Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 14:37

repere.png

"les aumôniers sont un facteur d'apaisement en prison"

nous dit le Directeur de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis qui n'a sans doute pas tort.


 


 

 

La vidéo dont j'ai parlé lundi, et que je ne n'arrive pas à mettre directement sur ce blog (bon sang qu'est ce que ça m'agace) m'a particulièrement troublée.

 

Je l'ai regardée un matin et j'y pensais encore plusieurs heures après, ayant la vague impression qu'elle était plus importante qu'elle pouvait le sembler à première vue, et en tout cas, qu'elle révélait  un problème plus grave que les vidéos mettant en scène les faits divers et les violences urbaines qui nous prouvent quotidiennement l'échec patent du multiculturalisme qu'on nous vante à longueur de propagande.

Cette vidéo fait partie de la propagande. Mais à la différence de la plupart des publicités pro-immigrationistes qui nous submergent, elle est, je crois, d'une nocivité particulière.

Ce n'est pas une propagande ordinaire parce que ce qu'elle nous dit est VRAI.

 

On a beau nous programmer des téléfilms mettant en scène des Cpf qui passent leur temps à aider des grands mères à traverser la rue, ou des interviews de politiciens nous expliquant que les frères musulmans bien que fondamentalistes vont prendre modèle incessamment sous peu sur les démocraties occidentales, le téléspectateur a accès en permanence à des contreinformations : la nuisance extrême de nos jeunes et moins jeunes immigrés africomaghrébins créant des perturbations sous forme de petites ou moyennes étincelles qui maillent notre territoire et les exactions des islamistes dans le monde entier ne peuvent échapper totalement aux journaux de 20 H.

 

Par contre, persuader les populations européennes que le fait de laisser ou même d'aider, les jeunes d'origine musulmane à s'islamiser davantage est un bienfait pour l'occident peut convaincre, parce que c'est vrai, à court terme, ça fonctionne.

Favoriser la  pratique de l'islam apaise réellement les tensions auxquelles ces communautés nous soumettent.

 

L'école Rütli dont on nous parle, défrayait la chronique et avait été largement citée par Théo Sarazin dans son brulot. L'Allemagne était inquiète et assistait désespérée à des reportages montrant des enseignants menacés par des élèves violents qui semblaient incontrôlables et l'échec totalement visible de l'intégration les inquiétait.

La coranisation du fameux établissement scolaire est une véritable réussite : les élèves ne frappent plus les profs, la plupart vont en cours, les parents participent à la vie de l'école.

La paix sociale a été rétablie. D'ailleurs il suffit de regarder la vidéo pour constater que ces gamins musulmans sont "sympas "(mon islamophobie ne va pas jusqu'à nier cette constatation)

 

Au début du reportage on nous dit que cette école " sert de modèle à toute l'Allemagne".

Arte n'a fait que relayer chez nous une réussite qui sert d'exemple à tout un pays.

A la fin de la vidéo  pour conclure, le journaliste, qui n'a pas perdu tous ses repères, interroge : "la société allemande est-elle prête à accepter un tel compromis à l'école ?"

Il a raison, c'est un compromis, mais je crains bien que la société allemande, et aussi la nôtre ne soient prêts à l'accepter au vu de ses avantages.

 

Je crains bien que l'européen " de base" ne se satisfasse d'une paix sociale à court terme.

L'européen "de base" ne craint pas d'être submergé, mis en minorité, encore moins converti de force à l'islam.

L'européen de base veut simplement être tranquille, pouvoir passer devant la sortie d'un établissement scolaire sans qu'on lui envoie des cailloux, sans qu'on lui vole son portable, et qu'il n'y ait pas d'incendies de voitures.

Or, la façon la plus facile de réussir à contrôler ces jeunes sans repères, est effectivement de favoriser leur pratique religieuse.

Un reportage, de mon point de vue passionnant, effectué en septembre 2010 par JP Lepers, le montrait bien : ce journaliste rencontrait de jeunes salafistes, très calmes, sereins même, qui expliquaient bien comment la pratique de l'Islam les avait sortis de la délinquance, en les tournant non seulement vers la Mecque mais en déplaçant leur centre d'intérêt vers l'obsession du pur et de l'impur, et le guide qui remplaçait leur chef de gang  remplissait visiblement le vide dans leurs têtes.

Plus récemment, c'est la citation d'un parlementaire Néerlandais qui dénonçait la délinquance de la communauté marocaine aux pays bas qui m'a frappée : l’Islam n’a rien à voir avec ça. Plus ils sont croyants, moins il font de problèmes”.

 

Je crois que ça résume bien ce qui nous attend :

Plus ils sont croyants moins ils font de problèmes....plus on favorisera le fait qu'ils soient croyants et moins ils feront de problème.

 

L'islamisation semblera être la solution.

 

Aujourd'hui  on calme les détenus en leur fournissant des imams.

Demain on calmera nos établissements scolaires en islamisant les établissements publics

Après demain on calmera les banlieues en leur fournissant des commissariats de police islamisés et quelques tribunaux particuliers.

 

La délinquance est une autre forme de revendication que les prières de rue mais joue la même partition.

La paix sociale à court terme sera rétablie en laissant le poison islamique faire son effet.

Bien entendu les effets positifs ne le seront qu'à court terme mais le court terme est presque toujours proposé par les dirigeants et accepté avec soulagement par les électeurs.

 

En tout cas, combien pariez vous que ces "compromis" seront choisis demain , en France, par la  gauche si elle parvient au pouvoir ?

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by dxdiag.over-blog.com - dans propagande
commenter cet article

commentaires

Pakounta 07/10/2011 14:47



"et autres "fête du mouton "(!)"


Pour eux, le sens du mot "fête" est limité à celui qu'il a dans l'expression française "faire sa fête" à quelqu'un...


En musulmie, tout ce qui s'appelle fête est sinistre (égorgements, hurlements, prosternations), il n'y a pas de réjouissances (sauf tirs de mitraillette en l'air) et évidemment jamais mixtes.


Le musulmanisme est une maladie mentale grave.



dxdiag.over-blog.com 07/10/2011 16:09



Faire SA fête ! mais c'est tout à fait ça !!



Majeur 07/10/2011 10:51



 


Parlons-nous de la même chose?


Moi c'était pour dire que l'on fait porter le chapeau à Dieu. "Simplement".


 


PS: L'islam est le fédérateur de ces peuplades et clans contre nous.


Ce ne sont pas ces peuplades et ces clans qui nous combattent. Ils sont les bras armés de l'islam.


Ensuite en effet la nature reprendra ces droits et ils s'égorgeront. Car c'est tout de même ce qu'ils font de mieux. 


 



dxdiag.over-blog.com 07/10/2011 11:19



Il faut dire qu'on n'entend pas ces formules de la même façon selon qu'on a ou non la foi en Dieu , enfin je crois.


Vous avez raison de parler de l'égorgement : j'en arrive à me demander si leurs rituels Halal et autres "fête du mouton "(!) n'ont pas vocation à maintenir un certain entrainement.


 



Mash 06/10/2011 21:12



Majeur


J'ai suivi la même "filière" que Pakounta,mais au cours des années 70,et il est difficile pour nous de ne pas envisager l'aspect épidémiologique des choses surtout si l'on metaphorise ce qui
ronge actuellement le pays.


Par formation d'abord puis culture pro(ou déformation)ensuite,il est aisé de constater l'acuité et l'actualité des 3 formules citées,mais,mon cher je ne voudrais pas pour autant "perseverare
diabolicum"et si vous avez quelques éléments à me transmettre,il seront les "bienvenus"


Excellente soirée aussi


M



Majeur 06/10/2011 20:34



 


Mash


La Nature humaine n'a pas besoin de l'alibi de l'existence de Dieu pour
exprimer ce qu'elle a enregistrée depuis la nuit des temps.


 


Si vous souhaitez imputer à Dieu les résultats de votre constat, voulez-vous différencier Dieu du fantoche (pour parler comme les gauchistes)
musulman.


La plus terrible responsabilité laissé à l'homme c'est sa liberté. La liberté de dire non à Dieu. Incroyable! Dieu permettant à ses créatures
de le nier §!!... 


 


Juste pour dire que tout "ça" mérite une attention et un effort plus conséquent que des jugements vite fait. Je ne suis pas théologien, je ne
suis pas dans mon « église »... et ce n’est pas vraiment le sujet.


Bonne soirée.


 



Pangloss 06/10/2011 18:42



"Les aumôniers sont un facteur d'apaisement en prison". Belle phrase! On est bien content.


Pris un par un, les mots dévoilent la vérité qu'ils cachent quand on les met ensemble.


Aumôniers? Apaisement? Prison?


 



dxdiag.over-blog.com 06/10/2011 19:49



Excellent, Pangloss ! la vérité sort de la bouche des mots qu'on sépare.