Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 10:45

medecine préventive

 

 

Alors madame Michu, bien réveillée ?
Oh ben oui docteur. et puis j'ai rien senti, avec ces coloscopies sous anesthésie générale c'est épatant.
C'est bien, c'est bien madame Michu, pour nous il est absolument essentiel que vous ne sentiez rien, jamais  rien.
Bon alors Docteur, ça donne quoi mon examen ?
Tout est parfait madame Michu, vous n'avez a priori pas de cancer de l'intestin : on n'a trouvé que des polypes, fort nombreux d'ailleurs, mais bénins.
Vous me les avez enlevés alors Docteur ?
Bien sur que non madame Michu, on n'a rien enlevé du tout puisque je vous dit que c'était des polypes.
Mais docteur, je croyais qu'on devait enlever les polypes justement histoire qu'on attrape pas le cancer.
Oh mais madame Michu, mais ça c'était avant, dans des temps anciens, maintenant nous vivons dans une époque moderne, on réfléchit beaucoup plus avant d'agir.
Mais docteur, ma voisine qu'a eu c'te cancer on lui a dit comme quoi c'étaient des polypes qu'auraient dégénéré.
Allons allons, du calme madame Michu, ne commencez pas à écouter tout ce que les gens racontent. Un cas ne fait pas l'autre, vous n'allez pas commencer à amalgamer les polypes de votre voisine avec les vôtres, soyez raisonnable.
D'ailleurs est ce que vous vous y connaissez parfaitement en polypes ? hein ? je parie que non ah ah ah laissez donc ça à ceux qui connaissent leur sujet.
Mais j'croyais docteur.....
Vous croyiez vous croyiez, et bien vous aviez tort. Ces polypes sont constitués de cellules qui ont une origine commune avec toutes celles de votre organisme. Ils ont donc toute leur place, là dans votre intestin aux parois duquel il sont de plus  parfaitement intégrés.
D'ailleurs en cas (peu probable bien entendu) de degenerescence, comptez sur nous pour intervenir dés le moment où nous aurons des signes cliniques qui révéleront des métastases au foie.
Mais alors docteur pourquoi que vous m'avez fait t'une coloscopie ?
Mais à votre demande madame Michu, à votre demande. Et puis faites nous confiance si on avait eu le moindre doute on aurait fait quelque chose.
Quand même docteur, ça me fait peur que ça dégénère.
Vous avez toujours eu un tempérament bien trop pessimiste madame Michu.
Oh ben docteur, je suis quand même déçue, je croyais qu'on pouvait faire de la médecine préventive.
Il faut vivre avec son  temps madame Michu.
Bon ben merci pour tout alors docteur.

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 15:35

chien psychanalysé

                                               Psychanalyse d'un chien d'infidèle ?

 

 

 

 

Etant par formation professionnelle très intéressée par les maladies émergentes, et par tempérament particulièrement passionnée par la psychiatrie, c'est avec beaucoup d'attention que j'ai commencé à lire votre article sur l'islamoparanoïa.

Vos références à Lacan, m'ont immédiatement indiqué, que je n'avais pas affaire à un article sérieux, bien qu'il se présente comme tel,  mais bien à une de ces pseudo réflexions, dans lesquelles le pédantisme des termes ( ah ah, la fameuse "forclusion du nom du père"!) dissimule une pensée qui s'affranchit du réel tout en affichant une ambition quasi scientifique.

Ne manque à votre démonstration qu'une de ces formules pseudo-mathématiques abracadabrantesques avec lesquelles votre maître à penser hypnotisait des foules, non pas de jeunes scientifiques, mais d'étudiants en psycho ou en lettre modernes.

 

A l'instar de la plupart des théories psychanalytiques, y compris les plus folles,  votre démonstration possède une logique interne, et votre théorie d'une psychose qui se serait développée en Europe est joliment  argumentée.

Le seul problème, mais il est essentiel, est que votre axiome de départ étant faux, la logique qui en découle n'a pas d'intérêt pour décrire le réel et est en fait semblable à la logique de certains délirants : c'est un rationalisme morbide[i].

 

Si l'identité de l'Europe n'était effectivement pas menacée, par le remplacement en son sein des populations de culture européenne par des populations de culture étrangère, le sentiment de menace des européens quand à leur identité ne correspondrait pas à un danger réel, serait donc fantasmé, et l'Europe malade de son fantasme pourrait s'adresser à vous.

Il n'en est rien.

Le grand remplacement des peuples européens est bien amorcé.

La présence, chez nous, de populations de culture absolument différente de celles des natifs, et qui souhaitent vivre en occident tout en tenant à y maintenir et à y développer leur culture non occidentale, est une réalité constatable[ii] et dont vous semblez parfois, étrangement, être vous même conscient, puisque vous paraissez admettre que l'Islam que nous rejetons, est dorénavant constitutif de notre nouvelle identité.

 

 

Un greffe a donc eu lieu : les musulmans ont pénétré le corps social, s'y développent sans vouloir s'y fondre, et constituent bien l'équivalent d'un nouvel organe, manifestant même parfois un désir de fonctionnement autonome[iii].

S'il y a donc bien une maladie, nous ne sommes pas en présence d'une maladie de la psyché mais bien d'une maladie du corps.

Qu'un bien portant qui se croit malade puisse s'amuser à consulter des psychothérapeutes lacaniens, pourquoi pas.

Mais le patient à qui un chirurgien fou a rajouté un greffon visiblement incompatible n'a que faire d'une cure psychanalytique.

Il lui faudra choisir entre un traitement assez radical et douloureux ou une mort lente (et douloureuse ). Et s'il a besoin d'une aide psychologique, c'est uniquement pour traiter l'état de

déni dans lequel malheureusement il arrive qu'il se complaise. J'ajoute donc à mon courrier ceci, qui intéressera peut-être le psychothérapeute que vous prétendez être ( pièce jointe : la réalitophobie maladie émergente? ).

 

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 08:58

 

OMS-copie-1

 

Et oui,  les experts de l 'OMS ont  décidé de s 'attaquer enfin à cette maladie qui fait tant de ravages!

Jusqu' à présent, on le sait , la musulmanose ne les inquiétait guère, et l 'épidémie était négligée.

Ce manque d'intérêt criant avait  probablement deux causes, comme d 'habitude :

La première due à l 'appartenance des  populations les plus touchées à des pays plutôt pauvres qu' on abandonnait donc à leur triste sort.

La seconde qui peut s 'expliquer par le fait  que les multinationales pharmaceutiques, ne trouvant aucun moyen de faire des bénéfices en sponsorisant des projets de recherche sur un tel sujet, ces derniers restaient dans l 'ombre.

Toujours est-il que , jusqu' à présent seules quelques personnes isolées, des inconnus pour la plupart, souhaitaient éradiquer cette pathologie et menaient des recherches dans leur coin, sans aucun moyen.

Que pouvaient faire ces quelques hurluberlus, isolés dans leur garage-laboratoire?

 

Mais ça y est ! L'organisation mondiale a résolu de prendre ce problème à bras le corps et c 'est à une véritable croisade pour la santé que ses membres ont décidé de se livrer.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la maladie, je rappelle qu 'il s 'agit d 'une pathologie aux causes encore assez mystérieuses et à l 'épidémiologie étrange.

La musulmanose, selon certains, aurait été crée de toutes pièces par un éleveur de chameau victime d 'un coup de chaleur à l 'origine des symptômes connus sous le nom d ' AL-Ussinations.

En tout cas c 'est bien dans l 'entourage de ce bédouin que les premiers cas de musulmanose aigues puis chroniques sont apparus.

Depuis, l 'épidémie s 'est répandue et a connu plusieurs cycles dont les détails peuvent être trouvés dans des livres spécialisés particulièrement rébarbatifs.

Cette maladie dégénérative, jusqu' ici quasi incurable, peut prendre des formes relativement modérées, autorisant le malade à vivre une vie à peu près "normale".

Mais quand on sait que  les formes plus graves affectant tous les moments de la vie des personnes sont très fréquentes, et que les patients les moins atteints peuvent s 'aggraver à la moindre stimulation, on prend la mesure de ce drame humain.

La maladie peut affecter à peu près n 'importe quel individu , mais assez mystérieusement se développe de préférence dans certains groupes ethniques.

 

L 'OMS a donc décidé de prendre cette fois ci  toutes les  mesures pour éradiquer ce qu 'il faut bien considérer comme une pandémie.

Les gens présentant des symptômes comme  la mise en position antalgique dite du  " cul en l'air" pourront bientôt   se rendre dans des centres spécialisés dans lesquels des équipes formées spécialement dans ce but, leur administreront un vaccin anti-coran, le Cétrocon®

Ce vaccin , fabriqué avec de petits morceaux de Coran mort, cultivés sur gélose, une fois administré, permet l 'apparition d 'anticorps anti-islam et la sécrétion secondaire d 'enzymes du nom  de "pourissagedevie-reversase" .

Une journée mondiale contre la musulmanose sera l 'occasion du lancement de la campagne d 'affichage " je l 'aime, je le vaccine" pour promouvoir le Cétrocon®

Il était temps que la célèbre organisation chargée de la santé publique mondiale intervienne pour lutter contre ce fléau à l 'heure où des cas d 'une gravité exceptionnelle sont apparus.

On décrit en effet en Iran des cas atroces de musulmanose fulgurante avec encéphalite de Mahdi

 

 

 

ps: oui, mon poisson d 'Avril a du retard....mais c 'est parce que j 'étais occuper à pleurer à cause des gauchistes.

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 15:24

urgences-jpg

 

Qu’est ce là ce titre me direz vous ?  Et bien c’est le positionnement de ce blog !

Et voilà. Point barre comme on dit dans la Marine.

Je parle de cela aujourd’hui après avoir été contrainte à la réflexion par des conflits de blogeurs, certains échanges pénibles ayant eu lieu ici et d’autres ailleurs.

A certains je fus mêlée et à d’autres non, mais peu importe.

J’ai constaté que de même que la gauche passe son temps à designer les méchants de son doigt vengeur ou attristé, dans la réacosphère elle-même, certains désignent de soi-disant traîtres ou de supposés imbéciles d’un doigt suffisant ou tremblant de rage.

Or quelle est la situation et donc quelle est l’urgence ?

Une déformation professionnelle me pousse à penser que l’important est d’identifier ce qui met en péril la vie même du patient, ce dont il va décéder, là, maintenant, sous nos yeux et que l’identité des réanimateurs, la marque du défibrillateur et la pureté d’intention de ceux qui pratiquent le massage cardiaque importent peu.

Dans un excellent article, P Lemoine dit ceci :


 « Les peuples européens auront été submergés par des populations extra-européennes et seront devenus minoritaires d'ici à la fin du XXIème siècle. Mais nous aurons atteint le point de non retour … dès l'instant où les jeunes d'origine extra-européenne seront devenus majoritaires dans la population des moins de vingt-cinq ans, ce qui d'après les projections démographiques que l'on peut faire devrait arriver vers le milieu du siècle, après quoi le futur (ou plutôt l'absence de futur) de l'Europe aura été scellé et plus aucun espoir ne sera permis »

 

Ce constat me semble évident, de même que me semble très clair que les seuls qui jouent vraiment contre notre camp sont ceux qui ignorent ce fait  de grand remplacement ou qui ne l’ignorant pas s’en réjouissent.

Qu’importe devant une telle menace que les uns soient pour la peine de mort et l’avortement et d’autres contre, que les uns prônent le libéralisme alors que d’autres ont un idéal vaguement socialiste , que certains souhaitent entendre des messes en latin et que  d’autres soient allergiques à toute liturgie.

Qu’importe que certains respectent tout à fait les africains ou les arabes et que d’autres soient plus ou moins racistes.

Qu’importe que P Lemoine pense qu’une invasion de tibétains serait  toute aussi nocive et que moi je pense que ce serait beaucoup moins gênant.

Qu’importe que certains pensent que l’islam s’est infiltré dans le vide laissé par une regrettable faiblesse de la religion catholique et que d’autres éstiment que ce sont tous les gens qui ont la foi qui favorisent une regrettable faiblesse de la laïcité.

Qu’importe que certains pensent avoir identifié les auteurs d’un complot et que je pense , comme Raspail, que les logiques d’acteurs  ont fait creuser de nombreux petits ruisseaux qui malheureusement convergent au centre de la vallée où nous sommes inondés.

Qu’importe que certains analysent très intelligemment tous les écrits de haut niveau qui paraissent et que d’autres se contentent de dire «  y en a mare, on é plu chez nous ici merdalors »

 

Tout cela importe peu car nous sommes « aux urgences ».

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 19:46

DSM.jpg

                                  Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders

 

De même que les maladies infectieuses ont une histoire, les pathologies psychiatriques évoluent. Au gré des modifications sociétales, les symptômes des désordres mentaux peuvent varier, et il arrive que des maladies  nouvelles apparaissent, formes émergentes ou évoluées d’autres troubles.

C’est ainsi que depuis quelques années, une forme assez inquiétante de délire s’est mis à toucher nos contemporains : la réalitophobie.

 

  1. Description :

Le patient réalitophobe refuse d’admettre les faits qui sont présentés devant lui lorsque ces derniers concernent un certain nombre de sujets.

Par ailleurs, le patient ne souffre pas, il est capable de mener une vie à peu près normale : se rend à son travail, fait du sport, a bon appétit. Rien dans son apparence ne trahit son état délirant.

Les symptômes apparaissent lorsque le réalitophobe est exposé au contact de  certains chiffres, documents, films, photos d’un certain type. Le patient repousse les documents et tourne la tête. Parfois il nie même les avoir devant lui.

Le délire s’explique par une peur panique devant certains faits (d’où le nom de la maladie)

Comme dans la plupart des délires, le patient n’a absolument pas conscience de son état pathologique et c’est un des membres de son entourage, en général, qui prend en premier conscience du problème.

Ainsi c’est parfois un fils inquiet pour sa mère, une femme anxieuse de l’état de son mari, un ami désemparé qui alerte : le patient, bien que non isolé ni privé de communication et d’information, tient des propos aberrants et les maintient y compris devant des documents lui pouvant son erreur.

Alors même que ses sens et ses fonctions cérébrales semblent fonctionner normalement il prononce des phrases tout à fait étonnantes :

« L’islam est une religion de paix et d’amour ».

« Les immigrés sont là pour faire les travaux que les français refusent et il n’y a pas de remplacement de population ».

«  La plupart de musulmans ne seront pas favorables à l’instauration du Dar al islam même s’ils sont très nombreux, voire majoritaires »

Parfois le délire prend une forme encore plus terrifiante et le réalitophobe affirme :

« L’islam est l’ami de la diversité religieuse » sic

 

Comme dans de nombreux délires, le patient tire certains bénéfices secondaires de ses symptômes. En général il est très satisfait de lui et pense « je suis vraiment un humaniste très sympa ».

 

  1. Diagnostic différentiel :

Isolement sensoriel total : le patient ne sait rien, n’est au courant de rien car privé de tout contact ce qui explique qu’il dise n’importe quoi.

 

Incapacité intellectuelle majeure : le patient ne comprend rien à quoi que ce soit et se contente de répéter des propos incohérents.

 

  1. Evolution et traitement :

Malheureusement, la plupart du temps, le réalitophobe  vit en petits groupes au milieu de gens tout aussi malades dont les délires s’entretiennent. Les symptômes se cristallisent : la maladie devient quasiment incurable.

Le délire prend fréquemment une dimension paranoïaque à mesure que la maladie s’installe : le patient accuse alors ceux qui  énoncent les faits d’être des sortes de monstres.

On  a décrit quelques cas de guérison à la suite de la lecture du blog Riposte Laïque mais il est souvent préférable de le prescrire à petites doses, le patient étant incapable de supporter une trop grande quantité d’informations factuelles d’un coup.

Quelques guérisons miraculeuses ont été décrites après immersion du malade dans le 9-3 mais il s’agit d’un traitement à haut risque d’effets secondaires, pouvant difficilement être généralisé.

 

  1. Le point sur la recherche :

Les causes de la réalitophobie sont discutées.

Pour certains elle ne serait que la forme évoluée et mutante de la cocomanie qui a sévi pendant une partie du 20 ° siècle. La pathologie était assez ressemblante dans ses symptômes mais la forme en était toutefois  moins grave car  la mise en présence de survivants du goulag ou de photos de charniers khmers rouges avait  une certaine efficacité thérapeutique à l’époque.

Une autre hypothèse de travail est que les bénéfices secondaires à se trouver super-sympas seraient tout à la fois une étiologie directe  du délire et un des facteurs de  résistance au traitement.

Seule une véritable étude épidémiologique pourrait nous donner les clés de compréhension de la réalitophobie.

Pour le moment on a pu faire apparaître une certaine corrélation avec la lecture de libération et le contact avec des socialistes, en particulier Martine Aubry, sans qu’une véritable relation de cause à effet soit prouvée.

Une certitude : cette nouvelle forme de délire mérite toute notre attention et devant la gravité de ce mal, toutes les innovations thérapeutiques seront les bien venues.

 

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 14:28

anemei-falciforme.jpg

                                      Globules rouges tous pareils, même les différents.

 

 

La Drépanocytose (anémie falciforme) est une maladie génétique. C’est un «  défaut », héréditaire donc, du codage d’une protéine… un genre de bug dans le logiciel « fabrication de l’hémoglobine ».

L’hémoglobine est une protéine spécialisée qui transporte l’oxygène .

Quand les globules rouges contiennent beaucoup d’ hémoglobine modifiée, ils peuvent dans certaines circonstances modifier leur forme et , de ronds, devenir falciformes, c’est ballot.

Les vilains globules falciformes sont détruits ou bien se coincent un peu partout et bouchent les vaisseaux sanguins … ça fait mal et ça abîme les tissus en aval.

Si on fait le diagnostic avant les complications, elles peuvent être sinon évitées, tout au moins très réduites.

 

Les statistiques ethniques sont tout à fait immorales (ouh que c’est laid) quand il s’agit de savoir qui fait cramer des voitures à Clichy sous Bois mais sont assez utilisées en médecine (ôh bonnnn ?) puisque parmi les éléments orientant un diagnostic, en particulier de dépistage, l’utilisation des probabilités est incontournable.

Les pédiatres, préoccupés par le futur bien être des nouveaux nés, sont obligés d’en tenir compte et le fait que cette fameuse Drépanocytose soit extrêmement corrélée aux origines ethniques des nourrissons est très connu et utilisé dans le but de dépister les petits drépanocytaires.

Les nourrissons le plus « à risque », en France, sont ceux qui sont d’origine africaine antillaise et maghrébine.

 

Ci-joint par région, tel qu’établi en 2007 le pourcentage de nouveau-nés à risque par
rapport au total des naissances 
: qui est  donc le pourcentage de nouveaux nés d’origine africaine antillaise et maghrébine :

 

  • Île-de-France 55,68 %
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur 41,91 %
  • Languedoc-Roussillon 34,78 %
  • Alsace 29,29 %
  • Midi-Pyrénées 27,77 %
  • Rhône-Alpes-Pays de Savoie 27,67%
  • Picardie 19,92 %
  • Franche-Comté 17,90 %
  • Bourgogne 17,01 %
  • Lorraine 16,14 %
  • Champagne-Ardenne 15,36 %
  • Limousin 15,16 %
  • Nord-Pas-de-Calais 14,27 %
  • Centre Val de Loire 14,03 %
  • Auvergne 12,84 %
  • Aquitaine 12,29 %
  • Normandie 11,61 %
  • Pays de la Loire/Poitou-Charentes 11,20 %
  • Bretagne 4,40 %
  • France métropolitaine 28,45 %

 

Etonnant non ?

 

Tiens, en plus si on regarde l’évolution des chiffres pour la seule région île de France ces dernières années ça donne cela :

En 2003 : 46 %

En 2007 : 55, 68 %

 

On finirait presque par se demander si le Renaud Camus avec son affaire de remplacement de population n’a pas un petit peu raison , hum…

 

Je sais d’avance ce que certains vont me dire : Et Alors !!.... vont-ils me dire.

Mais oui, je sais ! Je sais bien qu’il ne faut pas faire d’amalgames et que tout est très très compliqué dans ce bas monde. Mais oui, je sais que  tous les africains ne sont pas musulmans, que tous les musulmans ne sont pas arabes, que certains arabes sont scientologues et que certains congolais sont raëliens, que certains bouddhistes sont drépanocytaires, que les antillais sont très très gentils et que certains noirs sont blancs, en plus. (Et mal vus, d’ailleurs)

Oui, je sais tout ça MAIS, je vois quand même  que ces chiffres nous indiquent que plus d’un bébé sur deux qui naît en île de France et plus d’un sur trois dans le sud est quand même, plus que d’autres, à « risque de musulmanose »…. Trouvez pas que ça fait beaucoup ?

 

En plus, si vous regardez bien : les hématies drépanocytaires sont en forme de faucille…. De croissant, quoi !

Ça ne serait pas une preuve de l’œuvre d’alla par hasard ?

Comment ? Vous pensez plutôt aux communistes ?

Mais non, voyons, seuls les gens ayant à la fois des hématies falciformes et des orteils en marteau sont communistes. Les autres ont le drapeau islamique dans le sang.

On n’a pas fini d’en baver….

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 15:08

 

hopital.jpgUn régime hypercalorique, c’est bien…. Quand on est dénutri.

Si on a déjà des petites rondeurs, voire des bouées de graisse autour de la taille, les excès de table conduisent à l’obésité. En passant parfois par la case indigestion.

Un exemple : l’hôpital qui a visiblement abusé des plaisirs de l’enrichissement culturel et a les dents du fond qui  baignent dans la  diversité.

Les anecdotes ne manquent pas concernant les symptômes que l’hôpital malade présente depuis plusieurs années, mais ce n’est que très récemment que madame Isabelle Levy, spécialiste de l’examen clinique des centres de soins eux-mêmes, vient nous inquiéter sur les ondes en nous signalant l’ ampleur du malaise :

Dans une interview sur RFI le 9 janvier, cette observatrice des hôpitaux nous expose quelques symptômes dont souffre ce grand malade plein de  vrais français commelesautres mais juste un peu musulmans modérément modérés.

 

En ce qui concerne les soignants, on apprend sans grande surprise que, bien qu’interdit par la loi, le port du voile parmi les infirmières en service est courant.

On apprend, avec je suppose  un peu plus de surprise et plus d’inquiétude aussi, que certaines étudiantes en médecine, pendant leurs stages hospitaliers choisissent de ne s’occuper que de certains patients…. les malades femmes ET musulmanes en l’occurrence…( Hippocrate va –t-il les coincer au moment du fameux serment ou ce dernier va-t-il  lui aussi s’ « ouvrir »?)

En ce qui concerne les patients, les demandes particulières musulmanesques tant sur le plan des examens, des soins que de ceux qui les leur prodiguent compliquent la vie de tous au quotidien.

 

On feindra de s’étonner qu’une religion qui est un mode d’emploi de la vie, version moyen-agepoint00, interfère dans les actes les plus banaux ou triviaux et que l’ obsession qui consiste à séparer le pur de l’impur, emmerde aussi le monde des soins.

 

Madame Levy, dénonce tout cela haut et fort mais d’autres avaient certainement constaté quelques symptômes puisque quelques mesures palliatives ont été prises en réponse aux troubles qui règnent à l’hôpital.

Ainsi par exemple, afin d’apprendre, je cite, à « aller vers l’autre pour mieux se connaître et dissiper les malentendus »…. Une trentaine d’élèves infirmiers ont été reçus à la mosquée de Creteil pour «  apprendre à mieux soigner les croyants »

Après leur stage, il est certain qu’il seront mieux armés pour dissiper le malentendus en évitant de commettre certaines  erreurs, comme par exemple de ramasser directement avec leurs mains ( sales) de kouffar un éventuel coran tombé ( alla l’en préserve) du lit d’un musulman (alla le maudisse pour sa maladresse). Ils auront appris qu’ils sont autorisés à se servir d’une couverture pour éviter toute contamination de l’objet.

 

Une autre mesure pour l’ hôpital malade a consisté depuis mars 2010 à faire enfin entrer des aumôniers musulmans dans les hôpitaux français. (Avec, comme ils le disent eux même 80% de patients musulmans à  Bichat c’était en effet incontournable)

Leur rôle sera sans doute d’expliquer aux soignants tout ce qu’ils doivent faire pour que les musulmans soient bien soignés, en respectant toutes les règles de leur religion, disons compliquée , contraignante , particulière…de paix…mais particulière…mais de paix…mais spéciale…

 

Il me semble donc que pour soigner les symptômes inquiétants d’indigestion chronique de  l’hôpital, les mesures à ce jour aient consisté à utiliser l’équivalent de l’ homéopathie ( soigner le mal par le mal et les musulmaneries par du musulmanisme) …. Et ce, en plus, en prévoyant des doses non pas homéopathiques ,donc diluées, mais bien allopathiques. Il faut choisir les gars !

Je ne suis pas certaine que le docteur House trouve cela bien malin mais plutôt… diabolique.

 

C’est sans méchanceté ni ironie aucune que je m’adresse à d’éventuels lecteurs musulmans pour une Importante mise en garde :

Dans la mesure où un bon nombre d’avancées médicales sont à mettre au compte de médecins et chercheurs de confession israélite, croyez vous vraiment raisonnable d’ utiliser quoi que ce soit de la médecine occidentale ?

Les antihypertenseurs, les antibiotiques et les traitements anticancereux sont ils Halal ? Probablement PAS ! Mahomet les a t il autorisés ? NON jamais, je le jure et peux le prouver.

En plus les hôpitaux français sont pleins de juifs, les médecins français sont formés par des professeurs dont beaucoup sont juifs, de nombreux  livres de médecine sont écrits par des juifs, les laboratoires pharmaceutiques emploient des juifs, ont des capitaux juifs.

Fuyez nos hôpitaux et  nos pharmacies !

Remettez vos vies uniquement entre les mains d’alla… et ne me dites pas que  depuis le temps que vous essayez en vain d’ accomplir son dar al islam, on peut se demander s’il ne se fout pas un peu de votre gueule : il est fâché parce que vous vous soignez avec des trucs impurs de mécréants. Arrêtez tous les traitements! Tous !

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 14:33

La varicelle est une maladie virale. Quand quelqu’ un attrape la varicelle, presque toujours on voit des boutons. Au début il n y en a pas beaucoup et ils ont l’air propres (ce sont des vésicules) puis les vésicules se remplissent de pus et cela fait des pustules très vilaines.

L’éruption vésiculopustuleuse  est très affreuse  MAIS très pratique.

L’éruption  présente l’incommensurable avantage de nous avertir de la présence de la varicelle.

 

Une épidémie sans boutons serait assez dramatique car les médecins ne pouvant reconnaître les malades, l épidémie progresserait en secret. Les femmes enceintes et les personnes aux systèmes immunitaires fragiles, ne pouvant reconnaître les varicelleux y seraient très exposés et soumis à de graves complications. Les mesures de préventions ne pourraient être mises en place, l infection serait d autant moins maîtrisable qu’elle serait inapparente.

 

C’est pourquoi je pense que la burqa qui révèle l’infection islamique est une aubaine.

Une loi anti burqa serait l’équivalent d’une simple crème couvrante nous dissimulant les porteurs du virus. Ainsi le maquillage d’une  loi nous cacherait  ce que les porteuses de voiles dévoilent en se voilant.

 

Ma comparaison s’arrêtera ici, car :

Tous les jours on peut se réjouir des progrès de la médecine. On a même un  vaccin contre la varicelle .

Tous les jours on peut se désoler de l’ abime dans lequel les folies de certains  nous entraînent.

 

burqa-oh-ma-pustule-jpg.jpg

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 14:11

La France est malade la France souffre. 

 

Devant ce constat évident, j’ai pris la décision de prendre un rendez vous de consultation chez des médecins de grande réputation.

DR house

 

Bonjour madame asseyez vous.

Commençons par l’interrogatoire de la malade puis nous passerons à l’examen clinique

 

 

  1. Interrogatoire :

Antécédents médicochirurgicaux :

 

  • La patiente est de constitution assez solide,
  • elle  a subit deux grosses  interventions chirurgicales en 1914 et 1939 mais s’était bien remise de tout ça
  • On note un gros  épisode épileptique de 1954 à 1962. Pas de récidive depuis.
  • Ah aussi, une terrible poussée d’acné (juvénile) en mai 1968
  • Depuis  RAS, des hauts et des bas comme tout le monde

 

Etat psychologique le la patiente :


Moral bas :

  • se plaint en permanence de trop travailler.
  • se plaint beaucoup qu on lui a volé une partie de ses économies  et regrette aussi d’avoir dépensé le reste au casino.
  • dit qu’elle a peur de  vieillir, et  surtout de manquer d’argent.
  • parfois délire de culpabilité pour des fautes passées  (délire : car on apprend que c’étaient les erreurs de ses ancêtres)
  • parfois délire de grandeur mais replonge aussitôt dans la culpabilité.

 

 

  1. Examen physique :

La patiente est assez bien conservée pour son âge  et on ne note rien de très évident au niveau physique la plupart du temps.

La patiente présente de temps en temps des crises très étranges qui se manifestent par des symptômes assez peu ordinaires. Pendant ces crises on note :

  • Dermatose avec modification de la couche superficielle et du derme : la patiente se recouvre d’une sorte de tissu. Seule la région du contour des yeux est épargné
  • Vomissements à répétition de tout aliment qui n’a pas été exorcisé.
  • Episodes d’anorexie pendant plusieurs semaines, la patiente refusant tout apport même liquide, sauf la nuit.
  • Episodes délirants  pendant lesquels la patiente n’entend rien et récite des sourates

 

A noter que pendant les crises la patiente se place en position dite « antalgique » : pliée en avant, les fesses en l’air.

 

Entre les crises la patiente semble se porter assez bien physiquement mais un interrogatoire plus poussé nous indique que même en dehors de ces crises la patiente a du mal a reconnaître les gens. Elle est confuse et ne reconnaît pas les membres de sa propre famille.

 

Ces crises semblent très étranges mais une brève incursion dans une  encyclopédie médicale mise à jour  nous apprend qu’en fait il s agirait d’une maladie émergente connue sous le nom d «  islamisation »

 

 

Devant la gravité de l’état de la France, nous demandons leur avis a plusieurs médecins.

 

 

CompteS rendus des differents médecins consultés :

 

Docteur GAUCHO :

 Pour nous c’est très clair : la patiente à mis à son poignet droit une montre bling bling de luxe. Dessous il y a eu macération ce qui a permis le développement d’une parasitose : le sarkoskysme hortefeliium . Ce parasite extrêmement dangereux est à l’origine de tous les symptômes.

Un traitement de choc avec perfusion d’une grosse dose de  Besancenotol

  et d’alfa hydroxyde de melanchone devrait tuer le parasite.

La patiente ensuite recouvrera la santé parfaite

 

Docteur SOCIO :

 Pour nous c’est très clair : la patiente est déprimée.

Les crises ne sont que les symptomes psychosomatiques de la dépression.

Si on permet à la patiente de trouver un travail agréable, bien payé et peu contraignant et qu’on lui restitue  le porte monnaie qu’elle a perdu, le moral sera bien meilleur.

Une gélule quotidienne de DIVERSITUM ENRICHITUM 3CH pour l’aider à retrouver le sourire et les crises disparaîtront d’elles même.

 

Docteur LOZES :

 Pour nous c’est très clair : la patiente présente une tumeur à la fesse : un racistome

Vous ne l’avez pas vu car la patiente avait gardé son slip mais en l’examinant à fond on voit pendouiller cette tumeur. Une simple intervention chirurgicale avec ou sans anesthésie locale suffira à retirer le racistome.

Pour éviter les racistomes secondaires métastasés on peut utiliser les traitements de docteur Gaucho et Docteur Socio (nous avons l’habitude de travailler en équipe)

 

Docteur   T RAMADAN :

 Pour nous c’est très clair : la malade va en fait plutôt  bien.

Les crises décrites pas mes confrères ne doivent pas du tout vous inquiéter car il s’agit des symptômes du passage d’un état inférieur à un état supérieur.

Ce qui était  pathologique  c’était  l’état précédent pendant lequel la patiente n’avait pas de crises. Lorsque la transformation sera complète, et vous verrez que cela ne sera pas douloureux bien au contraire, la patiente se sentira parfaitement bien et n’aura même jamais été si bien portante.

 

 

Docteur MAISON :

 Putain les mecs, vous deconnez ou quoi. Bordel de merde vous avez une patiente qui musulme entre deux crises d’islamisation !! Mais putain qu’est ce que vous attendez pour la foutre sous perf d’antibiotique a  haute dose!

N importe quel crétin qui connaît la pathologie sait que c’est une infection redoutable. Le microbe islamique se repend et attaque les cellules encore  saines en commençant par les globules musulmanmodériques. Puis il s’installe dans tous les organes. Mais c’est qui  ces mecs qui jactent ?

Soit on traite par antibio., soit on laisse s’installer la gangrène et alors bonjours les dégâts , après si on attend trop il faut amputer en passant dans les tissus sains.

Et alors ! mon antibio est amer !mais  on rêve ou quoi ? . Mais vous voulez quoi ? Que la patiente  crève ?

Oh bordel, fait chier,  je vais jeter mon stétho moi merde alors !!!!

Quels cons !!

 

 

Nous voici bien embêtés avec tous ces avis différents. Ils semblent tous de si parfaits spécialistes.

En tout cas Docteur MAISON n’a pas l’air bien poli ni aimable contrairement aux autres….

Bon, on va réfléchir à tout ça tranquillement et pour le moment ne rien faire. C’est mieux. En plus.

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans médecine
commenter cet article