Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 14:37

roman.png

♫♫"C’est un beau romaaaaaaan, c’est uuuune belle histoiiiiiiire, c’est une romaaaaance d’aujourd’huiiiiiiiii"♫♪♫ (Michel Fugain)

 


La mémoire me joue souvent des tours. Et bien entendu ça ne s'arrange pas avec le temps.

Aussi n'ai-je pas manqué hier, de m'installer devant l'émission que nous avait concocté France 2, de manière à réviser un peu mon année 2011 (et la vôtre aussi, en même temps).

Je m'attendais à une classique présentation chronologique, fadement traditionnelle, mais à l'instar des programmes scolaires qui n'aiment rien tant que le "transversal" et le "thématique", on nous avait regroupé les événements par genre.

L'avantage est double : le procédé est beaucoup moins fastidieux pour le téléspectateur ( ou l'élève) et permet au journaliste ( ou au pédagogue) de prémâcher le factuel avec ses petites molaires à lui ( c'est toujours ça de fait).

France 2 nous a donc proposé  une émission d'inspiration romanesque, mettant en scène des  personnages principaux, et secondaires, entrecoupée de minis interviews de personnalités, chargées de donner leur avis sur le spectacle.

 

Pour ceux qui n'ont pas vu l'émission, et avant que toutes ces informations ne s'envolent de ma pauvre tête comme une nuée de moineaux, j'essaie de vous résumer le spectacle.

Je signale que des indications de "spoiler" permettront à ceux qui voudront voir l'émission en rediffusion,  de ne pas lire les informations qui pourraient leur gâcher le suspens.

 

1)      Les héros :

personne ne fut oublié, il y en avait pour tous les goûts et toutes les couleurs :

 

 

Hongesakatame, le jaune qui a la poisse :

 

Le jaune est attaqué par sa propre centrale nucléaire à cause du mauvais temps.

C'est horrible, épouvantable, mais, (attention spoiler) .... les mamans jaunes retrouvent leur petits enfants jaunes à la fin. On a eu chaud !

On remarquera que le jaune n'a pas de chance avec tout ce qui concerne le nucléaire.

 

Musclor, le sportif musclé :

 

Le sportif est très méritant( vélo ++)et essoufflé  (vélo++), ou bien, sinon,  il est amusant à interviewer (rugby).

Je n'ai pas grand chose à dire de plus parce que ça ne m'intéresse pas. Simplement, j'ai remarqué que quand le sportif français gagne ou fait beaucoup d'efforts, le français a le droit de chanter la marseillaise si il est en Australie par exemple. (c'est toujours bon à savoir)

 

Bouzeux sur padeau, le blanc qui n'a pas de pot :

 

Le blanc est un paysan  pauvre et dépressif à cause du mauvais temps ( à l'inverse du jaune qui a eu trop d'eau avec son tsunami, le blanc n' a pas eu assez d'eau avec sa sécheresse : le monde est mal fait)

C'est très triste, mais, ( attention spoiler).....à la fin les gens sont gentils et solidaires et ils s'aident entre eux. C'est beau et ça prouve bien que  quand les gens sont gentils tout s'arrange à la fin.

 

Déaissecouille, le juif trainé dans la boue :

 

Le juif est arrêté par des policiers américains pour une sombre (très sombre) histoire de chambre d'hôtel.

On empêche le juif de prendre une douche  (estime t-on qu'il s'est déjà bien assez douché à l'hôtel ?), et de se raser, alors bien entendu il  n'a pas belle allure quand il est convoqué devant un juge.

C'est triste. Heureusement, à la fin (attention spoiler)  il rentre en France, et on ne saura jamais, jamais, jamais ce qui a bien pu se passer dans la chambre numéro je ne sais quoi du Sofitel.

 

Johnny-got-his-gun, le noir qui devient français :

 

Symbole du combattant sacrifié en Afganistan, le jeune soldat d'origine africaine se retrouve complètement paralysé (on ne sait pas trop si c'est vraiment à cause des tireurs talibans ou des américains qui, après tout ont organisé la guerre).

C'est épouvantable, mais à la fin (spoiler) on lui donne la nationalité française " au nom du sang versé".

Reportage émouvant que je n'ose même pas  critiquer ( je ne vais même pas dire que ça a dû sacrément leur plaire, à France 2 de trouver un gars comme ça ), mais qui m'inspire un petit questionnement :

N'aurait-on pas intérêt à expliquer à certaines personnes qu'être "français au nom du sang versé" ne veut pas dire "au nom du sang versé en poignardant des français natifs."...peut-être y-a-t-il confusion pour quelques personnes, et ça expliquerait un certain nombre de faits divers.

 

Superinchala, l'arabe d'un courage exceptionnel :

 

Le "arabe d'un courage exceptionnel"... sont excessivement nombreux (on ne les compte plus, ce sont des foules entières qui manifestent )

Deux d'entre eux attirent particulièrement l'attention grâce à leur bravoure :

Un pianiste Syrien qui joue du piano (aux états unis) afin d' aider à renverser la dictature dans un endroit assez désertique, et qui à la fin (spoiler) réussit grâce à sa célébrité à sauver ses parents en avion.

Un commandant de bord tunisien désarmé qui mime un malaise pour ne pas faire décoller son avion, afin  que d'autres tunisiens armés puissent arrêter des passagers membres de la famille Ben Ali. (alors qu'en fait il n'était même pas vraiment malade : c'est absolument incroyable ce dont les vrais héros sont parfois capables)

 

 

Kadhaf'Ali, l'arabe méchant :

 

La bonne nouvelle est que l'arabe méchant est un toujours un dictateur et qu'en ce moment les dictateurs sont soit morts, soit en prison, soit en passe de mourir ou d'aller en prison.

 

Breivik-le-geek, le tueur fou :

 

Le tueur fou n'est pas fou, il est juste Norvégien, fasciste, très méchant et se sert de son ordinateur pour aller sur des blogs islamophobes (comme le mien, oui oui).

Ensuite le tueur fou, qui ne l'est pas, croit (!) que les musulmans envahissent l'Europe ( alors qu'en fait ils l'ont construite) et du coup il tire sur les gens, comme un fou.

Ce qui prouve qu'on a quand même un sacré problème... avec internet !

 

Xavier du pont de Vaalamesse, le catholique azimuté :

 

Il semblerait que le catholique azimuté massacre toute sa famille et que son azimutage prenne son origine dans sa participation à un groupe de prière.

Le nœud de l'affaire ( œdipien ?) pourrait bien être situé au niveau de la grand mère dont on apprend qu'elle vit à Versailles où elle aurait fondé un groupe sectaire.

Une spécialiste nous livre alors les symptômes pathognomoniques permettant de diagnostiquer une secte  (comme celle de la grand mère versaillaise, il faut tout vous expliquer) :

soumission + régime alimentaire particulier + port de vêtements particuliers !

Euh !

Etonnant, non ?

On apprend plein de trucs sur France 2.

 

 

2)      Les invités

 

 

Une dame, très gentille et surtout très très solidaire (dont j'ai oublié le nom), éleveuse de moutons, souchienne et grassouillette, vraiment comme un cochonnet (mais sympa) et qu'on assoit à coté d'un  Debouze.

Ils ont l'air de très bien s'entendre, même après que le Debouze ait dit qu'il était musulman, ce qui prouve que le multiculturalisme : ça marche !

 

Un Jamel Debouze qui ne parle pas très très bien ( forcement car c'est un ancien pauvre) mais qui est très philosophe : il attend toujours avant de juger. Ainsi pour le moment il préfère ne rien dire sur l'évolution des printemps arabes, parce que les islamistes, ben quoi,  c'est peut être très bien, faut voir.

(il réagira de la même façon entre les deux tours de la présidentielle en mai, j'en suis sûre)

 

Un Vincent Lindon, qui a l'inverse de ceux qui ont le vin triste ou méchant, a le vin gai et gentil, nous explique qu'il faut prendre aux riches pour donner aux pauvres. Il a d'ailleurs l'air pauvre lui même, un peu comme un Déaisscouille, et je me demande si ce sont les américains (aussi)  qui l'ont empêché de se raser et de prendre une douche.

 

Un Henri Guayno, que je n'ai pas écouté, trop occupée que j'étais à me demander si oui ou non il avait une petite paralysie d'un nerf facial, et si oui quelles pouvaient en être les étiologies possibles.

 

Un François Hollande, très sympathique, intelligent, tout plein d'humour, mais en même temps très sérieux, avec un immense sens du devoir et une grande ambition entièrement dévouée au service de la France, ce qui me fait dire que si, ( je dis bien si), j'étais favorable au projet de remplacement de la population de mon pays et à son islamisation, je voterais pour lui, sans hésiter. (Mais bon sang qu'est ce que la gauche lui reproche ???????)

 

 

Voilà voilà, c'est tout pour aujourd'hui. 

 

C'était un très long billet, mais c'était aussi une très longue année....et elle n'est pas finie !

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans propagande
commenter cet article

commentaires

Béret vert 17/12/2011 16:05


Avec les fêtes on a toujours des beaux programmes plein de dignité. Ca donne envie d'élire un beau président tout neuf avec un beau programme plein de dignité.

dxdiag.over-blog.com 18/12/2011 12:12



Le problème : avons nous un candidat avec un programme vraiment beau et plein de dignité ?



Nietzsche-fiscal 17/12/2011 10:35


Debouze les mord?

dxdiag.over-blog.com 17/12/2011 12:28



!



Dr WO 16/12/2011 19:22


Beaucoup d'humour, un peu orienté peut-être.


Dr WO

dxdiag.over-blog.com 16/12/2011 22:26



Merci Dr WO.


Que voulez vous, quand ça penche à ce point vers un coté, jusqu'au renversement, les quelques mouvements nerveux qui tentent en vain de redresser la barre en sens inverse sont forcement un peu
vifs.



Georges 15/12/2011 21:49


Et qui sont vos deux copains, là, autour de vous, Dixie ?

dxdiag.over-blog.com 15/12/2011 23:01



!!!!


 



grandpas 15/12/2011 07:46


Dxdiag, vous auriez pu nous éviter de supporter Labouze en photo,2011 fut déjà difficile,là on av vomir juqu'à boucher les WC.

dxdiag.over-blog.com 15/12/2011 09:48



J'ai hésité Grandpas, j'ai hésité.