Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 19:29

planete bleuejpg

 

                                                                                       Je suis là

 

La cartographie de l’extrême droite : une sorte de GPS pour nébuleuse.

On vient de me prévenir,

j 'y SUIS !!! Yessssss!

Un sale petit morpion bleu accroché par 3 fils : l’un  à une plume  de pélicastre, l’autre à  un plouc émissaire et le troisième, perdu dans une pelote, qui reémerge chez Rebellitude et compagnie . Que mes trois bienfaiteurs en soient sincèrement remerciés...

 

Vous vous rendez compte de la promotion : moi une fille de profs socialistes avoir réussi à me sortir du déconditionnement à ce point !

C’est pas de la déconstruction ça madame ? Du mouvement quasi révolutionnaire : révolte contre le père, remise en cause des traditions, mise à plat des idées reçues, retour aux fondamentaux…

Tiens, je suis tellement fière : ce soir ce sera apéro !

 

A cet esprit révolutionnaire, s’ajoute probablement   le retour du refoulé, la montée en graine des messages discrets délivrés par mon grand père, comme ça, l’air de rien, entre deux.

A toi je lève ce verre mon Pépé !

 

 

Vous me direz : pas forcement de quoi être fière d’être classée dans l’extrême droite.

Autrefois à l’époque où les choses étaient claires  ( facho = salaud= nazi ) j’aurai sans aucun doute été d’accord avec ça, mais à l’heure d’aujourd’hui, comme on dit , la définition du terme a tellement changé que je crois qu’elle désigne seulement ceux qui ouvrent les yeux.

L’extrême droite maintenant ça désigne aussi des gens qui traquent les contradictions du discours dominant et sont islamophobes comme on serait anticommuniste.

Ça désigne des gens qui se contentent d’affirmer qu’une modification trop rapide et trop importante de la composition d’un produit change le produit. Que si on ajoute de la javel dans une boisson… ça aura le goût de la javel même s’il y avait de la grenadine au départ.

 

Et surtout, la définition de l’extrême droite est telle que pour ne pas en faire partie, il faut être carrément de l’autre bord, du bord des xénoperméables, de ceux qu’anime un amour systématique et inconditionnel de ce qui vient d’ailleurs, ce qui les rend probablement généreux mais certainement pas raisonnables.

Alors donc s’il faut choisir : je préfère et de loin être avec les moins dingues.

 

 

PS :

J’en profite pour vous faire part d’une petite réflexion qui m’est venue.

Vous avez probablement remarqué que, beaucoup de gens politiquement à droite, venaient de la gauche.

Connaissez vous quelqu’un qui ait fait la démarche inverse ?

Il me semble que non…

J’ai bien une hypothèse…. mais j’attends les vôtres   (eh eh  comment pousser discrètement ses lecteurs à commenter ....)

Partager cet article
Repost0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 10:58

dauphine.jpg

 

Mes premiers gauchistes, je les ai connus très très tôt.

Il y avait maman, et aussi papa et tatie.

Ils  étaient très intelligents parce qu ils avaient fait des études et qu ils étaient profs.

Il y avait aussi pépé et mémé.

Pépé et mémé n’étaient pas du tout des gauchistes.

Mémé ne donnait pas son avis en politique et aimait les statues de la sainte vierge.

Pépé était un « vieux réac » et il disait même que les cocos étaient des salopards (il disait qu il les connaissait à l usine) et que Mitterrand était une  « planche pourrie », c’était toujours l expression qui revenait dans la bouche de pépé.

Pépé ne développait pas ses arguments, il ne pouvait pas vraiment car il ne savait pas trop visiblement comment bien discuter avec ses filles et son gendre qui avaient fait de longues études alors que lui était un simple ouvrier.

Maman, papa et tatie me racontaient que les gens de droite étaient des gens très très méchants.

Il y avait plein de dictateurs très vilains qui n aimaient pas les pauvres (et aussi les profs) et même en France il y avait des gens qui aimaient un général  ou un homme appelé  pompidou et  qui donc n’étaient pas du tout du coté des gentils.

Les gens gentils se reconnaissaient au fait qu ils disaient «  je voterai Mitterand !»en parlant très fort  ou qu ils allaient a des réunions du pécé ou  aussi qu ils aimaient bien un chinois rigolo.

C’était plutôt simple pour moi quand j’étais petite.

Juste un jour je me rappelle m’être demandée pourquoi ils disaient qu on reconnaissait les méchants au fait qu ils étaient de droite alors qu ils trouvaient en même temps que pépé était un gentil.

J ai posé la question un jour à tatie.

« Mais tatie, pépé lui il est de DROITE et pourtant on voit bien que c’est un GENTIL »

«  Mais ma chérie, ça n’est pas pareil parce que tu comprend, ton pépé lui il est né à la campagne dans un endroit reculé alors il pense comme les gens qui ont été élevés comme lui alors il est de droite MAIS il ne fait pas partie des méchants »

 

J’ai bien senti l’arnaque sur le moment .

Ce n’est que plus tard que j ai regretté de n avoir pas demandé à tatie si les autres  méchants de droite  aussi avaient des tas de raisons de penser comme ils pensaient ou des tas d’excuses et que peut être ils étaient en fait des gentils alors comment le savoir ?

Et c’est  encore bien plus tard que que j ai réalisé que  c’était tout simplement la façon dont  papa, maman et tatie  et tous leurs amis séparaient  les bons des méchants qui posait problème.

(Je me dis aussi, que la réponse de tatie était  l’équivalent en  beaucoup  plus chic de «  toutes des putes sauf ma mère »…ce qui vous l avouerez n’est pas quelque chose  qui tient la route pour une argumentation).

 

Maintenant on peut dire que je  suis de droite…  il serait content mon pépé.

Partager cet article
Repost0
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 00:51

On me dira qu il y a assez de blogs qui polluent le net , et on aura raison.

Alors pourquoi ajouter un élement au fouilli généralisé?

Dabord je fais ce que je veux Non mais des fois!

Ensuite parce qu il faut bien que j 'ai un défouloir pour toute l islamophobie qui m' habite. Depuis que je suis passée du coté obscur de la force je deviens quelqu un de très dangereux.: imaginez un peu que je ne puisse deverser toute ma haine en paroles, orales ou écrites, la décompensation pourrait arriver.

Interdite de mots je pourrais peut etre, je ne sais pas, me deguiser en dark vador, acheter des armes sur internet, tirer dans le tas c 'est à dire indistinctement sur n importe quelle personne un peu bazanée voire simplement bronzée.

Pour la sécurité générale il faut mieux que je me contente de tenir un blog pour y baver ma haine de l autre , qui vient dailleurs de ma méconnaissance de l autre .

Mais oui,  je sais bien que suis islamophobe car je ne connais pas encore parfaitement bien l islam.

C'est vous dire la confusion de ma pensée: je connais l origine de ma maladie et je m accroche aux symptomes,

Je  décris moi meme ma perversion et je m y complais.

D un autre coté  je fais quand même quelques  efforts: j écoute quotidiennement france inter et france culture ( si si c 'est vrai) ... et j 'attend la révélation qui me fera accepter puis aimer l invasion sarazine.

 

par honnêté enfin, j avoue que j 'ai décidé ausi d ouvrir un blog pour  la joie  de passer du temps sur mon ordi.

Les jeunes ne réalisent pas  mais  quand on a connu son premier ordinateur a 35 ans, non seulement c est agréable de geeker mais en plus on sent bien qu il s 'en est fallu de peu qu on ne se serve de cet engin QUE pour écrire des mails et faire ses statistiques de fin d année au boulot.

Pour les jeunes qui jouent avec leur ordinateur, qui téléchargent, qui envoient des photos sur FB tout cela est  si inévitable  qu ils ne connaissent pas l emmerveillement resenti par quelqu un qui aurait  pu PASSER A COTE de ça.

mais bon sang comprenez vous que j ai failli être tellement vieille que morte avant la sortie de RHEM 4 !

 

 

Partager cet article
Repost0