Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 14:53

cause à effet

 

 

 

 

Service public, sur France Inter, a changé de présentateur. La belle Giordano anime depuis la rentrée une émission "impertinente" dit-elle, avec justesse ( je trouve très impertinent en effet le culot total avec lequel on nous y endoctrine ).

 

Bonnet blanc et blanc bonnet, elle a été remplacée à 10 heures par Guillaume Erner, sociologue promu présentateur et qui ce matin, proposait aux auditeurs une émission sur le thème de la laïcité avec comme invité principal le dénommé Gilles Kepel, politologue ultra-diplômé et visionnaire^^, qui en 2000 dans un ouvrage intitulé "Jihad" concluait que la radicalisation de l'Islam était un signe de déclin plutôt que de montée en puissance ( puisqu'on vous dit qu'ils se battent entre eux ! alors quoi, si c'est pas une preuve ! puisqu'on vous dit que ça décline !)

 

Monsieur Kepel parle arabe, et a deux doctorats, ce qui lui permet d'écrire des livres formidables sur la banlieue et de faire en quelque sorte autorité en la matière.

Son dernier ouvrage " les banlieues de la république" est née d'une enquête visiblement approfondie dans des zones colorées où la   diversité est homogène et l'éclectisme religieux uniforme.

Monsieur Kepel semble avoir utilisé une des méthodes de sociologie dite d'enquête qui consiste à demander directement aux gens pourquoi ils font ce qu'ils font et ensuite à conclure qu'on sait pourquoi ils font ce qu'ils font.

Sa méthode lui a donc permis de conclure que  si les musulmans musulment, c'est qu'ils sont tout malheureux et tout discriminés, ils le disent eux même cqfd

La coexistence en banlieue d'un taux d'échec scolaire record, d'un chômage endémique et d'une islamisation permettent également au sociologue de conclure que le développement spectaculaire de l'islam dans les quartiers est la conséquence des deux autres éléments statistiques.

"L'Islam est une compensation." Sic

Les jeunes de banlieue s'islamisent parce qu'ils sont chômeurs et sont chômeurs parce que l'école les a mis en échec. ("la figure la plus détestée par bon nombre de jeunes est celle de la conseillère d'orientation à la fin du collège" c'est dire si elle est méchante)

 

J'imagine avec horreur ce qu'on ferait en médecine d'enquêtes épidémiologiques de ce niveau.

Lorsque l'on prouve une corrélation entre le nombre d'heures qu'ils passent devant la télévision et l'obésité des enfants, s'adresse t-on ensuite à des ingénieurs pour leur demander de faire évoluer la technologie des écrans plats pour que les ondes cessent de diffuser des calories ?

Aurait-on idée de fermer les services de réanimation au motif que la mortalité y est en général bien supérieure à celle qu'on trouve en rhumatologie ?

 

ça vous parait ridicule ?

C'est pourtant sur ce genre de raisonnement que nos élites non scientifiques s'appuient.

Ainsi dans le milieu du handicap, que j'ai beaucoup fréquenté, j'ai entendu souvent des gens bardés de diplômes  argumenter contre le maintien en maternelle des enfants déficients au prétexte qu'il est prouvé que lorsque l' on "redouble "sa grande section on a plus de chance d'être également en difficulté scolaire plus tard. (ce à quoi je répondais en général ironiquement qu'un ou deux ans d'avance étant statistiquement lié à la réussite au bac avec mention , il serait bon de faire sauter une classe à tout le monde pour augmenter le niveau général)

 

Tout cela pourrait être très drôle, si les conclusions de nos sociologues aux raisonnements tordus, n'orientaient pas directement les politiques.

 

En l'occurrence le diagnostic de Kepel est suivit par une ordonnance qui consiste à donner à la jeunesse de quoi s'intégrer économiquement et socialement.

Projet a priori sympathique ( qui pourrait ne  pas souhaiter donner à la jeunesse de quoi s'intégrer économiquement et socialement ? ) mais qui, traduit en langage socialiste consistera à  remettre une grosse couche de pognon dans les banlieues en priant le dieu république pour qu'ils arrêtent de "trop musulmer" tout en les laissant à leur musulmanose et en ouvrant les frontières aux musulmans.

Inutile de dire que l'islamisation des pays musulmans - même diagnostic même traitement- ne saura se limiter... que si on compense aussi, chez eux, ce sacré sentiment qu'ils ont d'avoir quelque chose à "compenser".

Je me demande bien où on va trouver l'argent parce qu'ils sont vraiment très nombreux à compenser un peu partout inchalla !

 

 

 

Ps: On remarquera avec un certain plaisir que quoi qu'il en soit, nous sommes comme d'habitude passé à la phase 2 de la valse des arguments, et qu'après avoir nié l'islamisation des quartiers on est passé à l'étape suivante :

Il n'y pas d'islamisation...et en plus c'est parce qu'ils n'ont pas de boulot. (on avance un peu, si si )

 

 

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 09:11

injonction-paradoxale.png

 

Dimanche matin, tout en me livrant à quelques occupations ménagères, j'allumais négligemment la radio, réglée sur France culture, et ce vers 11h30. Je tombais donc sur l'émission hebdomadaire qu'y tient Philippe Meyer et qui n'est pas, et de loin, la pire qu'on puisse écouter sur une radio publique.

Y débattaient plusieurs intervenants qui se mirent à parler des "tensions dans le monde arabe". L'un des participants, Jean Louis Bourlanges, prit la parole pour se désoler tout haut d'une certaine évolution des printemps arabes et s'inquiéter du nouveau pouvoir pris par les islamistes en différents endroits, en s'appuyant sur du factuel (discours du principal responsable islamiste en Tunisie, persécution des coptes en Egypte, progression des intentions de vote en faveur des frères musulmans).

Il fut aussitôt interrompu par quelqu'un d'agacé (un dénommé Thierry Pech) qui n'avait aucun fait pour le contredire, mais beaucoup de pensées très  positives, à envoyer un peu partout.

 

Il  lui tint donc, à peu près, ce langage :

 

vous semblez pessimiste, tout vous semble effrayant

sachez que c'est très laid, et même assez méchant

il est bien dangereux d'être aussi négatif

c'est non seulement vilain, mais  contre productif  (*)

 

Une madame Kauffmann, directrice éditoriale au Monde, et donc très informée, prit aussitôt le relais pour approuver Pech et permit que l'émission se termine sur ses paroles apaisantes : "....et ce qui s'est passé en Tunisie doit nous donner plus d'espoir que de pessimisme"

 

Tout ceci était bien agréable à entendre...pour tous ceux qui aiment bien être rassurés.

 

J'aurais presque pu croire tous ces optimistes, puisque  leurs propos rassurants s' ajoutaient à ceux de tous  nos  "Alain Juppé" et à ceux qui nous expliquent que  les régimes islamiques sont des sortes de démocraties chrétiennes, simplement à la sauce musulmane (n'en différant sans doute que par l'ajout de quelques épices dont le piquant n'est que douceur exotique).

 

Dommage que si peu de temps avant d'écouter la radio, j'ai allumé la télé.

Car sur celle ci, figurez vous, monsieur Elkabach demandait à madame LePen ce qu'elle comptait faire "des milliers de femmes qui viendraient bientôt demander l'asile à la France pour fuir les islamistes" et, ne trouvant pas sa réponse assez généreuse insistait : " et celles qui seront torturées ? hein !"

 

Entre la radio et la télé, j'aurai donc dû choisir car d'avoir entendu les deux conduisait à  penser de la façon  suivante :

"Nous ne devons pas nous inquiéter de l'islamisation... tout en nous préparant à accueillir ses futures  victimes par milliers"

 

Nous sommes de plus en plus soumis à ce genre d'injonctions paradoxales.

On disait autrefois qu'elles conduisaient à la schizophrénie.

On sait qu'il n'en est rien, mais il demeure probable qu'elles conduisent au déboussolage ...ou à la mauvaise humeur, en ce qui me concerne.

 

 

 

(* )Pour information, la réponse authentique de Thierry Pech qui nous permet de découvrir de nouvelles variétés d'islamistes pour nous changer des modérés  :

 

"La situation est suffisamment grave pour que nous n'y ajoutions pas des efforts répétés pour se faire peur. Il y a des islamistes  dangereux, non participatifs et puis il y a des islamistes participatifs. Il y a des islamistes qui veulent entrer dans le jeu politique. Rien ne serait plus contre productif que de se faire peur sur des mouvements qui rêvent d'un certaine manière d'un modèle turc, c'est à dire un compromis entre l'islam et la démocratie, d'un modèle turc en Tunisie, d'un modèle turc en Egypte. Il vaut mieux les aider que les stigmatiser."

 

Pour ma part, à l'évocation des gentils "islamistes participatifs"...  je n'ai qu'un acronyme  à dire : LOL !

 

 

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:46

Gambetta.png

 

                          Leon Gambetta....il assurait grave, c'était pas un bouffon.

 

 

Après plus de quinze jours sans internet et m'étant bien changé les idées, j'aurai pu  vous annoncer que j'avais renoncé à mon minuscule combat perdu d'avance contre l'islam.

 

Il faut dire que quand on n'écoute que très peu les informations et uniquement celles diffusées par les médias officielles, la présence de nos chères têtes brunes parait beaucoup beaucoup moins menaçante.

En se forçant un peu,  on pourrait presque croire  qu'on a en quelque sorte rêvé tous les problèmes, surtout si comme moi on n'a pas choisit de passer ses congés en seine saint Denis (que je cite ici pour profiter tant qu'il est temps du joli nom provisoire de ce département en passe d'être... "rebaptisé "...terme qui finira probablement lui aussi aux  oubliettes pour cause de stigmatisation des français comme-vous-et-moi-mais-un-peu-susceptibles). (merci à Hoplite pour le scoop)

 

J'aurai pu décider de n'écouter dorénavant les informations QUE sur radio France et ce, d'une oreille bienveillante et naïve.

 

J'aurai pu décider de  ne pas remarquer les musulmans que je remarque, de plus en plus, parce que  finalement, qu'est ce qui nous prouve que les gens habillés en musulmans sont musulmans pratiquant la musulmanie alors que moi, par exemple, je pourrais très bien m'habiller en musulmane juste par choix vestimentaire et ça n'aurait RIEN de religieux, en plus, bien au contraire.

 

J'aurai pu écouter les  arguments d'une vieille amie, adoratrice de M Onfray, et qui a décidé d'arrêter d'être islamophobe (sic) "parce que tu comprends toute cette Haine-De-l'Autre on voit où ça nous mène avec le Norvégien tout ça et après tout tant qu'ils pratiquent leur religion dans leur coin après tout c'est leur affaire, ça ne dérange pas plus que ça, finalement" .(ne vous inquiétez pas elle ne lit pas ce blog dont elle a l'adresse de peur d'être fâchée contre moi)

 

J'aurai pu décider que c'était vraiment trop monomaniaque de tenir un blog anti-islam ..et en profiter pour accuser tous les blogs spécialisés d'être monomaniaques.... et pourquoi pas ouvrir un blog spécialisé dans la dénonciation des gens qui font des blogs sur un sujet précis et sont donc suspects d'obsession maladive ce qui aurait été très paradoxal et donc très très amusant.

 

J'aurai pu aller, tête basse, toute triste suite au commentaire d'un dénommé Olivier, que j'ai trouvé en rentrant sous mon billet "chers gens sympas", et que j'ai pris tout d'abord pour un autre Olivier, bien plus amical à mon égard (et avouez que c'est "pasdechance", quand, comme moi, on répond en général aux commentaires et qu'on n'est tout simplement pas là quand on reçoit un message qui vous dit que vous êtes méchante, ce qui est vrai et que vous ne vous mettez pas à la place des autres, ce qui est faux et méritera au moins un billet pour le démontrer...plus tard)

 

Et bien non, telle une sorte de Piaf chantant que non rien de rien elle ne regrette rien, je continue.

 

Il faut dire aussi que j'ai été aidée.

Par France culture hier matin par exemple : ( une broutille, me dira t-on, mais qui dans mon cas d'allergie suffit à déclencher chez moi une crise d'urticaire virtuel avec démangeaisons des bouts des doigts que je soulage par grattement sur le clavier) : un début d'émission d'histoire, ,consacrée à Gambetta, et lors de laquelle dés les premières minutes l'animateur nous informât  que notre héros national était un "fils d'immigré, et oui, et qui d 'ailleurs n'a eu la nationalité française qu'à l'âge de 21 ans". Cette précision  aurait pu  être considérée comme simplement factuelle si j'avais fait abstraction du ton de légère gourmandise de celui qui nous informait ou mis  cette sensation sur le compte d'une  perception auditive de type paranoïaque.

(A noter que des gauchistes suspicieux auraient pu penser que la remarque sous entendait que l'attribution non automatique de la nationalité était une bonne chose)

 

Quelques instants plus tard afin d'être certain d'être bien compris, l'animateur, plus explicite, nous invita à faire le lien avec notre époque, trouvant "intéressant dans la conjoncture d'aujourd'hui, de voir qu'il est Français-Très-Récent, celui qui va incarner magnifiquement le patriotisme ! " et ceci, au lieu de m'intéresser,  irrita, là encore, mon oreille très sensible.

 

Enfonçant alors le clou, et me permettant de passer de l'état potentiel d'auditeur paranoïaque à celui, bien plus agréable d'auditeur seulement avertit, l'animateur eut cette phrase assez grandiose et que je notais aussitôt pour mieux en savourer un peu plus tard la poésie surréaliste : "dans la France d'aujourd'hui on ne se lasse pas de rappeler que la richesse des immigrés et bien nous n'avons pas fini d'en épuiser les profits"

 

Renonçant à renoncer à d'autres activités prévues pour en savoir plus sur Gambetta, j'éteins alors le poste et conclu que  face à la folie qui consiste pour certains à se servir de tout, absolument tout ce qui leur passe entre les mains pour nous vanter l'immigration massive venue d'Afrique et du Maghreb, quitte à faire les amalgames et les raccourcis les plus grossiers, ma petite folie qui consiste à m'énerver contre eux n'est pas si folle.

 

C'est reparti.

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 11:29

antitabac

Radio France l 'autre matin : j 'écoute cinq minutes en faisant autre chose.

J 'apprends que toutes les campagnes de prévention médicales  dont on nous gave un peu ces derniers temps sont le signe d 'un mauvais état de nos sociétés qui dérivent ainsi doucement vers le totalitarisme et le conformisme beat.

Je m 'apprête à écouter les arguments et   bien  qu'une déformation professionnelle me conduise à voir les avantages de telles campagnes comme à priori ( que c 'est laid, les à priori) supérieurs aux inconvénients en terme de survie du groupe, je  laisse traîner mes oreilles en état de réceptivité pour faire éventuellement évoluer mon point de vue.

C'est alors que j 'entend, l 'argument suivant :

"D 'ailleurs, Hitler lui même a été le premier à faire des campagnes antitabac, alors, voyez ! "

 

J 'avoue n 'avoir pas écouté la suite ( autre chose à faire et léger agacement en direction de la radio )

 

 

Hitler se lavait : restez crades, bande de nazis

Hitler allait aux toilettes : RETENEZ VOUS !

 

 

 

 

ps: les médecins du troisième Reich seraient les premiers à avoir prouvé le lien épidémiologique entre le tabagisme et le cancer du poumon, quelques décennies avant que les américains n 'en parlent. Ah les salauds ! ils auront vraiment TOUT fait !

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 14:33

lavage-de-cerveau.png

"Et tout de suite , sévice public avec Isabelle Giordano ", annonça l'autre jour une journaliste de France Inter ,en se prenant les pieds dans la langue juste après les informations de 10 heures .

Madame G eût l 'air vraiment vexée !.... : "SeRvice Public"!!!, enfin, voyons, quand même!!!SeRrrrvice public, enfin " corrigea t-elle avec un ton pincé qui aurait pu lui servir  à  réprimander fermement, mais sans excès, une bonne à tout faire maladroite (" enfin, Bernadette, faites un peu attention tout de même, vous renversez !").

Trop tard! le lapsus avait été lâché , sans intention particulière à mon avis ,et pourtant d 'une façon incroyablement adéquate vu le tour que prit l 'émission que je décidais d 'écouter après que la belle Giordano ait énoncé la liste des sujets du jour.

 

- les états généraux solidaires de l 'économie solidaire : une économie en pleine expansion

- les français et la course à pied : un phénomène en pleine expansion

- le marché du Halal : un marché en pleine expansion : une enquête menée par Raphal :" hein Raphal? oh ben oui Isabelle et on découvre que tout le monde peut manger Hallal donc ça nous concerne tous"

- les armes : Aurélie a rencontré un marchand d 'armes : "hein Aurélie"

 

Il me fallu bien entendu écouter les deux premiers sujets (dont le deuxième me donnait particulièrement l 'envie de faire une sieste matinale) , pour arriver enfin à ce qui pour moi était, le cœur de l 'émission, la substantifique moelle, l 'ossature , la chair : le Halal et "notre reportage dans un abattoir" Argll

 

En guise d 'introduction , nous apprîmes qu 'il y a "7 Millions de consommateurs potentiels mais ils peuvent être beaucoup plus importants et ils ne cessent de progresser depuis quelques temps", et que  le halal " et oui!  c 'est un marché de plus de 5,5 milliards d 'euros de chiffre d 'affaires en France"  Isabelle vous vous rendez compte," on pensait que ça ferait 4 milliards et demi mais non en fait c 'est UN milliard de plus, Isabelle !"

 

Suivit un reportage à Auchan à la Défense où Raphal s 'extasia sur "l 'ENOooRME rayon Halal dans lequel on trouve,( c 'est formidable Isabelle), de tout de tout : du sec, du frais , du congelé, de la charcuterie (!) des saucisses aux lentilles halal de la choucroute halal....et oui Isabelle c 'est le "terroir qui rencontre l 'Islam", il faut bien ça pour tous ces "jeunes qui sont nés ici et ont envie  ( hein ! si y zont envie ! ) de manger des plats  (d 'ici ), oui mais halal .

 

Le reporter et l'ex miss cinéma canal plus étaient totalement enthousiasmés par le sujet...Mais ils restèrent journalistes avant tout et , ne se laissant pas aveugler par la joie, décidèrent de regarder la vérité en face : Les faits étaient têtus et il fallait les aborder sans tabou :

"oui c 'est bien beau tout ça mais "les bêtes ont elles bien été abattues selon le rituel traditionnel on peut se poser la question vu l 'enoooorme demande ???" "et bien c'est un problème  justement Isabelle".

 

Le reportage qui suivit nous permit de constater qu 'il y a parfois tromperie sur la marchandise  et que seuls certains industriels sont honnêtes inchala :

"Nous , notre mitier si industriel  et nous fisons appel à di vrai cirtificateurs, mi il y en a qui font l 'ilictronarcose " affirma le responsable d 'un abattoir de Blois ayant échappé miraculeusement à la discrimination raciste à l 'embauche.

"c'est quoi l 'electronarcose" lui demanda Raphal

"c'est pour calmi la volaille ,mais  l' abattage rituel si saigné par un musulman de la main droite..."

La réponse précise et technique sembla satisfaire les questionnements du journaliste sur l'anesthésie des animaux, tandis que madame Giordano était absolument scandalisée et indignée comme un Hessel :

"mais ! c 'est un véritable scandaaaaaale !....."

 il y a du FAUX halal ! "et oui rappelons nous l 'affaire Herta et les traces d 'ADN de porc !!!!"....

"que voulez vous il y a 50 organismes de certification.... mais 63% des gens(?) veulent un organisme UNIQUE "...

 

On approchait de la conclusion  et on y   voyait "plus clair mais les consommateurs que nous sommes vont rester vi-gi-lants" nous jura  l'indignée mais très  vigilante Isabelle.

Raphal la rassura un peu car  ces difficultés ne" refroidissaient pas le bizness  "et  " des restaurants 100% halal vont  ouvrir un peu partout... et CASINO a prévu pour commencer 20 superettes 100% halal"

 

La parole fut alors donné à la journaliste Sonia Devillers qui confirma la croissance du phénomène : "le Halal  ça pèse deux fois plus lourd que le bio...ce n 'est plus du marché de niche mais un marché DE MASSE pour l 'agro alimentaire" et s 'étonna que les industriels continuent à faire de la publicité pour le halal en se limitant aux clichés "exotiques"(ils doivent "se moderniser" )  et à la période du ramadan (alors que le halal "se consomme touuuute 'l 'année" )  , comme si " ils continuaient à considérer ce marché comme un marché de niche alors qu 'il s 'agit d 'un marché de MASSE" répéta t-elle

 

La fin du sujet fut traitée avec humour ("j'vous ai amené un saucisson halal, ah ah ah  et même du shampoing halal hi hi hi" ).

 

j 'étais absolument effondrée et le fus plus encore  quand Isabelle Giordano précisa que les auditeurs très intéressés par les sujets de cette matinale avaient été très nombreux à téléphoner pour parler.... "de la course à pied qui est un phénomène en pleine expansion"...

 

Ah, si , une dénommée Michèle avait appelé pour dire qu 'elle achetait toute sa viande dans une boucherie halal et "elle est très très bonne et kasher moins cher", en plus.

 

Bon, du coup, je n 'ai pas eu le courage d' écouter la suite de cette émission dans laquelle on  nous explique certains jours qu 'il n'y a ni remplacement de population  ni islamisation de la France et d'autres jours que la consommation de chair d' animaux égorgés sans anesthésie par la main droite d 'un musulman tourné vers la Mecque est un MARCHE DE MASSE !

 

Finalement, je ne crois pas qu 'on nous prenne pour des imbéciles, je crois plutôt qu 'on veut nous rendre fous .

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 15:19

racisme ordinaire

 

La célèbre publicité pour poudre chocolatée Banania a été censurée.

 

Le fait qu' on montre le dessin d 'un homme noir au regard amical , souriant très largement et s 'adressant au public avec une syntaxe plus qu 'approximative a été considéré comme un message raciste c 'est à dire un message qui tendrait à renforcer tous les a priori que nous, pauvres blancs, avons sur les gens de couleur.

On ne peut qu 'approuver la suppression de ce qui  peut être considéré comme une publicité mensongère : la preuve qu 'il s 'agit d 'une  information erronée étant qu 'il existe de nombreux  noirs très peu souriants.

 

N 'en étant pas à une contradiction près, les blancs dirigeants des chaines de télévision et de radio publique n 'hésitent pas à passer et repasser l'affligeant spectacle d' une femme malienne à l 'air très très gentille, arborant un sourire énorme qui révèle  sa denture  et maniant la langue de voltaire en supprimant les verbes .

Je l 'ai entendue pour la première fois lundi en allumant France Inter quelques minutes avant les informations. Je me suis arrêtée dans mes activités et approchée du poste , croyant avoir mal compris ce que j 'entendais, mais non finalement.

S'agit il de  second degré ou une fois encore, nos amis africains sont ils à l 'origine de messages contre lesquels ils pourraient porter plainte s 'ils n 'en étaient pas eux même à l 'origine?

 

 

 

 

ps: bon, cette fois ci j 'espère qu 'avec cet article on va arrêter de m 'oublier dans la carte des nauséabonds parce que c 'est pas juste en plus didon.

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 14:56

 

francemetissee1.jpg

illustration.... depuis mes sauvegardes du dossier Police du Monde Parodique ( mais quand est ce que vous revenez les gars ???????)

 

 

Ah ça , on peut dire qu 'on a un problème avec la laïcité sur Radio France, voilà qu 'on nous diffuse des messes même le lundi matin.

Il faut dire que oui, j 'écoute encore  France inter,... mais quoi ?, je ne vais tout de même pas régler ma radio sur Europe 1 pendant que j 'ai les mains occupées, hein, quand même pas!

Bref, tout cela pour vous dire que ce matin je suis tombée sur la deuxième partie de l'office célébré  régulièrement par madame Giordano, lequel était consacré ce matin au " renouveau " éventuel du racisme. Le retour du diable est effectivement  un bon sujet pour un prêche.

La grande  vestale du vivre-ensemble avait invité quelques martyrs dont sainte Diallo de la Foncitude  et sainte Bouzar de la Musulmanie.( Du temps de  sainte Blandine les lions étaient  vraiment bien plus féroces en tout cas  car les martyrs semblent aujourd'hui se porter aussi bien que vous et moi... à se demander si les lions ont encore des dents).

Je n 'ai pas écouté je l 'avoue toute l 'émission, et seulement une partie du prêche mais plusieurs points ont retenu mon attention et m 'ont donné envie de les relater ici:

 

Le fait que la  prêtresse Giordano a  cité  un internaute qui se disait non raciste mais ..." bon tout de même on fini par en avoir marre à la fin car on voit qui crée des problèmes"!

Ce type de citation est assez nouveau sur la chaîne et je me demande si le fait que de telles paroles soient reprises ainsi est un signe que les blasphémateurs de la religion du vivre ensemble sont si nombreux qu 'on ne peut plus  envisager de les combattre comme auparavant en les ignorant. ( ici, rire sardonique )

 

Très instructive aussi l 'intervention de monsieur J Y Camus ,politologue, qui a expliqué que si  les Français, il y a quelques années encore,  pensaient que les difficultés d 'intégration étaient à mettre sur le compte de la société d 'accueil, depuis quelque temps ils pensent que ce sont les arrivants qui sont responsables eux même des difficultés.

Et monsieur Camus de conclure... qu 'il fallait trouver un moyen d 'empêcher la libération de la parole ! tout simplement.  C'était assez énorme mais c 'est passé tout comme une fleur...ça doit être une question de bonne odeur, l 'inverse du nauséabond.

 

Cette intervention pertinente dans ses observations et totalement imbécile et totalitaire dans ses conclusions a, en plus, donné l 'occasion à une des deux martyrs( je ne sais plus laquelle mais qu 'importe car l'une comme l 'autre représentent l 'élite de nos pépites) de réagir:

" ah non alors, je ne suis pas d 'accord avec vous! la faute n 'est pas due aux immigrés!"

J 'attendais que quelqu 'un remarque que monsieur Camus avait cité l' opinion des gens et non la sienne... mais non,rien, ça a continué comme ça,

Et la sainte de nous expliquer en plus, que les arrivants dont avait parlé Camus, ne venaient pas d 'arriver mais étaient là depuis 4 ou 5 générations, en fait!

Personne ici encore ne contredit ces propos surprenants. (l' honnêteté intellectuelle m 'oblige à avouer que personne n 'ajouta non plus que les  vilains stigmatiseurs étaient bien  bêtes de brutalement reprocher à des gens présents ici depuis plus d ' un siècle de ne pas s 'être intégrés à nos moeurs et coutumes... c 'était pourtant une occasion rêvée pour eux de  prouver notre sottise )

 

A la toute fin de l 'émission, enfin...prêtresse Giordano de citer, ravie , le témoignage d 'une auditrice ayant une famille composées de français d 'origine extrêmement diverses et de toutes couleurs ( indous, africains, asiatiques, arabes.... ne manquaient qu 'un japonais et deux tibétains )" oh! mais c 'est formidable,Ah, voilà une famille magnifique, félicitations !" conclu l 'officiante. " et comme ça les Français vont enfin voir toute la beauté du métissage".

Oh, madame Giordano : j 'espère que vous n' avez  pas vu le reportage hier soir sur les Africains de France. Sinon vous auriez été  horrifiée de voir monsieur Machin,  noir, musulman, marié avec madame Machin noire musulmane et  père de 9 enfants noirs musulmans et grand parents de bébés noirs musulmans: tu parles d 'une famille de souchiens sénégalais !ils ne sont pas pratiquants de la religion de l 'église de France Inter.... il va falloir lui dire un jour, à madame Giordano.

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 14:05

deconstructionjpg

 

Hier, j’ai découvert l’existence d’une personne (je n’ose dire une femme, vous comprendrez pourquoi plus loin) qui se nomme Elsa Dorin.

Cet(te) individu(E) est fort instruite visiblement et possède des circuits neuronaux très fonctionnels, et fluides. Son élocution aisée et ses propos à la syntaxe irréprochable la classent immédiatement dans la catégorie des vrais intellos pas cons du tout. Elle est  prof de fac qui plus est, ce qui n’est pas donné tout à fait à n’importe qui.

Je n’ai pas entendu toute l’émission. Je n’ai pas commandé et donc encore moins lu son  ouvrage majeur.

MAIS j’ose parler d’il-elle sans parfaitement   connaître toute la subtilité et la profondeur de sa pensée puisque ce lieu est une sorte de café du comptoir ou j’écris CE QUE JE VEUX. (Et les autres aussi d’ailleurs)

Donc, reprends je, j’ai juste entendu une partie de son interview m’informant  que l’individu(E ?) était féministe et défendait la cause homosexuelle.

Grand bien lui fasse, je suis femme, pas honteuse de l’être, hétéro que les homos ne gênent d’aucune façon, bref une vieille bique pas homophobe pour deux sous.

Là ou j’ai tiqué, c’est quand Elsa a dit et répété ceci :

« La notion de genre est une norme qui fait violence »

Oui, vous avez bien lu : le fait de considérer qu’il y a deux genres, masculin ET féminin est une violence  (symbolique certes  mais violence)

Le genre est une construction (aussi), la preuve (s’il en fallait): on pourrait si on s’en donnait la peine, faire un vagin à n’importe qui (SIC, je vous jure)

Le journaliste avait l’air absolument ravi d’entendre ça !

Puis ils ont discuté ensemble du fait que les minorités sexuelles sont encore bien malheureuses et que  c’est ti pas une horreur de voir les jouets de noël aussi sottement repartis dans les catalogues entre garçons et filles ah ah ah, les gens jvous jure, et qu’en plus  c’est pas gagné tout ça ma brave dame, avec ces pas sympas qui pensent que l’occident devrait revenir à des valeurs plus «  autoritaires  voire viriles » ce qui est bien la marque d’une réaction fascisante et tout ça. Bête immonde and co.

Je me doutais que c’était mon petit coté « heureslesplussombres » qui m’avait empêché d’adhérer à ses propos mais ça m’a été confirmé de sa bouche.

Les bras m’en sont tombés : la mode de la déconstruction est donc non seulement encore d’actualité mais s’attaque aussi à la notion même de répartition des êtres vivants en masculin et féminin.

Prochaine étape : la distinction humain/animal n’est elle réellement porteuse d’aucune violence symbolique je vous le demande.

 

Ce qui motive, cette  Elsa, c’est visiblement son combat pour sa cause, mais n’est ce pas aussi

simplement une dam…,pardon un être,  qui arrivé(e ?) sur le terrain des idées après que tout a à peu près été dit, essaie d’inventer n’importe quoi pourvu que ce soit original.

N’est ce pas comparable  (toujours ma tendance aux amalgames) à une certaine dérive de l’art contemporain qui condamné à l’innovation sans fin plastifie des contenus de  poubelles.

Enfin,je conclurais en disant que si la pensée occidentale perd pied au point de ne plus reconnaître la légitimité même du biologique comme norme indépassable alors, il ne reste que les sectes petites ou grandes pour rassurer les… les QUOI  au fait ? Les « humains » ?

Attends là… tu la  sens bien ma grosse violence normative… ?

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 20:06

 

plagiat.jpg

 

Ecoutant ce matin France Inter, après n’avoir écouté  que mon courage, je m immobilisais, soudain statufiée par  leur audace.

Oui, ils avaient osé. Sans m’avertir, sans me demander mon avis, sans rien dire à personne peut être, ils avaient osé reprendre presque mot pour mot mon billet de mardi dernier.

 

Je me doutais bien que j’étais surveillée par les services de renseignements qui ont bien du travail les pauvres à vérifier tous les blogs pour les ranger dans des petites cases hermétiques. C’est encore plus difficile qu’on ne le croit ce travail de laborantin du bien si on les imagine avec leurs vêtements de sécurité, entièrement masqués pour éviter la contagion et surtout la diffusion du virus réacospherien satanicum .

Bref, passons, je m’égare : je ne me croyais surveillée que par eux.

Mais je découvre que  radio France a aussi ses antennes et  nous espionnent. Ils  me piquent mes meilleures idées. Les petits salopards.

Il leur a suffit de deux jours pour me piquer mes propos, les modifier à peine, trouver couillons et couillonnes et organiser toute une émission !

Vous imaginez l’organisation qui se cache la dessous !

 

En tout cas le résultat est là, plagiée je fus et je le prouve :

 

 

 

Ainsi mon titre  «  l’islam expliqué à mon couillon » a-t-il été imité comme suit : 

« et maintenant il est 10 h retrouvons Le ramadan expliqué dans «  service public » »

 

Des phrases entières sont reproduites presque à l’identique

J’avais écrit ceci : « J’ai rencontré un couillon et j’ai essayé de lui faire mieux comprendre l islam, car mieux comprendre l’islam, c’est plus l’  aimer, en plus »

J’entends cela : «  mieux comprendre le ramadan c’est mieux comprendre l’islam qui fait partie intégrante de notre culture française et qu’il faut donc bien connaître et comprendre blablabla »


Mon couillon disait  ceci : Et ça c’est quoi comme sorte ? C’est des sala  quoi ? Des sales à fils ? Leur couillone dit cela (je vous le  jure monsieur le juge elle l’a dit) : «  le ramdam c’est ty pas une région d’Afrique du nord »

Et TOUTE l’émission continue comme ça.

 

Avec l’auditeur de France Inter dans le rôle du couillon et Isabelle  Giordano dans le rôle de celle qui explique tout très bien et très BIEN en plus !

Bon sang elle explique tellement, qu’elle explique même (oui oui elle-même), à son invitée du « centre de promotion de la culture d’islam et tout ça » que «  et en plus n’est ce pas c’est parce qu’ils n’ont pas assez de mosquées qu’ils prient dans la rue, n’est ce pas hein, madame la musulmane du centre de promotion des musulmans » « oh ben oui » lui répond l’autre (tu m’étonnes !)

 

Bon après c’était quand même déjà 10 h 30 et j’avais un peu autre chose à faire alors j’ai du éteindre la radio.

Peut être qu’ils ont parlé de la taxe hallal et de tout ce que ça permet pour aider au développement  des écoles coraniques et autres centres de très haute culture….probablement en ont-ils parlé.

 

MECHANTS  COPIEURS !!!!!

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 17:49

France culture le 23 Aout, émission «  contre expertise » sur l’espionnage.

 

Parmi les invites DOA écrivain s’est beaucoup interessé aux  services de renseignement pour écrire son dernier roman.

Vers la fin de l’émission voici ses propos retranscrits tels qu 'entendus:

 

 « Si vous voulez savoir comment ça se passe au quotidien. L’essentiel des groupes qui travaillent sur l islam en France sont des musulmans. En tout cas à la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur) ils sont constitués de musulmans qui ne sont pas des musulmans athées ou laïques mais des musulmans parfois très croyants qui travaillent sur leurs coreligionnaires (entre guillemet) parce qu’ils sont convaincus que ce que prônent leurs coreligionnaires c'est-à-dire un islam combattant et expansif etc etc sans doute n’est pas exactement la version de l islam qu ils aimeraient donner.

Il n y a pas de racisme de la part des officiers non musulmans qui les dirigent.

Je ne suis pas sur que ce soit dans les services de renseignement en particulier chez les gens qui doivent s’occuper de l islam qu’on trouve les pires islamophobes. Bien au contraire on trouve beaucoup d’islamophiles parce que ce sont des gens qui ont beaucoup d’affinités avec la culture. »

 

Monsieur DOA était tout content. Ouf on avait échappé au pire c'est-à-dire à l’extrême droite !

 

Le prochain roman de monsieur DOA se passera dans une secte. Il enquêtera auprès de la MILS (mission interministérielle de lutte contre les sectes) et se réjouira de découvrir que pour lutter contre les raëliens, on embauche des fonctionnaires ufologues….

 

 

 

Enfin pour le plaisir ( ?si si le plaisir de savoir ) une autre partie de l’émission moins inquiétante mais très révélatrice de l’état d’esprit actuel : ces propos de DOA

 

« Longtemps les services de renseignement ont été des services militaires…on y trouvait principalement des officiers issus de st Cyr. Ce sont des gens qui sont moulés ou en tout cas qui  l’étaient jusqu’à il y a dix ou quinze ans en arrière peut être que ça a évolué depuis parce que malheureusement…euh.... malheureusement ou heureusement d ailleurs je ne sais pas pourquoi je dis la France a évolué alors la population des saint cyriens aussi enfin probablement c’était quand même une école à forte tradition française la grandeur de la France le catholicisme enfin toutes les valeurs qu on retrouve dans la droite un peu extrême de la France. »

 

No comment…

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans france inter
commenter cet article