Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 16:34

fete du pain


La Ferme de la Morinais s’apprête à fêter sa 8e Fête du pain le samedi 21 mai. Le four sera à nouveau mis en service, selon un savoir-faire ancien et immuable. Les autres pains du monde seront les bienvenus.

 

 

Un prospectus pour une fête du pain en Ile et Vilaine  est illustré par de bien belles photos.

 

N 'écoutant que mon courage, je me rendis dans cette charmante petite ville de Saint jacques de la Lande, peuplée de   10800 habitants et située juste à coté de Rennes.

 

J 'y retrouvais un des  braves gens qui me servent  d 'envoyés permanents du blog dans les campagnes, devant une bolée de cidre doux.

 

"Alors, Marcel", lui dis je , "dites moi, ça a bien changé chez vous ces derniers temps".

"ça pour sûr", me répondit le brave paysan, "c 'est que maintenant on a de la diversité".

"Et que pensez vous de cette arrivée de nouveaux français, monsieur Marcel"

"Ben, pour tout vous dire", me murmura t-il en rougissant un peu, "c 'est qu 'au début , je m'disais qu' ça faisait tout de même bizarre".

"Et donc".... l'incitais je à continuer

"Ben, c' qu'on ma dit rapport au conseil municipal" ,reprit il d 'un ton plus assuré"  c 'est que maintenant, au lieu qu 'on les mettrait ensemble, que ça ferait des genres de ghettos, y sont tout dispersés dans le pays, manière qu 'y s 'mélangent mieux aux autres. C'est not maire qu' a bien tout expliqué".

"Ah ah," dis je avec un air malicieux, "vous trouvez que c 'est mieux d 'en avoir un peu partout que de les concentrer en des lieux où ils seraient bientôt majoritaires ?"

Pour sûr, que c 'est plus raisonnable" ajouta le vieux, soulagé " et pis ça montre bien, comme dit le maire, qu 'au lieu qu' y viennent manger le pain des français, ces gens là y z'en fabriquent"

 

J 'hésitais alors : devais-je  porter un coup fatal au moral de ce brave breton ?  Devais-je lui ôter ses belles illusions, lui faire comprendre qu 'il avait mangé son pain blanc et lui expliquer que toute cette diversité, déversée progressivement et diluée sur le territoire, ça n 'est pas à la place des petits morceaux de musulmanie en France... c'est EN PLUS.

 

J 'hésitais... et finalement, le décidais que oui.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans musulmans moderés
commenter cet article

commentaires

la pecnaude 26/04/2011 02:18


Je me suis renseignée autant que faire ce peut dans ce domaine, car je me demandais ce qu'étaient devenus les gosses de mon secteur, par la suite ce que sont devenus ceux qui ont eu la lâcheté de
se barrer au mois de mars 62, en douce la nuit, avec le concours de l'armée en oubiant de démager ma famille encore sur le secteur. (mes parents et trois mineurs). Ils devaient bien entendu avoir
un GMC de l'armée pour leurs meubles et un véhicule pour eux puisquils n'avaient pas de voiture ... Ils sont bien rentrés pas grâce au Français.
Comme je suis Corse d'hérédité j'ai voulu savoir ce qu'étaient devenus certains de ces "auxilliaires temporaires occasionnels"... voilà tout.


Mash 25/04/2011 21:05


Ola,madame la pecnaude,dois-je en déduire que si l'un de mes fils était Docteur en droit,je serai au faite des filières de formation(en la matière)?
Very interesting indeed


Barbara 25/04/2011 17:47


Enfn, il faut reconnaître qu'à l'époque, avec le niveau BEPC, on maîtrisait parfaitement les bases, donc la totalité du programme à enseigner en primaire. Un bachelier actuel n'a plus le même socle
de connaissances.


la pecnaude 25/04/2011 15:56


Eh non, ma chère dxdiag, peut-être en trouverez vous quelques références dans les livres d'historiens (Stora peut-être), mais ainsi que je le cite ils n'étaient nommés qu'instituteurs-instructeurs,
niveau BEPC), une sorte d'emploi-jeunes avant l'heure. Je puis même vous assurer qu'un de nos chanteurs "populaire", un grand, a été lui aussi recruté sous ce régime, il était très aime des gosses
et leur jouait souvent des airs de "Raï" à la guitare ...
J'ai appris que par la suite, après 62, le monde a bougé dans le bled, le français est resté la langue enseignée et des écoles se sont créées un peu partout, toujours avec le même inconvénient :
les filles, ce qui fait que les femmes de ma génération et celle de ma fille n'ont que peu appris le français. Cela duré juqu'à la guerre civile (où il y aurait tant à dire sur la collaboration de
Sécurité Militaire Algérienne et les services français de la DST ...) dans les années 90. Si bien que l'éducation des filles a été faite par couches générationnelles et selon une répartition
inégale selon les régions d'habitat (montagnes, arrière-pays, côtes et grandes villes). Les traditions ont été diversemment enseignées, celle du pain (ou de la kesra) notamment, une jeune femme des
villes ne saura pas forcément le faire, alors que celle de la campagne, oui.
Le recrutement des enseignants du primaire a bien évolué depuis trois décennies, le cas que vous évoquez a bien existé, puis ensuite vous avez eu la formation BAC + 2 + 2 ans de formation, je crois
que cela a encore été changé dernièrement et que l'on a supprimé la formation pédagogique pour la remplacer par un tuteurat (qui ne être effectué par manque de personnel).
J'ai trois enfants enseignants ...


dxdiag.over-blog.com 26/04/2011 12:33



Vous aves l 'air renseignée en effet.


Chez moi c 'est l 'inverse : la génération d' enseignants nous a précédé... et ils avaient tous leur bac, et leur collègues aussi ( mais je parle de la métropole)



manu 25/04/2011 13:05


Apparemment, il s'agit d'une politique globale sur tout l'ouest de la France depuis quelques temps. Politique qui vise à diluer le problème pour que tout le monde en ait sa part. Histoire de ne pas
avoir d'embrasement des banlieues avant la présidentielle.

Voir par exemple ici et les liens qui y sont donnés et comment pour Angers: le tram a été subventionné en échange d'un afflux massif et la construction d'une mosquée...
http://fds.invisiondiscussion.com/topic/159-angers-et-la-mosquee/


dxdiag.over-blog.com 25/04/2011 15:31



En plus  quand certaines zones sont inondées, l 'eau qu 'on rajoute ressort en partie  un peu plus loin par dessous...tout ça fini par être très visible . Au
point où on en est c'est presque tant mieux.