Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 14:31

une-journee-particuliere.png

 

Nos héros, fuyant les méchants ( Christine Tasin et Eric Zemmour, entre autres^^)

 

 

 

 

Hier matin sur France Inter,  Ettore Scola a fait comme le font parfois les pensionnaires des maisons de retraite : il a dit " bon maintenant les enfants ça suffit, c'était bien de vous voir mais maintenant il faut rentrer chez vous". Bien entendu il n'a pas employé exactement ces termes mais sa façon de décider de mettre fin à l'interview, là, comme ça, en direct, avait quelque chose d'incongru qui m'a évoqué l'étonnante franchise de certains vieux .

La journaliste, forcée de  boucher le silence créé par le soudain mutisme de Scola, a alors continué à  parler, cette fois avec   Yvan Levai.

L'évocation du célèbre et superbe film " une journée particulière" a eu  un effet aussi puissant que subit sur ce dernier, qui   s'est enflammé sur   la fameuse " bête immonde" dont le "ventre est toujours fécond" et qui, avec passion a alors martelé  que ça n'était pas beau à voir, toute cette montée des droites qu'on voyait depuis quelque temps. La journaliste ravie soutenait cette indignation musclée :" oh ben oui alors".

Y Levai a bien insisté sur le fait qu'on pouvait croire que tout cela était passé mais qu'en fait non, c'était très actuel, et que si certains croyaient que n'est pas si grave , ils avaient tort de ne pas s'inquiéter davantage.

C'est ce qu'il y a de plus inquiétant, cette montée de la droite, pour le gens comme monsieur Levai.

 

Monsieur Levai a peur de la droite.


Trois de ses jeunes coreligionnaires se sont fait agresser à coup de marteau  par de jeunes musulmans mais monsieur Levai a peur de la droite.


Le CRIF lui même  reconnaît sur son site que, s'il y a bien une poussée d'antisémitisme depuis l'affaire Mehra, elle est apparue dans les milieux musulmans, et que le fameux antisionisme se développe essentiellement dans les milieux d'extrême gauche....mais monsieur Yvan Levai a peur de la droite.


On compte sur les doigts d'une main les exactions commises par des gens " d'extreme-droite" tandis que celles commises par les diversités visibles s'accumulent comme les décimales  après la virgule du nombre Pi, mais monsieur Yvan Levai a peur de la droite.

 

 

A sa décharge, il faut reconnaître que monsieur Levai ( et ses confrère, juifs ou goys peu importe) ont effectivement affaire à une extrême droite qui progresse.

C'est un fait.

Qui s'explique.

Qui s'explique d'autant plus qu'il suffit d'être anti-immigrationiste (à la manière d'un secrétaire du PC des années 80) ou de critiquer l'islam ( à la manière de n'importe quelle personne un peu sensée) pour correspondre à la nouvelle définition, élargie, oh combien, du "xénophobe-raciste".

 

Toute personne ou tout parti politique prônant un arrêt ou même une simple baisse des flux migratoires et décidé à éviter l'islamisation complète de son pays, est désigné comme un individu ou un parti d'extrême droite. Cette désignation permet dans un deuxième temps de servir d'argutie pour  discréditer les idées au nom même de la case dans laquelle on a rangé ceux qui les concoivent.

C'est ainsi que, par exemple, Monsieur JY Camus, spécialiste du risque "droitier", et athlète dans ce petit jeu de placement des étiquettes, mime l'étonnement devant la variété des contenus, en extrait l'élément commun anti-islamique qui lui a servi justement à étiqueter les "droites extrêmes", puis l' utilise pour "démontrer", à la manière d'un sophiste, que lutter contre l'islamoresistance, c'est lutter contre le fascisme.

 

Lorsque, bientôt sans doute, seules les personnes et seuls les partis qui appelleront ouvertement à une immigration de plus en plus importante et à une islamisation de plus en plus visible, seront considérés par monsieur Levai, Camus et consorts comme n'étant PAS fascistes, alors, les troupes fascistes auront effectivement fait le plein...ce qui prouvera qu'ils avaient raison, avec leurs histoires de l'extrême droite qui grossissait.

On pourrait aussi bien désigner comme fébriles les gens ayant plus de 37°2, puis 37°1 et s'alarmer du nombre croissant de fiévreux.

 

En attendant, le moment de clash inévitable, il ne reste plus aux journalistes de France Inter, pour parfaire leur combat "républicain", qu'à ne pas se contenter de profiter de toutes les émissions et de tous les sujets pour placer leur petite propagande.

J'attends que bientôt ils utilisent aussi  le moment du flash météo pour mettre en garde contre  "nous", en disant par exemple :

"Demain, quelques averses sont attendues sur le pays...il faudra donc se protéger de la pluie mais sans oublier qu'il faut aussi se protéger contre la montée des idées extrêmes, de l'extrême droite bien entendu, dont le niveau monte, monte."

 

 

Et sinon, au fait ? ça se passerait comment, pour une femme isolée et un homosexuel dans un  remake d'"une journée particulière" dans la téci ?

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans propagande
commenter cet article

commentaires

Carine 25/06/2012 13:04


Georges


Bien sûr que la phrase de Pakounta est clairement antisémite. Mais c'est son droit de l'être et de le dire. Pour le moment. Jouissons de ce qui nous reste de liberté.


Je pense que cela tient au fait clairement énoncé par Dixie : on risque de devenir antisémite si l'on ne s'en tient qu'au comportement des Juifs favorisant l'invasion que nous subissons (LICRA,
SOS racisme, etc…). Des gens comme Zemmour, Lévy, Finky nouvelle manière, sauvent l'honneur. Mais le mal est fait.


Je partage totalement l'avis donné par Dixie sous votre commentaire du 12/06 à 15h10.


Et je pense que vous le comprenez, à supposer que vous ne le partagiez pas.


Cet avis politique ne supprime en rien l'admiration sans borne que nous pouvons avoir envers les musiciens juifs, interprètes comme compositeurs.


Je ne vais pas me lancer dans ce domaine, mais vous savez bien ce que j'en pense.

Georges 15/06/2012 07:14


Mon Dieu, Dixie, que votre réponse est emberlificotée, contournée et torturée ! Est-il si compliqué, si difficile, si terrible, si impossible, finalement, de noter simplement que les
propos cités plus haut : "je me demande si c'est pas pour cette raison, cette mutilation, que les juifs sont souvent aussi nuisibles… On dirait qu'ils veulent se venger sur le monde de la saleté
qui leur est imposée." est la phrase toute simple d'un antisémite rabique ?


Mais je n'insiste pas car il me semble que les choses sont suffisament claires. 

dxdiag.over-blog.com 25/06/2012 10:36



Etait il "si difficile si terrible" Georges de dire vous même à Pakounta (qui s'adressait directement à vous ) que son com vous avait indigné ?


Vous m'avez juste tirée en quelque sorte par la manche pour me signaler le com en question et vous interroger sur mon silence ( hum, Dx serait elle antisémite pour
avoir laisser passer sans rien dire des réflexions antisémites ?)


Ma réponse répondait donc à la question directe ( pourquoi ne répondez vous pas) et à la question sous entendue ( seriez vous du même avis que Pakounta).


Je vois que vous n'êtes pas satisfait d'une réponse que je trouve assez claire : je ne suis pas antisémite mais je ne m'indigne plus que certains le soient
devenus.


Cépabien ?



Georges 12/06/2012 15:10


Mais qu'est-ce qui vous empêche d'y réagir, vous, Dixie, je en comprends pas bien…

dxdiag.over-blog.com 12/06/2012 15:57



Je crois que Pakounta vous répondait....dans ce cas en général je ne me mêle pas de la conversation.


Puisque vous semblez vouloir connaître ma position (que Pakounta connaît probablement car j'en ai parlé dans des endroits qu'il fréquente) elle est un peu différente
de la sienne.


J'étais pro sioniste, m'étant toujours sentie plus proche du peuple israélien que de ceux qui lui cherchent querelle. La position franchement proimmigrationiste et
hostile vis à vis des nationalismes (y compris lorsqu'ils ne sont que des réactions de survie des peuples) de nombreux intellectuels juifs me hérisse. Je peux me mettre à leur place et comprendre
leur démarche initiale qui avait comme objectif la disparition de l'antisémitisme ( oserais je dire résiduel, en Europe). Mais je pense qu'ils commettent une erreur stratégique très grave, en
ayant oublié l'antisémitisme (non résiduel) des populations qui remplissent dorénavant notre pays...et qu'en plus cette stratégie nous est très nuisible.


On pourrait dire que dorénavant je suis anti-antisémite modérée. Je n'ai toujours aucune haine des juifs en tant que tels mais j'ai la haine de ceux qui nous
nuisent, qu'ils soient juifs ou non.


Et même si j'ai  beaucoup d'amitié pour les juifs qui sont de mon camp ( et même pour ceux qui vont le rejoindre) j'ai totalement perdu  cette manie que
j'avais de les défendre systématiquement, en tant qu'"entité'.



Gato Montés 11/06/2012 21:48


Il est pas mort Ettore Scola ? Au fait, il a aussi dirigé un film qui s'appelle Affreux, sales et méchants... compris, bande de nazis ?


 


Euh, au fait, il est pas mort Ivan Levaï ??

dxdiag.over-blog.com 11/06/2012 23:42



Scola est vivant mais un peu, disons, fatigué.


Y Levaï je ne sais pas...lui non plus sans doute.



Georges 11/06/2012 20:12


« Je me demande si c'est pas pour cette raison, cette mutilation, que les juifs sont souvent
aussi nuisibles... On dirait qu'ils veulent se venger sur le monde de la saleté qui leur est imposée. »


 


J'adore le grande silence qui, ici, entoure cette déclaration inoubliable…

dxdiag.over-blog.com 11/06/2012 20:51



Meunon Georges, ce n'est rien...ça prouve seulement que ce blog n'est pas très fréquenté et aussi que personne ne passe sur les billets refroidis ( en plus il vient
de se passer une engueulade somptueuse sur ce sujet chez Pélicastre...on a provisoirement épuisé le sujet).