Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 10:42

 

 

Bronx.png

 

 

 

 

Que pouvons nous bien faire qu'attendre ?
Attendre que les "Vladimir" soient assez nombreux pour que la France panique.

Mais l'attente risque  d'être très longue,  étant donné que le nombre de Vladimir a tellement augmenté que quand on interroge les témoins traumatisés par eux, ce sont aussi de sortes de Vladimir qui témoignent... ce qui conforte l'idée qu'il n'y a pas de spécificité aux VladimirS.

Alors qu'en fait il y en a une puisqu'on les reconnaît avant que leur identité ne soit connue.

Celui du jour s'appelle Fayçal. Il a été refoulé d'une discothèque par un videur qui avait cru en le voyant qu'il n'était pas fréquentable. Pour prouver, probablement, que cet a priori était faux Fayçal a tué deux personnes.
Il devait être un peu déséquilibré. Je dis "il" , mais en fait ils devaient être deux " déséquilibrés" (deux déséquilibrés en même temps, ce n'est vraiment pas de chance), puisqu'il avait un complice, enfin, un complice présumé ou présumé complice, devrais-je ajouter.
J'ai d'ailleurs affreusement tort de dire que Fayçal a tué deux personnes, sans tenir compte de la présomption d'innocence : après tout on n'est sûr de rien et le procès, s'il a lieu, pourrait prouver l'innocence de Fayçal qui s'est retrouvé sans savoir comment avec une kalachnikov à la main, sortie d'on ne sait où, et puis ensuite, vous savez ce que c'est, le coup est parti tout seul.
Les coups partent souvent tout seuls en ce moment car les armes sont délicates et susceptibles, surtout depuis qu'elle sont essentiellement maniées par des gens qui détestent être  soupçonnés d'être violents, et que l'affront du soupçon rend capables d'utiliser des armes de guerre en pleine rue, et en pleine paix, comme ça, juste parce qu'ils sont mécontents.

Les coups partent tout seuls, les balles, mais aussi les coups de couteau ou les coups de poings. C'est une question de regard. Une question de contrariété.

"Il ne faut pas contrarier le fous" disait-on, on ajoutera qu'il ne faut surtout pas contrarier les Vladimir ni les Fayral.
Ni les éviter (ce qui serait le programme des gens frileux repliés sur eux mêmes)
Car n'oublions pas que  tous ces petits dérapages de balles, d'armes blanches ou de poings, c'est simplement le prix à payer pour avoir le plaisir de voir des Vladimir et des Fayral, mais gentils tout plein ceux là, remplir des discothèques à Lille et des collèges un peu partout en France, et ça, c'est un bonheur qui vaut bien quelques sacrifices.

Un témoin interrogé hier matin se scandalisait au micro d'une journaliste : "Mais enfin on n'est pas aux Etats-Unis, ici ce n'est pas le Bronx !" Affirmait-il avec force.

Mais si, justement ! si : on est aux Etats-Unis, (mais dans des Sous-Etats-Unis) et on a créé des sortes de Bronx, sans doute inévitables aux USA mais tout à fait optionnels ici, et maintenant on les a. On ne devrait pas s'étonner de créer le même plat quand on applique une même recette, mais on s'étonne.
Maintenant on a des Bronx, dans la version essentiellement atteinte de musulmanose, en plus.

On a des Bronx et on n'est pas contents ?
Mais les " Bronx" il parait  que c'est bien. Les américains nous les ont conseillés : ils en avaient fait l'essai et devaient en être très satisfaits pour les promouvoir auprès de leurs concurrents, j'imagine.

On a des fucking Bronx et on est surpris ?
Sans doute croyait-on à la magie des lieux : comme si ce n'étaient pas les populations qui faisaient un pays mais la géographie.
Comme si une greffe de cerveau ne changeait pas la personne préservée dans l'enveloppe de sa peau.

Alors que faire ?
Rien, attendre. Que voulez vous faire ?

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 15:37

schtroumpf-vert.png

 

Les schtroumpfs verts sont exactement comme les autres schtroumpfs et leur arrivée récente au pays des schtroumpfs où ils sont présents depuis longtemps, autant dire toujours, est une véritable chance.

 

Le comportement des schtroumpfs verts est exactement identique à celui des autres schtroumpfs, c'est un fait, qu'aucun fait ne saurait remettre en question.

 

Parfois, tous les jours, étonnamment, un schtroumpf vert est cependant mêlé à un fait divers plus ou moins atroce ou ahurissant dans lequel il tient le rôle de l'agresseur.

 

C'est étrange !

Plus étrange encore est le fait que  certains puissent deviner, lorsqu'on leur parle d'un fait divers,  qu'un schtroumpf vert a encore frappé, sans avoir de renseignements autres que quelques éléments sur les circonstances de l'agression.

Ce sont des " profileurs" amateurs mais ils ne se trompent pratiquement jamais. C'est magique. Et un peu diabolique. 

On ne comprend pas du tout comment ils font pour deviner que les agresseurs sont des schtroumpfs verts.

On dit que les profileurs sont méchants, mais ça n'explique pas vraiment pourquoi ils sont si doués en profilage.

Peut être est ce parce qu'ils ont tellement d'occasion de s'entraîner, avec tous ces faits divers.

 

Ces faits divers sont gênants.

Parce qu'un seul, ça va, mais mille faits divers, bonjour les dégâts.

On pourrait craindre que cela ne  renforce l'influence du groupe des anti-schtroumpfs verts, ce qui serait le pire qui pourrait arriver, parait-il.

 

La consigne est donc pour tout fait divers, de cacher au plus grand nombre que l'agresseur est, encore,  un schtroumpf vert.

Quand la révélation est inévitable,  quand les témoins sont trop nombreux, quand le nom du schtroumpf vert est trop caractéristique de sa verdure, la consigne est donc de changer son nom si possible, ou  d'insister sur quelques points particuliers afin de détourner l'attention.

 

"Ah mais attendez, celui ci est un schtroumpf vert, certes, mais vert fluo ! eh attention, le fluo, c'est rare le fluo ".

"Ah mais, oui mais là ce n'est pas pareil parce que le schtroumpf vert, là, il est fou, ou bien pauvre, ou bien vert foncé, ou bien vert oui mais avec un petit dégradé rouge sur le coté, ou bien il a été grondé une fois par sa maman si si je t'assure, et en plus son papa lui même était fluo ou bien pauvre ou bien vert foncé, ou bien... il a aperçu un type qui l'avait mal regardé".

 

C'est que c'est important le regard, pour les schtroumpfs verts.

Il faut "bien" les regarder.

Ce n'est pas toujours facile parce qu'il ne faut pas non plus avoir l'air d'intentionnellement ne pas les  regarder.

C'est très subtil.

Parce que les schtroumpfs verts sont très subtils aussi.

Un peu comme certains animaux qu'il ne faut pas regarder en face et qui ne doivent pas croire non plus qu'on a peur sinon ils attaquent.

Il faudrait probablement étudier l'éthologie pour mieux comprendre les schtroumpfs verts.

 

Moi ça m'ennuie un peu qu'on en ait, en fait.

Mais c'est parce que je ne suis pas assez gentille.

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 17:12

manifestation

 

"ma-burka-elle-temmerde-ma-jupe-longue-elle-temmerde-mon-afro-elle-temmerde"

Meunon, au contraire.

 

 

 

Tentée de m'abstenir au deuxième tour pour bouder la droite traditionnelle, j'ai finalement voté utile (ce qui s'est révélé inutile) en raison de la non maîtrise que nous avons d'un réveil possible des Gaulois sous Hollande.

Mais, maintenant que les jeux sont faits et qu'il ne nous reste rien en dehors de l'espoir que ce réveil soit possible, et bien, en  effet, j'ai l'impression que la  stupidité de nos ennemis pourrait bien nous fournir les armes dont nous manquons cruellement.

L'intensité de leur agitation frénétique, que seule une absence totale de réalisme et un défaut patent de réflexion peut expliquer, a commencé de façon si prématurée qu'on imagine mal comment, s'ils continuent comme cela, on pourra longtemps cacher leur état aux français "normaux".

 

Et si effectivement, la victoire de Hollande faisait plonger la France dans une sorte de bain révélateur grâce auquel  une image semble naître miraculeusement d'un papier photo ?

De même qu' une image latente invisible se forme sur une pellicule argentique dés le moment de son exposition aux photons, et que cette image n'est pas crée mais seulement révélée par les procédés chimiques du développement, nous n'aurons sans doute pas besoin d'attendre que le nouveau président agisse car le fait même de son élection pourrait bien déclencher le processus de révélation d'une situation déjà existante mais encore invisible aux yeux de certains.

 

L'agitation des drapeaux étrangers à la bastille  était un bon début, certes vite traduit en langage bien pensant comme un message de rassemblement et de fraternité entre les peuples, mais ce ne sont que broutilles par rapport à ce qui nous attend et d'autres manifestations seront bien plus difficiles à maquiller en symboles du "vivre ensemble " et d'amour de la patrie, fût-elle "une France plus grande qu'elle même ".

 

Prenez par exemple  la manifestation organisée hier par le rassemblement des 'Indigènes de la République" des "militants des Brigades Anti-Négrophobies", du "Nouveau Parti Anti-capitaliste " des "Campagnes Civiles Internationale Pour la Protection du Peuple Palestinien" du "Collectif des Sans Papiers", du "Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires"....etc etc,  qui aux cris de " le niqab il t'emmerde" ont réussit à mettre au point  une  liste de revendications hallucinantes qui pourrait aux yeux de gens peu avertis passer pour une caricature.

 

■ Halte à l’islamophobie, à la négrophobie et au racisme d’Etat ! ■ Troupes hors d’Afghanistan ! ■ Pas d’intervention militaire en Syrie ni en Iran ! ■ Justice en Palestine ! ■ France hors d’Afrique ! ■ Vérité et justice pour toutes les victimes de crimes policiers ! ■ Halte à l’impunité policière ! ■ Police hors des quartiers ! ■ Un logement, une école, un travail pour toutes et tous ! ■

 

Etonnant, non ?

Voilà sans doute des gens qui, sous un gouvernement Sarkozy, après avoir défilés, seraient rentrés chez eux en se contentant de fustiger l'état fasciste.

Ayant en face d'eux les représentants du peuple de gauche, on imagine mal qu'ils puissent en rester là et ne pas organiser de nouvelles réunions "citoyennes" du même genre, et il est probable que leurs revendications pourront avoir un certain écho auprès des gens proches du nouveau pouvoir, voire de  certains représentants de l'état lorsque Hollande aura désigné son gouvernement.

Or si on les prend une à une, y a t-il une seule de ces demandes qui soit assez précise ou réaliste pour que quiconque puisse y répondre d'une façon qui les satisfasse  ?

Ces agités ont décidé qu'il était temps de se faire entendre.

Il faudra bien qu'à un moment où à un autre le brave François leur dise quelque chose.

Il pourra peut-être essayer de leur dire qu'ils sont l'avenir de la France....mais ça m'étonnerait qu'ils s'en contentent.

Reconnaissons qu'en réélisant Sarkosy, nous nous serions privés d'un face à face qui vaudra son pesant de cacahuètes (oh pardon!)

 

 

http://www.fdesouche.com/299199-ma-burka-elle-temmerde-ma-jupe-longue-elle-temmerde-mon-afro-elle-temmerde

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 10:07

discrimination-positive-.png

 

 

Lors de la parution des résultats obtenus par l'essai des CV anonymes, censés prouver que les dirigeants d'entreprise discriminaient certains candidats sur les indices d'hypo-souchisme de leurs noms ou de  leurs adresses, et qui montra qu'au contraire les DRH tendaient à pardonner les défauts des CV des "pauvres Momos" quand ils savaient qu'ils avaient affaire à un "pauvre Momo" ( preuve s'il en fallait que l'éducation nationale a fait un "vrai travail" en amont sur le vivier qu'on lui a confié ces dernières décennies), je me suis dit : ah, voilà enfin quelque chose d'à peu près résolu !"

 

Je pensais sincèrement que cette étude serait prise en considération.

J'imaginais, bien naïvement, qu'on allait éventuellement en conduire d'autres afin de vérifier la validité des résultats obtenus, puis tenir compte des dits résultats.

 

Je ne pensais pas qu'on allait, non seulement en rester là, mais surtout faire comme si cette étude n'avait jamais existé et  que dorénavant, faute d'avoir pu prouver l'existence d'une discrimination ethnique à l'embauche, on allait juste hausser le ton pour affirmer qu'elle " existait et puis c'est tout !".

 

Le thermomètre a montré qu'il n'y avait pas de fièvre ! peu importe ! Dorénavant le fiévreux lui même indiquera sa température et on sera prié de le croire.

C'est qu'on est dans l'humain, môssieur, et qu'on ne saurait résumer l'humain à des chiffres, non ?

C'est que "c'est bien plus compliqué que ça", et qu'il faut donc, tellement c'est compliqué, se contenter de tendre une oreille extrêmement bienveillante à l'autre, et de recueillir ses doléances, qui serviront de preuve ; Le sentiment de discrimination servira à mesurer le préjudice subit.

A nous maintenant, les méchants blancs, de payer ce (sentiment de ) pretium doloris.

 

Ce n'est plus une demande, c'est quasiment un ordre.

Ainsi lors d'une émission pendant laquelle madame LP répondait aux questions de quelques concitoyens, une dame (qui comme tous les autres, défendait son propre bout de gras, mais dont on sentait bien qu'elle était animée de la fierté de ceux qui prétendent défendre de grandes valeurs qui les dépassent, puisque son bout de gras était de couleur) l'interrogea avec l'air un peu sévère et pincé d'une institutrice s'adressant à regret à un garnement :

" Que comptez vous faire pour lutter contre les discriminations à l'embauche dont est victime une certaine catégorie de français que je défends dans mon association"

Après que MLP lui ait fait préciser que son propos concernait bien le sujet des soi-disant " discriminations ethniques", elle se mit à lui parler de l'expérimentation des CV anonymes et fut interrompue :

 "Ah mais non, mais moi je ne parle pas des CV anonymes"

Marine LP insista et se mit à expliquer qu'à son avis les discriminations étaient sociales et non raciales, et que le but qu'il faudrait poursuivre était celui de mieux développer la  méritocratie.

La dame reprit avec la moue mécontente et butée qu'adoptent souvent les gens pas très malins lorsqu'on les contredit  ( ce qui prouve qu'on peut être une femme, noire, et pas très maligne ) " ah mais moi je ne veux pas parler des CV anonymes, ça ne m'intéresse pas,  moi je parle des discriminations qu'on nous fait!  Qu'est ce que vous comptez faire contre ça ?"

MLP finit par lui dire que non, on ne pouvait pas parler de ce genre de discriminations ethniques, qu'il n'y en avait pas, ou très peu.

"Bien sûr que si", lui dit la dame à la moue," la preuve, j'ai une association qui s'en occupe  "

L'épisode se termina sur la "discriminée" qui secouait la tête en boudant non non non.....

 

On pourrait presque rire en entendant que l'existence même de victimes autoproclamées regroupées en  association prouve l'existence du préjudice dont elles prétendent avoir été l'objet.

On ne devrait pas rire.

 

Je parie tout ce que vous voulez qu'une grande partie de l'action de notre futur président, dont on aurait bien tort de sous estimer les capacités, y compris celle de nuisance, sera entièrement basée sur une lutte bien réelle contre des préjudices imaginaires.

La discrimination positive a commencé sous Sarkosy, elle prendra bientôt j'en suis certaine une toute autre dimension.

 

J'ai eu l'occasion de connaître un exemple récent des conséquences pratiques de ce genre de politique par l'intermédiaire d'une jeune journaliste en formation : deux de ses amis ayant fait leur dernier stage sur une chaîne de télévision, ils demandèrent s'ils pouvaient avoir quelque espoir d'être  embauchés, leur tout prochain diplôme en poche. Il leur fut répondu qu'ils avaient donné entière satisfaction, qu'en d'autres circonstances on les aurait volontiers gardés suite à leur stage,  mais que malheureusement, les embauches étant soumises à un "comité pour la diversité" dont visiblement ils ne satisferaient pas aux critères, ce n'était même pas la peine d'y penser.

 

Voilà où l'on en est !

Imaginez jusqu'où l'on ira lorsque les bien-pensants auront le pouvoir absolu !

 

Le grand remplacement est en marche : et ce sont nos enfants qui en seront les premières victimes.

Comme un parent qui délaisse un enfant plutôt sage pour se consacrer à celui qui est capable de mettre le feu à sa chambre, nos dirigeants tendent, et demain tendront bien davantage,  la main à tous les pleurnicheurs en passant par dessus nos têtes et celles de nos rejetons.

 

Tout ceci me démoralise bien plus que l'augmentation d'impôts prévu par la gauche.

Ma seule petite consolation consiste à penser à la pire famille de gauche-caviar que j'ai un moment fréquentée et dont le fils aîné avait de grandes ambitions politiques : peut-être deviendra t-il difficile de faire carrière au PS avec un nom comme Dupont....

 

 

PS : Mais pitié, les gars, pitié, essayez AU MOINS d'empêcher la victoire de Hollande !

Ne vous abstenez pas ! pas vous !

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 16:09

Et bien aujourd'hui, un peu en contradiction avec mon billet de vendredi dans lequel je me vantais de ne servir que des plats maison, je vous propose une vidéo cuisinée récupérée dans un autre établissement (ceci dit  je suppose que l'on peut faire du terroir tout en utilisant des produits trouvés chez un grossiste).

 

Cette vidéo me semble  illustrer parfaitement ce que je répondais hier à une dame très gentille qui, estimant à juste titre qu'il arrive que des autochtones soient violents, en déduisait de façon bien abusive qu'il n'y a pas de violence particulière propres à nos chances-pour-la-France.

 

Les actes de "déséquilibrés" auteurs de violences gratuites, mais aussi les attaques perpétrées par un groupe sur un ou deux passants, deviennent de grands classiques dans lesquels on reconnait aisément les manières particulières de nos nouveaux français.

 

Le fait de donner des coups de poing à une femme dans la rue  et de se mettre à plusieurs pour frapper un homme est une véritable spécialité de ceux qui viennent nous enrichir : un comportement probablement culturel qui fait qu'il n'y a aucune hésitation car aucune honte pour ces gens là à se mettre à plusieurs contre un ou à frapper des femmes en public.

Je suppose que dans leurs cerveaux primaires, s'ils sont à quatre contre un c'est qu'Allah l'a voulu ainsi, et ce  serait sans doute pêcher contre leur religion que de ne pas profiter d'un avantage numérique contre un homme ou d'une musculature plus développée contre une femme (crée physiquement plus faible par leur tout puissant sans doute dans ce but).

 

Toutes les théories doivent être mises à l'épreuve des faits, celle qui consiste à supposer qu'il y a bien une violence spécifique aux immigrés africomaghrébins me semble pouvoir répondre, jusqu'à preuve du contraire à ces critères de validité.

Ainsi, par exemple on peut identifier la nature d'un liquide contenu dans  une éprouvette en observant simplement son comportement dans certaines circonstances, et c'est cette capacité à identifier le  produit en le regardant agir, qui prouve la validité des connaissances chimiques qui sous-tendent l'observation.

De la même façon, le fait qu'on puisse deviner, avec une très faible marge d'erreur, qui sont des agresseurs au simple énoncé des circonstances de l'agression, prouve que les caractéristiques qu'on leur suppose correspondent à une réalité indépendante de l'observateur.

 

Si vous entendez parler d'un mari qui vient d'assassiner l'amant de sa femme, vous ne saurez rien de ses origines. (et cela n'arrive qu'à celles qui ont des maris très jaloux)

Si vous entendez parler d'un homme qui vient  d'abattre son épouse et ses quatre enfants en bas âge avant de se donner la mort, vous ne devinerez pas son nom ( et cela n'arrive qu'à de grands dépressifs)

Si vous entendez parler d'une personne qui vient de tirer sur son voisin, vous ne pouvez soupçonner que la haine qui l'animait, rien de plus ( et cela n'arrive qu'entre voisins qui se haïssent)

Mais.... si vous recevez  un coup de couteau alors que vous écoutiez tranquillement de la musique sur votre ipod dans un RER, ou  si vous vous  faites cogner à coup de poings et de pieds par trois ou quatre inconnus, ou par toute une bande, sur un trottoir,  alors, tout un chacun sait flairer, pressentir, de quel type d'agresseurs vous avez été victime. Les modus operandi parlent d'eux mêmes.

Et, si cela vous arrive, ce sera simplement parce que vous étiez au mauvais endroit au mauvais moment, comme si vous étiez passé sous un nuage, par hasard.

 

Alors je ne sais toujours pas ce que leur fameuse culture nous apporte vraiment, mais cette partie de leur culture, ces nuages  qu'ils nous importent visiblement, je pense que c'est bien cher payé.

 

 

 

 

 

 

 

pour ceux qui auraient des problèmes pour voir cette vidéo : elle est également  ici

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 13:56

binationaux.png

                                  t'as deux amours mon pote... t 'inquiètes on va t 'aider.


"Les Français du monde", association démocratique des français à l 'étranger ( rien à voir avec  l 'association non-démocratique du même nom  précisons le) vient de lancer une pétition pour contrer, je cite les " attaques qui se multiplient contre la plurinationalité"... "et menacent les principes mêmes de NOTRE république" (pourquoi une seule ?) .

 

Europe 1 relaye leurs propos en titrant " la bi nationalité est une " richesse"" (et la quadruple nationalité est un trésor ? ) et en le prouvant, Immédiatement, par des témoignages, Poignants, de victimes, Potentielles, d' attaques, Lamentables, contre un droit, Imprescriptible : celui de ne PAS choisir.

 

En effet, devoir renoncer à la double nationalité aurait des conséquences épouvantables dont on aura rapidement un très éprouvant, mais heureusement rapide, aperçu :

 

-"ça me ferait mal qu 'on me contraigne à choisir" nous dit Kayssa 29 ans née en France de parent algériens

-" c'est difficile de choisir arbitrairement car ça peut servir si un jour mon fils veut travailler en Espagne" confie Patricia mère de deux franco-espagnols

-"ce serait m 'ôter un droit" précise Magalie née aux USA de parents Français

-"ce serait difficile de choisir" conclut David franco portugais

 

Comme on le constate, l'argument principal contre ces mesures limitant le droit à avoir plusieurs nationalités consiste à nous dire " oh ben non alors, ç'est pas sympa de devoir choisir"

 

Et oui, c'est  bien observé de leur part et ils identifient l 'essence même d'une des difficultés principales auxquelles tout individu  est confronté durant son existence :

Le problème du choix et de  l 'hésitation inconfortable qu' il fait naitre.

 

Choisir, mais c 'est affreux, car choisir c 'est par définition éliminer, discriminer même, choisir c 'est SE limiter, bref, on le voit bien, choisir  c 'est un truc d 'extrême droite.

"Fromage OU dessert ? "     ....      "Salaud! on a droit aux deux!"

 

D'ailleurs le coté fascisant de l 'inhumain projet n 'a pas échappé à un ex-ministre britannique, papa de quatre petits franco-anglais et qui   répond indirectement dans Libé à madame LePen qui a osé initier le débat.

 

Dans une lettre ouverte très émouvante à ses enfants, véritable envolée lyrique, monsieur Denis Macshane après leur avoir rappelé leurs racines franco-vietnamo-polono-écosso-irlando-anglaises , les supplie de bien vouloir lutter contre le "fascisme light" qui prêche, dit-il, la "pureté nationale".

Sa conclusion étant passée par la case " mes amis juifs ont toujours été accusés de double loyauté lorsqu 'ils exprimaient leur solidarité avec Israel", sans oublier celle de  pépé qui a été "tué par une balle nationaliste raciste "elle s 'impose tout naturellement et sans discussion possible.

 

Je sens qu 'il serait particulièrement de mauvais gout de demander à monsieur Macshane s'il croit que jamais aucun pépé n 'a été tué par une arme  binationale mais passons.

De même ce serait certainement assez laid d 'insister pour qu 'il nous explique en quoi le " patriotisme" qu 'il admire chez  son beau père vietnamien était un bon patriotisme contrairement à celui, disons au hasard, du patriotisme d 'un français.

Peut être pourrait-on simplement lui demander si le fait que quelques enfants nés de parents de nationalité différentes souhaitent, assez légitimement, garder les deux identités doit conduire les démocraties occidentales à tolérer la multiplication des polynationalités au point qu 'une partie de leur territoire soient majoritairement peuplées de ressortissants fièrement étrangers de cœur et haineux des mononationaux de leur pays de résidence ?

Le droit du sol ( en l 'occurrence d 'être Français) doit il s 'accompagner systématiquement du droit des sangs ( eh oh j 'ai du sang marocino-soudano-lybien et j' emmerde les souchiens ! ) ?

 

Au risque de surprendre mes lecteurs  je répondrais  : OUI

Oui, les gens, vous avez raison : gardez vos papiers de touslespaysdumondequonveutna !

Gardez les car ça pourrait  servir.

Quand on n 'aime pas choisir il reste toujours une solution qui évite d 'avoir à le faire :laisser les autres  choisir pour vous. On vous aidera. Vous verrez, ça vous soulagera.

 

 

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 15:19

schtroumpf3.png

 

Après des années de travail et une recherche acharnée, monsieur Antoine Buéno, enseignant à Science Pô Paris vient de publier un essai dans lequel il livre ses conclusions sur les Schtroumpfs : ces petits êtres bleus "nazis, misogynes et racistes ", seraient le support d 'une idéologie nauséabonde et le personnage de leur ennemi Gargamel cacherait une propagande antisémite.

 

Vous vous en doutez, la polémique est à son comble mais une  suite de l 'affaire, dont j 'ai pour le moment l 'exclusivité, pourrait donner lieu à un bruyant rebondissement.

En effet, le célèbre sociologue L.Chioli ,ami des djeunes, s 'est scandalisé de la comparaison.

Ecoutons le plutôt :

"Je trouve en ce qui me concerne, particulièrement  lamentable, que monsieur Buéno se permette de telles insinuations dont les conséquences risquent d 'être incalculables.

En effet, tout le monde peut constater que les Schtroumpfs se déplacent en petits groupes, sont habillés de la même façon et ne possèdent que quelques mots de vocabulaire : il s 'agit donc  bien d 'une allégorie des jeunes de banlieue et les accuser de machisme et d 'antisémitisme revient à leur infliger une blessure symbolique à laquelle ils ne pourront malheureusement que répondre de façon hyperviolente mais vous l 'aurez bien cherché bien fait pour vos gueules sales C* de M*....P* vous faites C* C*C* et C*"

 

 

Interrogés sur la question par notre équipe d 'envoyés très spéciaux en zones sensibles, les Schtroumpfs de banlieues confirment les propos de leur ami Chioli :

 

-"Vazi comment il nous a schtroumpfé, l 'aute Buéno !"

- "on va lui schtroumpfer sa race de bouffon."

- "tu m'Schtroumpf.....j'te schtroumpf c'est clair."

- " Gargamel ? on l 'schtroumpf même pas, c'tun  PD d' feuj "

- " et alors, qu'est ce que ça vous schtroumpfe qu 'on veut schtroumpfer nos schtroumpfettes ? ta schtroumpf la pute ! "

 

On le voit : encore un beau scandale à venir, et qu 'on aurait pu éviter en respectant un minimum ces jeunes populations.

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 10:00

premier

                    les bons élèves, heureusement nombreux peuvent se défendre contre ceux qui les taquinent...

 

 

 

Oui, je sais, c 'est avec carrément une semaine  de retard que je  parle de cette remise parodique de prix de racisme aux "personnalités médiatiques ayant le plus contribué à la banalisation de préjugés xénophobes", manifestation humoristique crée par les "indivisibles" et destinée à montrer du doigt les salauds.

J' avoue que jusqu' à aujourd'hui, bien que sachant qu' ils avaient été distribués, je n 'avais pas regardé vraiment  le détail des "prix" attribués.

J 'avais simplement lu en diagonale les noms des vainqueurs désignés à la vindicte et n 'y avais plus pensé jusqu 'à ce que ce mardi brusquement ,comme dans un ( mauvais ) roman policier, allez savoir pourquoi je me suis parlée à moi même en ces mots " mais au fait! il n 'y avait pas Michel Godet dans leur liste ????"

J 'avais remarqué ce dénommé  Michel Godet lors de ses interventions chez Taddei pour deux raisons: la première (mauvaise) étant qu 'il me fait terriblement penser à un brave agriculteur de chez moé à sa descente de tracteur sacré vindieux, et la deuxième (bonne) étant que ses propos bien que trop modérés à mon goût me semblent ne manquer ni de bon sens ni surtout d 'optimisme .

J 'ai particulièrement retenu et apprécié des propos qu' il, si ma mémoire ne me joue pas de tour, a répété à différentes occasions : " Ces jeunes, c 'est une chance pour la France.... si on arrive à les éduquer".

Bien entendu ceci déclenchant chez moi des hurlements désespérés en direction de l' écran de télé : " et si on arrive pas hein Michel, si on y arrive pas!"

 

CE Michel Godet  LA, avait il pu vraiment obtenir un prix de xénophobie? non! pas lui; quand même !

 

Aussitôt pensé aussitôt vérifié : il était bien parmi les récompensés pour racisme !

Pour une phrase légèrement différente de celle qui avait retenu mon attention et que je vous cite telle qu 'on la trouve chez ouma pointcom: « C'est comme dans l'éducation, on ne veut pas voir que les 20% qui sont en échec scolaire qui nous font dégringoler… sont aussi ceux qui sont d'origine immigrée à qui on a mis des mauvaises conditions d'éducation […].En revanche, quand ils sont d'origine asiatique, il n'y a pas de problème parce qu'il y a les parents derrière. »

 

Un prix de xénophobie discerné à quelqu 'un qui explique l'échec scolaire par le fait d 'avoir été mis dans  de mauvaises conditions d 'éducation ? I meust bi driming !

 

Mais que croient ces imbéciles ? Croient-ils vraiment qu 'il suffirait de dire que les noirs et les arabes sont statistiquement en état de grande réussite scolaire pour que cette déclaration se transforme en prédiction auto réalisatrice ? auraient-ils gardé un reste de pensée magique ?... ce qui est une façon polie de parler d 'une pensée prélogique ...que seuls les cons conservent. probablement.

 

En attendant l 'organisation des yaCons awards, conseillons pour le fun à monsieur Godet de répéter après nous  : "ces jeunes racailles sont des chances pour la France même si on n 'arrive pas à les éduquer, ah ah ah "

 

 

 

PS: une chose très "bizarre" : le chercheur L Mucchielli n 'a reçu aucun prix de nauséabonderie pour la phrase suivante : "Dès la 6ème, on trouve en ZUS deux fois plus d’élèves accusant un retard de deux ans ou plus que dans les autres quartiers. L’origine étrangère et la catégorie sociale défavorisée des parents sont deux déterminants importants de cette différence"


Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:44

sport-bouffon.png

 

Hier matin ,j 'ai encore écouté la radio !

Toujours la même radio et  souvent la  même émission, avec la même présentatrice...car les horaires de travail de madame Giordano correspondent à mes horaires de farniente.

Le sujet était " le sport: remède miracle pour l 'intégration ?"

Cela  ne m 'intéressait vraiment pas ( car quand j 'entend le mot sport j 'ai tendance à sortir mon transat) et seul  le mot intégration m 'a évité de changer de station ou de mettre un disque de Philip Glass.

J 'étais curieuse de voir comment ils allaient  démontrer que "OUI , le sport est un miracle pour l' intégration!!!", car, bien entendu il ne s 'agissait pas du tout de poser une question et d 'essayer éventuellement d 'y répondre, et le point d 'interrogation ne servait à l 'animatrice qu'à  éviter de révéler de façon trop évidente à quel point elle avait  d'avance réponse à tout.

Le reportage  du jour parlait du "collectif 13em round", dont l 'objectif revendiqué est de mettre le sport au service de l 'emploi et de la citoyenneté, ce qui est beau et grand.

Inutile de vous dire que les responsables de "13 em round" ont servi le potage  habituel sur "les bienfaits du sport pour développer tout ce qui n 'est pas du tout le sport mais se développe surtout et essentiellement par le sport", bla bla bla, mais l 'essentiel du  discours, appuyé par madame G et ses invités, reposait sur le fait que toutes ces initiatives permettaient à des jeunes de tous milieux et de toutes origines de se retrouver dans des activités de vivre ensemble.... et apprenaient donc... à vivre ensemble ,ce qui est très beau.

Et là, j 'ai fait LE contresens !

Comme une nigaude, j 'ai cru que tous ces jeunes qui devaient apprendre à bien vivre ensemble pour une citoyenneté moderne ouverte et progressiste, étaient des jeunes issus de toutes les sortes d'immigrations ET des jeunes issus de la non-immigration qui existent encore.

Et figurez vous que ça m 'arrangeait!

Et oui, mon néonazisme bien que très développé ne va pas jusqu' à souhaiter que tout s 'effondre pour me donner raison et j 'étais contente d 'apprendre que parfois, ça allait très bien entre tous ces jeunes ( même si je l 'avoue j 'aurai préféré que ce soient des tournois d 'échecs qui réunissent tout ce beau monde plutôt que la boxe mais bon....)

Je me rendis alors sur le site internet de Collectif 13em Round. et y regardais les photos édifiantes

L'objectif dont on nous dit qu' il est atteint est donc  que les jeunes de la diversité vivent mieux ensemble....   oui, mais visiblement entre eux!

Et tout le  monde de se réjouir de leur intégration...  oui mais à quoi?

 

Le pire est de se dire que  c 'est peut être utile en fait car il faut faire   de la prévention pour éviter les conflits entre yakomas et autres gbaya , entre blacks et beurs ,voire  entre quartiers .

 

 

A part ça  les gros racistes dont je fais partie  ont a été bien taclés pas un des invités. Au sujet  de Zidane et de son fameux but lors de la coupe du monde, il nous a bien eu : " ah oui, un beau coup de pied.... et aussi un coup de pied à tous les racistes !!!!".

Mince, flute de zut ! comment a t il pu savoir à quel point ça m 'avait fait souffrir à l 'époque  qu 'un français d 'origine arabe puisse réussir quelque chose: j 'en étais malade ...et sans le savoir , en plus.

Bon, aujourd'hui pas de radio : des disques!

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 11:36

Sur les conseils de Bottle ,  très sympathique poète dont je vous conseille le blog magnifique , j 'ai regardé PARIS de Cédric Klapisch.

C'est un très beau film avec des images superbes de notre capitale, des acteurs formidables et des personnages attachants.

J 'ai ADORE !

 

Mais bon sang de bois qu'est ce que j 'aurais encore plus adoré autrefois, quand je n 'avais pas appris à reconnaître un bienpensant au premier regard et que je m' immergeais sans méfiance aucune dans n 'importe quel bon film, totalement détachée pendant au moins une heure trente des contingences de la réalité.

Là, quelle horreur, j 'ai découvert que tel un enfant perd son enfance en cessant de croire aux fées, j 'ai perdu ma capacité à rêver complètement devant les spectacles et qu 'une partie de mon cerveau , refusant d 'être absorbé, reste de garde, comme une sorte de vilaine caméra de surveillance qui bippe impitoyablement devant tout cliché bisounoursien.

Voici donc, au milieu d 'un beau film, la partie que ma camera de salaud à scanné impitoyablement:

 

Paris... 2008 : presque tout le monde est blanc ( de quoi se plaint-on?)

 

Les quelques immigrés sont :

 

  • Un noir très calme qui vide les poubelles ( que rempli en plus  sans faire attention juliette Binoche qui est pourtant assistante sociale sympathique.. autant dire que même  les gens gentils sont un peu méprisants avec les pauvres)
  • Un noir très gai qui drague Juliette Binoche d 'une façon sympathique et rigolote
  • Une beurette très jolie pleine de bonne volonté ,apprentie idéale et qui, lorsqu'elle n 'étudie ni ne travaille accompagne son vieux père en orthopédie ( un immigré abîmé par un labeur pénible probablement)
  • Un beur qui travaille sur un marché et est complètement assimilé avec ses collègues blancs ( je n 'avais même pas remarqué qu 'il l'était  avant le générique)
  • Un asiatique qui fait du tai chi dans un jardin public
  • Un noir très poli à qui on va refuser des prestations parce qu 'il lui manque deux petites feuilles de paye ( Binoche est sympa... mais pas tant que ça avec eux)
  • Un autre noir très gentil qui est licencié d 'une sorte de club med en Afrique et qui veut, du coup, rejoindre son frère ( celui des poubelles) .Ce candidat au voyage serait resté chez lui si les blancs ne l 'avaient pas viré et  en plus risque sa vie sur un rafiot pour arriver chez nous.

 

Super ! même moi je les ai tous trouvés sympas c 'est vous dire !

 

Les autres personnages sont blancs.

Ils sont tous, au moins en grande partie, sympathiques sauf :

LA BOULANGERE . rôle admirablement tenu par Karine Viard : sotte, hypocrite, méchante avec ses employées et mielleuse  avec les clients, grande gueule, pleine de préjugés,version féminine du  gros beauf, Thénardier des temps modernes , personnage entièrement haïssable et .... raciste. Reconnaissant avec étonnement que la Beurette est une perle et continuant néanmoins à la harceler. Seul personnage entièrement manichéen du film!

 

Soit Klaplish a voulu nous dire que quand il y en a peu ça va, ils s 'assimilent parfaitement,c'est quand ils sont très nombreux que ça pose problème.

Soit Klapish a voulu nous dire que tout va bien mais que c'est dommage qu' il y ait des français cons et xénophobes pour gâcher tout le vivre ensemble.

 

Partant du principe que c'est la réponse 2 et que Klapish me détesterait, je me venge de façon préventive ( mais oui, je suis de pire en pire)....et je vous propose une vidéo nauséabonde:

 


 PS : ne ratez pas Besancenot après le générique

 

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans cpf
commenter cet article