerre ? Il n'aurait pas été un peu collabo sur les bords, des fois ?

dxdiag.over-blog.com 19/11/2011 14:44



Vous avez raison, il faudrait fouiller dans le passé de ce "dérapeur".



Aristide 19/11/2011 09:11


Les goûters d'anniversaire? Oh, j'avais manqué ça. C'est où dites, c'est où??

dxdiag.over-blog.com 19/11/2011 10:34



Je crois que Mash voulait parler d'un com que j'ai fait à what's-his-name :


"Vous vous consolerez en participant à un des nombreux gouters d'anniversaire auxquels vous ne manquez aucune occasion de rappeler puérilement que vous êtes convié".


allusion au fait qu'il dîne régulièrement chez une " bloggeuse célèbre" et qu'il en parle dés que l'occasion de présente (façon Face Book).



Le portulan te ment 19/11/2011 07:15


On peut encore ajouter ceci, du Général :


"De Gaulle ne souhaite pas la solution de l’Algérie française qui ferait des autochtones des Français à part entière. Etant donné les lois d’aide à
la famille et le taux élevé de fécondité des Algériens, ils dépasseraient rapidement la population métropolitaine, ce qui ne les empêcheraient pas de nous cracher à la face une fois leur
développement acquis.”


Amiral François Flohic (ancien aide de camp du Général De Gaulle) dans “Souvenirs d’Outre-Gaulle” Plon 1979, page 44

armand 18/11/2011 23:27


Oui c'est bien de de Gaulle,
florilège:


 


"Tous ces bicots se chamaillent. Ils aiment les
fusils, ils aiment s'en servir. Ils ont la manie de la  fantasia"


(Cité par J.R. Tournoux, La tragédie du
Général, Ed. Plon 1967)





" Les Arabes, ce n'est rien. Jamais on n'a vu des
Arabes construire des routes, des barrages, des usines... Ce sont d'habiles politiques. Ils sont habiles comme des mendiants. " 


(Cité par J.R. Tournoux, La tragédie du
Général, Ed. Plon 1967)


 


" Qu'est-ce que les Arabes ? Les Arabes sont un
peuple qui, depuis les jours de Mahomet, n'ont jamais réussi à constituer un Etat... Avez-vous vu une digue construite par les Arabes ? Nulle part. Cela n'existe pas. Les Arabes disent qu'ils ont
inventé l'algèbre et construit d'énormes mosquées. Mais ce fut entièrement l'oeuvre des esclaves chrétiens qu'ils avaient capturés... Ce ne furent pas les Arabes eux-mêmes... Ils ne peuvent rien
faire seuls."


( Cité par Cyrus Sulzberger, Les derniers
des géants, Ed. Albin Michel, 1972 )



" Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leur djellabas, vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l'intégration ont une
cervelle de colibri, même s'ils sont très intelligents. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se séparent de nouveau. Les Arabes sont des
Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber 10 millions de musulmans qui demain seront 20 millions, et après demain 40 ?



(Cité par A. Peyrefitte. C'était de
Gaulle. Ed Gallimard, 2000. Propos tenus le 5 mars 1959)


 


« Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans
problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle
vienne chez nous imposer ses mœurs» (dans De Gaulle, mon père, par Philippe De Gaulle, éd., Plon).


 


Dans le même genre, "les congés payés vont
améliorer la race française" de la part d'un socialiste.


 

dxdiag.over-blog.com 19/11/2011 10:22



Merci pour toutes ces citations.


Maintenant je sais que si De Gaulle faisait un blog....il serait classé bien avant moi sur l'échelle de la nauséabonderie : ça relativise.