Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 17:45

attention école

 

 

Un petit marseillais est privé de classe depuis presque une semaine.

 

Lundi, alors que l'enfant souhaitait exercer son droit à la mobilité, c'est sans concertation ni dialogue, qu'apparemment sa maitresse de CM2 est venue s'interposer entre lui et la sortie de l'école, glissant peut-être avec  malveillance, son cou dans l'espace entre les deux mains du bambin.

 

Le journal "La Provence", n'hésite pas à utiliser un titre accrocheur et parle de cet événement comme d'une "tentative d'étranglement", sans attendre la moindre enquête.

Que n'ont-ils lu Mucchielli pour apprendre que la violence est une construction et qu'il est dangereux de ne plus appeler les choses par leur nom en les dramatisant.

Parler de "tentative d'étranglement" pour désigner le fait de serrer ses deux mains autour d'un cou prouve qu'une fois de plus, c'est l'exacerbation de notre sensibilité qui est en cause : nous ne supportons plus rien et, vivant dans un monde Hyper-Secure, le moindre petit désagrément prend vite pour nous des allures de drame.

 

Vu l'âge de l'enfant, et le fait qu'il ne soit pas connu des services de police, rien ne permet d'imaginer que son geste ait été plus qu'une maladresse.

Le fait même que la maitresse ne "souffre pas de blessures graves" semble le prouver ( dans la téci si té pas content, tain l'autre, tu l'alignes à donf).

 

Vu la façon dont le journal local rend compte de ce simple fait divers, nous ne pouvons que nous attendre à une récupération de la part des gens d'extrême droite, prompts à faire tous les amalgames et qui vont une fois de plus oublier le comportement quasi-exemplaire de la majorité des élèves, dont certains ont même été jusqu'à tenter de secourir la maitresse ou d' appeler ses collègues à son secours. En pleine poussée du FN, alors même que la réacopshère grouille de bloggeurs ignobles, cet article est pour le moins maladroit et risque d'être honteusement comptabilisé dans la liste interminables des faits-divers-isolés-qui-n'ont-rien-à-voir-les-uns-avec-les-autres, mais  que les méchants accumulent, néanmoins.

 

Les journalistes feraient donc mieux, une fois de plus, de se taire et de laisser la police enquêter.

L'enquête avance d'ailleurs à grands pas et aucune piste n'est négligée : on apprend qu'il semblerait "que ce garçon ait en plus un terreau psychologique favorable à ce type d'agression ".

On s'oriente donc vers une explication psychologique de l'événement, et on saura bientôt si , comme cela est probable, nous sommes une fois de plus devant un cas de souffrance psychologique secondaire à la pression exercée par une société trop violente (... bien que ne l'étant pas : confer supra)

 

C'est sans vouloir stigmatiser qui que ce soit, que nous nous contenterons de remarquer quelques propos  regrettables tenus par l'inspecteur d'académie adjoint Alain X devant quelques journalistes.

Ce monsieur, afin probablement d'apparaitre modéré,  a décidé de ne pas renvoyer l'élève... qui se serait " retrouvé à la rue " (ah elle est loin l'époque où tout élève renvoyé se trouvait affecté dans un autre établissement du service public^^), mais un peu plus loin, il se dévoile en nous livrant sa vision - très personnelle -des quartiers :

" Je pense aussi que ce qui se passe dans les cités, malheureusement, ne peut pas ne pas arriver d'une certaine façon à l'école : elle n'est pas étanche ! Mais elle reste en ce moment la seule institution stable, et de loin, dans le paysage, un des seuls endroits où la règle existe, où il y a des repères, parfois, c'est vrai, mal vécus par les enfants qui par ailleurs, n'en ont pas"

Le quartier et donc ses habitants sont une fois de plus mis en cause et si on ne l'arrête pas, cet inspecteur d'académie pourrait bien aller jusqu'à critiquer la culture de la téci....et pourquoi pas bientôt ceux qui la développent et la maintiennent : ses habitants.

 

Espérons en tout cas que l'enfant retrouvera bien vite tous ses camarades et que les enseignants veilleront à lui éviter la violence symbolique que d'aucuns pourraient vouloir lui faire subir. Car il n'est pas dit que la méchante rumeur ne se répande dans l'école et qu'il soit désigné par tous, non comme victime, mais comme coupable de ce geste, lui qui avait su ne pas se faire connaître des services de police depuis onze ans.

Espérons que ce pauvre enfant ne reste pas marqué à vie ( enfin pour les quelques mois qui lui restent à passer en CM2) et qu'il puisse rejoindre en septembre prochain tous ses amis de la 6° "Alfred de Musset" du collège "Du bois joli dont on fait des flûtes" à Marseille.

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans satires
commenter cet article

commentaires

NOURATIN 15/01/2012 19:16


Une honte!


Un Inspecteur d'académie qui stigmatise! Je ne donne pas cher de la suite de


sa carrière à celui-là.


Amitiés.

dxdiag.over-blog.com 16/01/2012 10:28



Allons allons, Nouratin, ne soyons pas trop sévères, on voit bien qu'il ne l'a pas fait exprès, qu'il était tout malheureux en en parlant.


Parfois des trucs leur échappent...c'est du à la pression .



Aristide 15/01/2012 14:31


Pour rappel, voilà un enseignant qui a su réagir comme il faut. Que ses collègues en prennent donc de la graine.


http://www.lepost.fr/article/2010/09/09/2212959_un-prof-agresse-par-quatre-collegiens-a-limoges-ca-s-est-passe-devant-toute-la-classe.html

dxdiag.over-blog.com 16/01/2012 10:24



Merci Aristide pour ce rappel, c'était assez énorme :


 le prof  : "J'ai donc encaissé sans réagir. Je leur ai montré que ça ne me faisait rien"


L'IA :  "Il a su trouver des réponses mesurées et adaptées à la situation"


http://www.lepost.fr/article/2010/09/09/2212959_un-prof-agresse-par-quatre-collegiens-a-limoges-ca-s-est-passe-devant-toute-la-classe.html



Boutros 15/01/2012 11:29


Le geste mignon du petit chou n'était jamais qu'un rite de pas sage, un bilan de compétence en quelque sorte.

dxdiag.over-blog.com 16/01/2012 10:23



"bilan de compétence" : ah ah, ça permet toutes sortes d'approches ces termes là....



Carine 15/01/2012 11:25


Je me demande si je ne vais pas me reconvertir dans l'armée de terre. C'est moins dangereux. 

dxdiag.over-blog.com 16/01/2012 10:22



!!!!!; ou !!!!!!, on ne sait plus....



Majeur 15/01/2012 00:53


Sur Atlantico "Un témoin raconte" est le commentaire d'un anonyme qui affirme "j'y étais".


J'exècre cette bonne femme, mais j'aime autant qu'on lui botte le cul avec du solide.


C'est parce que vous voudriez l'étrangler que vous en parlez?


Un truc inconscient quoi...