Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 08:46

 

minaret.png

 

 

Il y a quelques années, alors que mon rejet de l'islam n'était pas encore aussi fort, et de loin, qu'il ne l'est maintenant ( preuve s'il en fallait que parfois on déteste bien plus ce sur quoi on est renseigné que ce qui nous est inconnu ), je discutais avec une collègue catholique.

 

Cette femme, encore assez jeune, mère de famille nombreuse, pratiquait sa religion avec ferveur et appliquait dans sa vie quotidienne et professionnelle les principes qu'on lui inculquait le dimanche.

Bref, c'était une personne très sympathique, ouverte et, qui plus est, loin d'être sotte.

Alors que je ne sais plus pourquoi, nous avions abordé le sujet de l'immigration musulmane tout en prenant ensemble un café, elle me parla de son dernier séjour dans un pays mahométan dont j'ai oublié le nom.

Elle, en gardait un souvenir ému et précis, et m'expliqua que ce pays était merveilleux, tant pour le climat que pour l'ambiance, chaleureuse et accueillante, et qu'elle avait été particulièrement marquée par un moment d'une grande beauté qui l'avait transportée.

Un matin, alors que son mari se reposait dans la chambre, elle qui ne dormait plus était sortie sur le toit terrasse qui dominait la ville paisible.

L'aube était magnifique et quand l'appel du muezzin se mit à résonner, dans cette solitude, elle se sentit envahie par un sentiment de paix et de communion à l'évocation de tous ces croyants s'installant, au même instant, partout dans les maisons qui s'étalaient devant elle, pour la prière. Toute cette ferveur qui montait au ciel lui avait mis les larmes aux yeux.

Ceux-ci brillaient d'émotion tandis qu'elle  me racontait son beau souvenir.

Je sus bien entendu, à cet instant, que cette catholique ne serait jamais islamophobe.

Son respect pour une religion qui a su garder ses rites, qui sait mobiliser , partout, tout le temps des murmures collectifs dirigés vers une divinité, était emprunt de nostalgie, d'envie même, au sens de désir.

 

Je fus un peu surprise, d'autant plus qu'elle était "de droite "et qu'en tant que telle je l'imaginais beaucoup moins sensible aux charmes de la religion de nos diversités.

Que lui répondre ? Je me contentais de lui dire que j'entendais bien qu'elle puisse regretter que notre monde manque de spiritualité mais qu'il serait dommage d'être tenté de remplacer un univers trop matérialiste par une très grosse secte.

Mes arguments à l'époque étaient moins affutés qu'ils ne le sont aujourd'hui et j'aurais sans doute pu lui parler des heures sans pouvoir lui faire admettre que le fait de croire en un seul dieu ne rendait pas toutes les religions équivalentes, qu'il y avait tromperie, que le christianisme est aussi étranger à l'islam que les religions aztèques.

Je compris en tout cas que le risque de conversion des catholiques vers l'islam est sans comparaison possible avec le risque d'islamisation des athées.

 

J'oubliais un peu cette conversation.

Depuis quelque temps j'y repense parfois, comme par exemple aujourd'hui où je lis un reportage sur  les élèves d'un collège Saint Pierre, en Vendée , qui "s'imprègnent de l'islam"...ce qui fait également écho à bien d'autres informations du même acabit et dont on se réjouit chez trouvetamosquéepointaifair.

 

Les athées laissent le pays s'islamiser car ils n'ont même pas idée du bonheur  que peut donner le sentiment d'appartenir à une oumma "transcendante" et donc de la force de cette dernière.

Les catholiques laisseront-ils le pays s'islamiser car eux connaissent, aiment et désirent ce sentiment ?

 

 

Vous comprendrez, je l'espère, amis catholiques qui fréquentez mon établissement, qu'il n'est pas dans mon intention d'ouvrir une polémique mais que je vous demande votre avis sur ce sujet qui m'inquiète.

Car que pouvons nous faire ?

Les discours comme les miens n'ont aucune influence, discrédités qu'ils sont par mon athéisme ...mais vous ? Comment pourrez vous lutter avec vos coreligionnaires, blessés de voir leurs églises perdre des ouailles et qui admirent les imams qui remplissent leurs mosquées ?

 

Il y a des moments comme ça, où je suis en phase avec mon ami Nouratin, et où je me dis que "nous sommes foutus".

mais bon, c'est peut-être aussi dû au temps qu'il fait.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Pakounta 20/11/2011 18:36


Qué pavé pour ne strictement RIEN dire !


Si j'écris un jour, Sonia, je reprendrai ce texte pour que le lecteur - que je choisirai intelligent - se rende compte par lui-même de la bouillie qui nous a détruits...

sonia 19/11/2011 23:30


Je ne vous ai pas oubliée, dxdiag, faut pas croire...


"Vous ne m'avez pas répondu sur la foi : comment donner la foi à des non croyants ? croyez vous que nous refusons de croire en Dieu en disant "non merci je n'en veux pas" ! croyez vous que nous
avons le choix ?"


on ne donne pas la Foi à des non-croyants, ce n'est pas du ressort d'un quelconque humain, car c'est un don gratuit de Dieu lui-meme. Par contre, vous avez evidemment le choix d'acceder à la Foi,
d'obtenir de Dieu ce don qui est rejeté et meme perdu dans notre triste epoque. Il suffit seulement de le vouloir, et le vouloir signifie chercher, etudier, et avant tout etre de bonne volonté.


Il est quand meme hallucinant que les grecs anciens, avant meme la Révélation, par la seule raison aient eu le sentiment de l'existence d'un Dieu unique, tout-puissant et créateur, et leur
recherche de la Vérité a fait que la conversion au christianisme fut tres facile pour eux: leur esprit etait pret à recevoir la Revelation par les apotres. Aujourd'hui, au XXIeme siecle, alors
que nous avons en main plus qu'il n'en faut de preuves de la Verite divine, que notre intelligence est capable de construire et decouvrir des choses extraordinaires, nous en sommes revenus,
spirituellement parlant, au stade des primates.


Je pense reellement que l'agnostisme, et l'atheisme qui en decoule forcement, est un choix delibéré qui resulte d'une mauvaise foi (c'est le cas de le dire) intellectuelle. C'est pourquoi, meme
si je suis d'accord avec vous sur de nombreux points , je crois que le fond de votre combat est tres fragile et ne pourra pas apporter de solutions durables, non seulement ça, mais aussi
apportera encore plus de mal. Ce n'est pas de gens comme moi, dont il faut avoir peur, mais bien de vous-memes qui vous leurrez sur des solutions trop materialistes et anti-christiques, leur
donnant une couleur de fondamentalISME, de extremISME, bref de "isme" diabolisant pour vous conforter dans une neutralité douce et confortable, mais diabolique. (Ne me retorquez pas, svp, le
petit refrain debile" nous sommes voués a l'enfer, alors que vous vous etes des saints etc..."), il n'y a de salut qu'au ciel et en fonction des lumieres qu'on aura reçu, c'est dire si rien n'est
fixé ici-bas. Par contre, il faut bien voir que le regne du demon est bien en place et se manifeste par toutes ces dissenssions, ces faux-bons sentiments humains qui remplacent la charite par
l'humanisme, les erreurs religieuses bien evidemment qui se propagent a toute allure, l'eglise catholique elle-meme qui s'auto-detruit, (mais n'arrive pas malgre toutes ses manoeuvres sournoises
a tuer les quelques irreductibles qui protegent contre vents et marees le tresor de la Ste Eucharistie), le doute qui s'installe dans tous les esprits les plus intelligents dont l'orgueil de la
raison predomine sur la simplicité d'une foi trop simple et trop compliquée à la fois, mais aussi une politique volontairement asphyxiante pour les restes de notre civilisation chretienne,
laissant quelques bribes de religiosité pour faire comme si, mais nous menant ineluctablement vers une nouvel ordre mondial qui sera celui de satan et non du Christ.


"Parfois en vous lisant je comprend les athées "fondamentalistes" qui craignent une alliance de tous les croyants, muz compris, contre les autres....vous me faites peur."


Vous aurez compris que vous n'avez rien a craindre de gens comme moi, car nous ne nous allierons avec personne, seul le Christ restera notre chef et notre etendard, mais nous avons beaucoup a
craindre de gens comme vous, tout autant que des muz.


Desolée d'avoir ete un peu longue, mais c'est aussi ma pierre a moi, essayer de convaincre les gens à etudier, à se former, à analyser la situation differemment.


Ha, et pour finir, juste un petite rectification: si vous avez peur du grand remplacement, c'est pas la famille nombreuse SNCF qu'il faut, mais la vraie, celle qui va au-dela de 5 enfants, et je
ne dis pas "bien les eduquer", c'est l'avenir qui le dira, et le bien ici, reste trop subjectif, mais les eduquer "soi-meme" pour les soustraire a l'emprise etatique de la lobotomisation des
cerveaux.


bon dimanche.

sonia 14/11/2011 21:39



Concernant les actions contre l'islam, elles concernent nos dirigeants, je ne vois pas en quoi, nous, pauvres moucherons, pouvons réellement faire quelques choses. Donc concretement, vous ne
faites rien, vous attendez que Sarko réquisitionnent toute l'aviation civile pour la remplir de muz...


Je ne m'oppose pas à vous personnellement, car je suis persuadée de votre bonne volonté, mais je m'oppose à l'idée de croire que l'islam peut etre enrayé par un appel à la laicité. Pour un
chrétien c'est un combat qui forcément se retournera contre lui, car un vrai catholique ne veut pas de laicité, c'est pourquoi on ne peut effectivement s'allier pour lutter contre les muz, car
que mettrons-nous à la place? remettre les idées révolutionnaires anti-catho et anti-royaliste?  remettre finalement les idées qui nous ont amenés là où nous sommes par 5 siècles
d'abrutissement des esprits, de refus de toute religion?


Le combat doit se faire jusqu'au fond et non dans un vernis confortable: on fout dehors ceux qui nous emmerdent et on continue comme avant, sachant fort bien que l'histoire se répetera et que
c'est plus notre probleme, car on ne sera plus de ce monde... c'est comme les gosses qui pour ranger leur chambre balaient en mettant tout sous les armoires et les lits, en fermant la porte de
l'armoire pour ne pas voir dégueuler tout le linge en boule, et ont une vision agréable d'une chambre apparemment bien propre!


La religion est pour moi une nécessité pour l'etre humain, c'est pourquoi le vrai combat, concretement pour nous et sans rien attendre de nos dirigeants, c'est de se convertir, de retourner à
l'église, de faire de nombreux enfants, de les éduquer soi-meme, de retrouver une vie plus proche de la nature, moins matérialiste, moins axée sur le toujours plus de fric et le toujours plus de
confort et le moins d'effort possible, etc... et tout cela c'est à notre portée, parce que je pense que le vrai probleme de la France se situe dans l'etat d'esprit des gens. Les Français sont
devenus mous et informes, c'est normal qu'une religion comme l'islam commence à s'imposer, alors que si nous étions réellement fiers et marchions la tete haute, eux la baisseraient, car comme des
charognards ils sont forts de la faiblesse des autres. Car ce n'est pas avec les armes qu'ils s'imposent mais bien par la submersion demographique et l'imposition de leurs regles due à leur
nombre croissant.


Voilà ma vision des choses, et je m'applique à réaliser personnellement ce programme de vie. C'est mon petit combat, et je le crois bon car issu du bon sens. Je n'attends rien de personne. J'irai
voter certes mais sans m'illusionner que le suffrage universel apportera beaucoup sans mon concours au quotidien.



dxdiag.over-blog.com 15/11/2011 09:04



Sonia je croyais que vous m'interrogiez de manière générale.


Je n'attends rien de Sarko lol.


Bien entendu en ce qui ME concerne, personnellement moi même...je ne peux pas faire grand chose :


plus de deux enfants (fait), bien les élever (fait), privilégier le commerce local (fait), éviter absolument tout achat qui sponsorise les muz (fait,) diffuser mes idées antiislam en live et sur
le net ( fait),.....bref, mon travail de fourmi.


Vous ne m'avez pas répondu sur la foi : comment donner la foi à des non croyants ? croyez vous que nous refusons de croire en Dieu en disant "non merci je n'en veux pas" ! croyez vous que nous
avons le choix ?


Parfois en vous lisant je comprend les athées "fondamentalistes" qui craignent une alliance de tous les croyants, muz compris, contre les autres....vous me faites peur.



Mash 12/11/2011 23:39



In-so(m)nia?



dxdiag.over-blog.com 13/11/2011 00:02



quoi ? dejà minuit deux ?



sonia 12/11/2011 22:32



et cette lutte contre le remplacement de population vous comptez la mener comment concretement?


par contre c'est une erreur de croire que l'islami est uniquement concentrée chez les immigrés: de plus en plus de blancs, de Français souchiens (comme on dit) se convertissent à l'islam: c'est
ça l'islamisation et que proposez-vous comme lutte efficace contre ces conversions?



dxdiag.over-blog.com 12/11/2011 23:19



Je n'ai pas la prétention de maitriser les détails mais il me semble plus facile par exemple d'arrêter de naturaliser les musulmans et de renvoyer les islamistes en islamie que de transformer les
athées en croyants.


N'est-il pas plus facile d' interdire l'abatage halal,  l'aide aux constructions de mosquées...etc, que d'obliger les agnostiques à aller à la messe....


Ma seule solution contre les conversions consiste à limiter les occasions de se convertir en limitant la population muz c'est à dire en renversant le flux (ce qui est encore possible si on s'en
donne les moyens).


Dites moi un peu quelles pistes vous avez pour rechristianiser l'occident ? persuader les agnostiques qu'ils "doivent" croire en Dieu ? Comment ?


Et dites moi aussi pourquoi vous vous opposez alors que les gens comme moi sont prêts à s'associer à vous et n'ont rien, absolument rien contre les chrétiens.